Fiche Film
Cinéma/TV
MOYEN Métrage | 2012
Président Dia
William Ousmane Mbaye
Pays concerné : Sénégal
Réalisateur(s) : William Ousmane Mbaye
Avec : Laurence Attali, Laurence Attali, Léopold Sédar Senghor, William Ousmane Mbaye, William Ousmane Mbaye, Roland Colin, (Président) Abdou Diouf, Valdiodio Ndiaye, (Président) Mamadou Dia, Annette Mbaye d’Erneville, Gérald Collas
Durée : 54
Genre : historique
Type : documentaire

Français

Le 17 décembre 1962, Mamadou Dia, président du conseil du Sénégal, est arrêté, puis condamné à perpétuité, accusé de coup d’Etat par son ami et compagnon Léopold Sédar Senghor. Il sera emprisonné avec quatre de ses plus proches ministres. Parmi eux, mon oncle Joseph Mbaye, ministre de l’économie rurale. Le lendemain, la constitution est modifiée, le régime présidentiel succède au régime parlementaire et donne à Senghor les pleins pouvoirs. Pourtant depuis 17 ans Senghor et Dia cheminaient ensemble, inséparables et complémentaires, pour construire dans un même idéal le développement du Sénégal. Cinquante ans plus tard, tandis que la campagne présidentielle 2012 agite le pays autour des valeurs de la démocratie, témoins et acteurs des évènements de 1962 prennent la parole.



« Président Dia »

Un film écrit et réalisé par Ousmane William MBAYE









Rappel historique



En 1945, Léopold Sédar Senghor, tête de file de la jeune génération en quête d’émancipation, vient chercher Mamadou Dia, instituteur engagé dans la lutte contre la domination coloniale, et le persuade de le rejoindre au sein de son mouvement politique. Compagnons inséparables, ils franchissent ensemble toutes les étapes déterminantes qui mèneront le Sénégal de l’autonomie interne, à la fédération du Mali et enfin à l’Indépendance en 1960. Senghor devient président de la république, Mamadou Dia, président du conseil des ministres. Un réel bicéphalisme à la tête de l’état. Très vite, le tandem connait des tensions, leurs politiques divergent. Senghor, très attaché à la France, souhaite ménager les rapports avec l’Occident, tandis que Dia veut abolir radicalement le système économique hérité de l’emprise coloniale. Le charme se rompt progressivement et après dix-sept ans de compagnonnage fraternel, éclate une guerre fratricide qui va opposer Senghor à Dia, dans les couloirs du palais jusqu’à l’arrestation de Mamadou Dia le 17 décembre 1962.

Mon oncle Jean Alfred Diallo, chef d’état major des armées, complice de Senghor, mettra Mamadou Dia et mon oncle Joseph Mbaye aux arrêts. Le Sénégal ne s’est jamais relevé de ce traumatisme. Aujourd’hui, beaucoup de Sénégalais restent persuadés que ce prétendu coup d’état n’était en réalité qu’un coup monté pour écarter définitivement Dia de la politique. « Nous étions pourtant si bien partis … nous étions un exemple qui devait faire tâche d’huile dans toute l’Afrique ! » dira Mamadou Dia



Fiche technique et artistique

Titre : PRÉSIDENT DIA

Genre : Documentaire

Durée : 54 minutes

Année : Août 2012

Format : HDCAM SR / BETA NUM 16/9 ou 4/3 Letterbox – Stéréo



Scénario et Réalisation : Ousmane William MBAYE

Montage : Laurence ATTALI

Musique : Amadou DOUKOURÉ

Image et Son : Ousmane William MBAYE – Stéphane de TRÉBONDS – Jacques PAMART – Xavier VAUTHRIN

Mixage : Laurent THOMAS

Etalonnage : Rémi BERGE



Archives

Ina Archives Sénégalaises

Collections privées



Les acteurs et témoins des évènements de 1962, dans l’ordre d’apparition :

Mamadou DIA, président du conseil de 1956 à 1962

Léopold Sédar SENGHOR, président de la république de 1960 à 1980

Annette MBAYE d’ERNEVILLE, ma mère et journaliste

Dialo DIOP BLONDIN, SG du RND, codétenu de Mamadou DIA de 1972 à 1974

Abdou DIOUF, président de la république de 1981 à 2000

Amadou Mahtar MBOW, membre du P.R.A et ministre de Dia de 1957 à 1958

Marie Louise GUEYE, épouse de Doudou Gueye, militant du RDA

Moustapha NIASSE, ministre de Senghor de 1970 à 1979

Cheikh Hamidou KANE, écrivain et ministre de Dia

Roland COLIN, directeur de cabinet de Mamadou DIA de 1957 à 1962

Général Alfred DIALLO, chef d’état major des armées en 1962



Producteurs :

AUTOPRODUCTION : Laurence ATTALI

INA : Gérald COLLAS

LES FILMS MAME YANDE : Ousmane William MBAYE



Avec la participation de :

– TV5MONDE

– TV RENNES

– CFI OIF : Fonds francophone de production audiovisuelle du Sud

– CNC : Centre national du cinéma et de l’image animée

– PROCIREP, Société des producteurs et ANGOA

CCM : Centre cinématographique Marocain



Contacts distribution :

Laurence Attali : autoprod@club-internet.fr

Tél : 221 77 507 77 68 (Dakar)



William Mbaye : o.williammbaye@gmail.com



© Autoproduction – Ina – Les Films Mame Yandé – 2012





FESTIVALS / SCREENINGS / TV



2012 | 22ème Festival international du film d’Histoire | Pessac, France | 19-26 Novembre 2012

* Compétition Prix du Film d’histoire 2012 catégorie Documentaire

* Prix du Public

* Prix des Lycéens


www.cinema-histoire-pessac.com/2012/10/president-dia



2012 | 24ème JCC – Journées Cinématographiques de Carthage | Tunis, Tunisie | 16-24 Novembre 2012

* Tanit d’Or

www.jccarthage.org



2012 | 2ème Journée du Documentaire sénégalais, Dakar | Mardi 06 Novembre 2012

* Première Mondiale



2013 | Trophée du meilleur court-métrage francophone – Trophées francophones du cinéma, Dakar, 29 juin 2013.

English

On December 17, 1962, Mamadou Dia, President of the Senegalese Council of Ministers, was arrested and then given a life sentence, accused of a coup d’Etat by his friend and companion Leopold Sedar Senghor. He would be imprisoned with four of his closest ministers. Among them, my uncle Joseph Mbaye, Minister of Rural Economy.
The following day, the Constitution was modified, and the parliamentary system was succeeded by a presidential system, giving Senghor full powers. For 17 years Senghor and Dia had walked together, inseparable and complementary, united in the same ideal for Senegal’s development.

Fifty years later, while the presidential campaign of 2012 agitates the country around the values of democracy, actors and witnesses of the events of 1962 take the stand.

Screenplay & Directed by Ousmane William Mbaye



History
In 1945, Leopold Sedar Senghor, leading the younger generation’s movement in search of emancipation, enlisted the support of Mamadou Dia, a teacher invested in the struggle against colonial domination, and persuaded him to join his political movement.
Inseparable companions, together they reached all of the determining stages which would carry Senegal from internal autonomy to the Federation of Mali and finally to independence in
1960. Senghor became President of the Republic, and Mamadou Dia President of the Council of Ministers. Power was shared at the highest level of government.
Very quickly, tensions arose and their policies diverged. Senghor, very attached to France, wished to spare the relationship with the West, while Dia wanted to radically abolish the economic system inherited from its former colonial power.
The charm gradually wore off and after 17 years of brotherly complicity, a fratricidal war broke out that would oppose Senghor and Dia in the corridors of the Presidential Palace until the arrest of Mamadou Dia on the 17th of December, 1962.
My uncle, Jean Alfred Diallo, the Chief of Defense Staff and Senghor’s ally, arrested both Mamadou Dia and my uncle Joseph Mbaye.

Senegal has never recovered from these traumatic events.
Today, many Senegalese remain persuaded that this alleged coup d’état was actually only a ruse designed to remove Dia from politics.

« We were, however, off to such a good start… we were an example to be followed in all of Africa! » said Mamadou Dia.

Technical & Artistic Credits
Title: PRESIDENT DIA
Category: Documentary – Time : 54 mns -Year of production: August 2012
Format: HDCAM SR / BETA NUM 16/9 ou 4/3 Letterbox – Stereo

Screenplay & Direction: Ousmane William MBAYE
Editing: Laurence ATTALI
Music: Amadou DOUKOURÉ
Picture and Sound: Ousmane William MBAYE- Stéphane de TRÉBONDS – Jacques PAMART – Xavier VAUTHRIN
Mixing: Laurent THOMAS – Calibration : Rémi BERGE

Archives Ina + Senegalese Archives + Private Collections

The actors and witnesses of the events of 1962, in order of appearance:
Mamadou DIA, President Council of Ministers from1956 to 1962
Léopold Sédar SENGHOR, President of the Republic from1960 to1980
Annette MBAYE d’ERNEVILLE, my mother and journalist
Dialo DIOP BLONDIN, SG of RND, co-prisoner of Mamadou DIA from 1972 to 1974
Abdou DIOUF, President of the Republic from 1981 to 2000
Amadou Mahtar MBOW, Member of P.R.A and Minister of Dia from 1957 to 1958
Marie Louise GUEYE, Wife of Doudou Gueye, Militant of RDA
Moustapha NIASSE, Minister of Senghor from 1970 to 1979
Cheikh Hamidou KANE, Writer and Minister of Dia
Roland COLIN, Chief of Staff of Mamadou DIA from 1957 to 1962
Général Alfred DIALLO, General, Head of the Army in 1962

Producers:
AUTOPRODUCTION : Laurence ATTALI
INA : Gérald COLLAS
LES FILMS MAME YANDE : Ousmane William MBAYE

With the Participation of :
TV5MONDE – TVR RENNES 35 BRETAGNE – CFI
OIF : Fonds francophone de production audiovisuelle du Sud
CNC : Centre national du cinéma et de l’image animée
PROCIREP, Société des producteurs et ANGOA
CCM : Centre cinématographique Marocain

Distribution Contacts :
Laurence Attali : autoprod@club-internet.fr / 8 rue de Jouy 75004 Paris / +331 43 29 57 37 / +336 81 14 99 78 / Dakar : +221 77 507 77 68
William Mbaye : o.williammbaye@gmail.com Villa 2744 Dieuppeul 3 Dakar / +221 76 680 05 60 / +221 33 825 21 51


© Autoproduction – Ina – Les Films Mame Yandé – 2012