Fama

Texte et mise en scène de Koffi Kwahulé

Par le Ymako Téatri
Print Friendly, PDF & Email

Une création théâtrale en Afrique 
Ecrite et mise en scène par Koffi Kwahulé d’après l’univers romanesque d’Ahmadou Kourouma, Fama a été créée à Abidjan avant de venir à Limoges dans le cadre du 15e Festival des Francophonies, puis d’être accueillie à la Rochelle et au Centre Wallonie-Bruxelles à Paris. La pièce a été jouée dans plusieurs villes de Côte d’Ivoire et a fait la clôture du FITMO à Ouagadougou au Burkina Faso.
Les comédiens, presque tous issus de la troupe Ymako Téatri ont répété durant l’été 1998 à Abidjan et présenté le spectacle le 11 septembre au Centre Culturel Français. Le projet a bénéficié d’une production internationale et d’une équipe artistique métissée. C’est ainsi que se sont retrouvés autour d’un projet de création africain un créateur lumières français (Daniel Guillemant) et un scénographe canadien (Claude Goyette).
Si les conditions de création en Afrique peuvent déconcerter les artistes occidentaux, comme ce fut le cas pour Claude Goyette, venu du Québec pour réaliser les costumes et la scénographie et qui avoue, quelques jours avant son retour, avoir eu du mal à s’adapter, pour Koffi Kwahulé au contraire ces conditions particulières, parfois difficiles redonnent au théâtre de sa vitalité et recentrent la création sur le potentiel humain.

Scénographie : Claude Goyette
Lumières : Daniel Guillemant
Chorégraohie : Mouna N’Diaye
Musiciens : Diakité Satiyouma et Brahima Koné
Régie générale : William Brou
avec Vaber Douhouré, Nesseré Dji, Luis Marquès, Claude Gnakouri, Bernadette Oulaï, Atou Ecaré, Mouna N’Diaye, Clémentine Papouet, Mathurin Nahounou, Diakité Satiyouma, Brahima Koné, Koffi Kwahulé.///Article N° : 618

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire