Bintou

De Koffi Kwahulé

La tragédie au choeur de la cité
Lire hors-ligne :

Jeune metteuse en scène du quartier d’immigration de Schaerbeek à Bruxelles, Rosa Gasquet s’est emparée de Bintou, le texte de Koffi Kwahulé, comme d’une épopée urbaine, l’épopée de son quartier. C’est donc à Schaerbeek, au Théâtre Océan Nord qu’elle a voulu le monter et c’est aussi avec des jeunes issus de ce quartier, comédiens et rappeurs, qu’elle a tenu à raconter cette histoire tragique. Treize comédiens et un chœur de dix filles racontent, chantent et « slament » la fulgurante course nocturne de Bintou vers la mort. Car c’est d’abord en effet la dynamique chorale et la langue musicale de ce texte qui a séduit Rosa Gasquet :  » une langue incandescente, sensuelle, féroce « , dit-elle,  » une langue proche du jazz et de la soul qui creuse les passions urbaines et l’adolescence des villes « .
C’est aussi dans les profondeurs abyssales de la cité qu’elle a choisi de mettre en scène cette histoire, dans celles d’un garage souterrain : bande noire centrale d’une autoroute de l’enfer et bandes blanches latérales, bandes d’arrêt d’urgence des conciliabules de famille… La scénographie de Zouzou Leyens dit la violence d’une jeunesse précipitée vers la mort, qui s’écrase sur le béton des cités, broyée dans l’étau d’une société qui n’a pas prévu sa révolte et dont la seule réponse est le mensonge, l’enfouissement et le secret.
Et le public a été au rendez-vous durant tout ce mois de novembre 2003 où le Théâtre Océan Nord a joué à guichets fermés, et particulièrement le jeune public bruxellois de Schaerbeek pourtant peu habitué au théâtre, mais que la démarche originale de Rosa Gasquet autour du rap et du slam a suffisamment concerné pour le convaincre de venir à la rencontre d’un texte contemporain. Enthousiasme dont on espère qu’il contaminera la banlieue parisienne où le spectacle est programmé à la rentrée prochaine.

Théâtre Océan Nord à Bruxelles
Bintou de Koffi Kwahulé
mise en scène de Rosa Gasquet
Dramaturgie et création vidéo : Manuel Pereira
Scénographie et costumes : Zouzou Leyens
Création musicale : Olivier Thomas
Création lumières : Maud Billen
avec Aïssatou Diop, Christiane Mutshimuana, Cécilia Kankonda, Etienne Minoungou, Hosni Zahri, Alexis Papa Georgiou, Manuel Pereira, Monique Ghysens, Yves-Marina Gnahoua, Nicolas Gob, Pitcho.
Le chœur : Nawal Nafil, Leslie Branckaute, Anda Busaki, Gaëlle Clark, Marie Karenzo, Marie-Célia, Dodo Nawezi, Mireille Nlandu, Marthe Zitu, Mireille Zitu.///Article N° : 3310

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire