Événements

Festival International du Cinéma Méditerranéen de Tétouan (FICMT 2016)
22éme édition.

Français

La 22ème édition du Festival International du Cinéma Méditerranéen de Tétouan se tiendra du 26 Mars au 2 Avril 2016. Une fois encore, les cinéphiles auront rendez-vous avec une programmation riche et variée ; des films inédits (longs métrages, courts métrages et documentaires) abordant des sujets d’actualité, seront projetés tout au long de cette semaine pendant laquelle réalisateurs, artistes,
critiques, professionnels du secteur, journalistes… tous de renommée internationale, auront l’occasion de débattre et d’échanger leurs expériences.A son tour, le public aura le plaisir de rencontrer ses acteurs favoris, de porter un regard critique sur les œuvres cinématographiques venues des quatre coins de la Méditerranée, de participer aux tables rondes, aux rencontres et de tirer profit des ateliers et des Masters class.
Cette 22ème édition se déroulera au moment où la mare nostrum est atteinte de toux les maux : guerres, terrorisme, récession économique, crise identitaire, vague d’émigration, montée du racisme et de la xénophobie, etc. Face à cette conjoncture spéciale, les habitants des deux rives du bassin se sentent déboussolés et voient leurs convictions ébranlées. Le FICMT a décidé alors de réunir dans un colloque international intitulé « Quand le cinéma raconte les drames de la Méditerranée » des penseurs et des intellectuels pour décortiquer cette situation fort inquiétante et voir dans quelle mesure le cinéma, libre et engagé, est susceptible de secouer les consciences, de faire face à la logique de guerre et d’inciter au dialogue et à la tolérance.
Des dizaines de films, tous genres et types confondus, seront présentés au public.En parallèle, des hommages seront rendus à de grandes figures du 7ème art. Dans son volet pédagogique, le Festival prévoit des ateliers, des rencontres, des Masters class destinés aux élèves, aux collégiens, aux lycéens et aux étudiants. Dans la même perspective, une table ronde autour du thème « Le cinéma marocain et les problèmes du langage » s’interrogera sur les capacités et les possibilités du cinéma national à conquérir le spectateur local et international. Une 2ème table ronde est consacré à André Téchiné, l’une des figures de proue du cinéma français et méditerranéen. C’est un cinéaste qui varie
ses thèmes et ses techniques ce qui permet à son œuvre d’évoluer constamment au grand plaisir du public et des critiques. En effet ses films touchent à plusieurs thématiques comme les liens familiaux, la folie, l’homosexualité, l’exil… des films portés par de grands acteurs tels que Catherine Deneuve, Gérard Depardieu, Isabelle Adjani, Sandrine Bonnaire, Juliette Binoche et autres figures du domaine.
En lui consacrant une Table Ronde, le Festival désir rendre, bien évidemment, hommage à un grand monsieur du cinéma universel et, par la même occasion, permettre aux nouvelles générations de connaître une œuvre aux multiples facettes.
Le Festival de Cinéma de Tétouan demeurera un rendez-vous incontournable pour tous les cinéphiles marocains et étrangers ; et grâce au soutien indéfectible de son public, il s’inscrira dans la durée et, chaque année,permettra à la Colombe Blanche de rayonner de mille feux.

JURY – LONGS METRAGES
* Luis MIÑARRO, Producteur et Realisateur – Espagne, Président
* Sanaa Alaoui, Actrice – Maroc
* Inmaculada Gordillo Alvarez, Universitaire – Espagne
* Elie YAZBIK, chercheur – Liban
* Alain MASSON, écrivain – France
* Michel DEMOPOULOS, Réalisateur – Grèce

FILMS (Longs métrages)
1- Riverbanks, de Panos Karkanevatos, Grèce, 2015 – 1 h 40 mn
2- L’étage du dessous, de Radu Muntean, Roumanie, 2015 – 93′
3- Techo y comida, de Juan Miguel del Castillo, Espagne, 2015-90′
4- Zvizdan, de Dlibor Matanic,Croatie, 2015 – 123′
5- Les frontières du ciel, de FarèsNaanaa, Tunisie, 2015 – 83′
6- Les ogres, de Léa Fehmer, France, 2015 – 140′
7- Nouara, de Hala Khalil, Egypte, 2015 – 122′
8- Dolanma, de Tunç Davut, Turquie, 2015
9- L’attesa, de Pierro Messina, Italie/France, 2015 – 100′
10-3000 nuits, de Mai Masri, Liban, 2015 – 130′
11- Les hommes d’argile, de Mourad Boucif, Maroc-Belgique, 2015 – 1h49
12- Désespoir, de Mohamed Smaïl – Maroc – 2016 – 90

JURY – CRITIQUE
* Mohamed Noureddine Affaya, universitaire et critique – Maroc
* Kais Kasim, Journaliste et critique de cinéma – Irak
* Ahmed Faïk, Journaliste – Egypte
* Nadim Jourjoura, Journaliste – Liban

JURY – COURTS METRAGES
* Amir Emary, Critique et journaliste – EGYPTE
* Adnane Jazouli, Ecrivian et sociologue – Maroc
* Maisae Abdel Hadi, Actrice – Palestine
* Mer Hoyos, Actrice – Espagne
* Farida RAHOUADJ, Actrice – France/Algerie

FILMS (courts métrages)
1- Aya va à la plage, Maryam Touzani, Maroc, 19 mn
2- Quelques secondes, Noura El Hourch, France, 16 mn
3- Al mouja, Omar Belkacemi, Algerie, 30 mn
4- Hyménée, Violaine Bellet, France, 23 mn
5- Lost village, George Todria, Espagne – Georegia, 16 mn
6- Amal, Aida Senna, Maroc, 15 mn
7- Ennemis intérieurs, Sélim Azzazi, France, 28 mn
8- The seed, Ifigeneia Kolsoni, Grèce, 14 mn
9- Une nuit d’amour, Helmy Nouh, Egypt, 19mn
10- WHACK, Syni Pappa, 14 mn, Grèce,
11- El adios,Clara Roquet, Espagne, 14 mn
12- Le vol des cigognes, Iris Kaltenbäck, France, 29 mn
13-Salomon’s stone, de Ramzi Maqdissi (Palestine) 25

JURY – DOCUMENTAIRES
* Présidente : Karine de Villers, Cinéaste – Belgique
* Malek Akhmiss, Acteur – Maroc
* Ersi Sotiropoulos, Ecrivaine – Grèce
* Sergio Cobo – Espagne

FILMS – DOCUMENTAIRES
1- Jasmin, d’Almohannadkalthom (Syr)- 26′
2- Tout le monde aime le bord de la mer, de Keina Espineira (Esp), 2015 – 15′
3- L’enfant et la nuit, de David Yon (FR) – 2015 – 60′
4- Tuk-tuk, de Romany Saad (Egyp) – 1h15′
5- Nous n’avons jamais été enfants (أبدا لم نكن أطفالا), de Mahmoud Soulimane – Egypte – 2015 – 1h20
6- De Lola à Leila, de Milena Bochet (Belg) – 53′
7- Tánger Gool, de Juan Gautier (Esp) – 77′
8- Demande à l’ombre, de Hakim Belabbès (Maroc) – 82′
9- Contre-pouvoirs, de Malek Bensmail – Algérie 2015 – 97′
10- Aouine, d’Adam Pianko et Said Daniele – France/ Italie – 2016 – 97′
11- HOME, de Rafat Alzakout – Syrie / Liban 2015 70′
12- Bon baiser de Moruroa, de Larbi Benchiha – Algérie/France, 2016 – 50′
13- Zaafrane, de Khaled Ghorbal – Tunisie -2015 – 51

SEANCES SPECIALES
1- Trois fenêtres et une pendaison, de Isa Qosja, Kosovo, 2014
2- Hablar, de Jouaquim Oristell, Espagne, 2015; 75′
3- Dégradé, de Arabe et Tarzan Nasser,Palestine, 2015, 84′
4- Suburra, de Stefano Sollima, Italie, 2015
5- Starve your dog, Hicham Lasri – Maroc – 2015,94′
6- Narcisse, de Sonia Chamkhi, Tunisie, 2015

HOMMAGES
* Lola Duenas, Actrice espagnole
* Amal AYOUCH, Actrice marocaine
* Daoud Ouled Sayed, Réalisateur marocain


PALMARES TETOUAN 2016

LONGS METRAGES
– Tamouda d’or est attribué au film : Trois fenêtres et une pendaison, de Isa Qosja, Kosovo.
– Le Prix Mohamed Rekkab, Prix spécial de jury est attribué au film : Riverbanks de Panos Karkanevatos, Grèce, 2015.
– Le Prix Azzedine Meddour, Prix premier œuvre est attribué au film : Dolanma de Tunç Davut, Turquie.
– Prix d’interprétation Masculine est attribué à : Goran Markovic dans le film Zvizdan de Dlibor Matanic,Croatie.
– Prix d’interprétation Féminine est attribué à: Mena Challaby dans le film Nouara (Nawara) de Halla Khalil, Egypte
– Prix du public est attribué au film : Désespoir de Mohamed Ismaïl, Maroc
– Mention spéciale est attribuée au film : Les frontières du ciel de Farès Naanaa,Tunisie.

Courts-métrages
– Grand Prix de la ville de Tétouan est attribué au court métrage : Ennemis intérieurs, Sélim Azzazi, France.
– Prix du Jury est attribué au film : Hyménée, Violaine Bellet, Maroc/France.
– Prix Innovation est attribué au court métrage : Lost village, George Todria, Espagne, Georgia.

DOCUMENTAIRES
– Grand prix de la ville de Tétouan du documentaire, est attribué à : HOME de Rafat Alzakout, Syrie – Liban
– Prix spécial du jury est attribué à : Aouine, d’Adam Pianko et Said Daniele -France/ Italie – 2016
– Prix de la première œuvre: Nous n’avons jamais été enfants, de Mahmoud Soulimane, Egypte
– Mention spéciale est attribuée au film : Contre-pouvoirs de Malek Bensmail – Algérie.