L’amour : une hérésie rédemptrice chez Koffi Kwahulé

Lire hors-ligne :

Les jeunes femmes des pièces de Koffi Kwahulé évoluent dans des univers oniriques aux échos bibliques et convoquent l’Amour, un amour rédempteur, telles des Saintes en quête d’un espace de questionnement et d’espoir en l’avenir. Hérétiques, ces nouvelles Saintes se moquent des représentations archaïques et défendent la modernité et la liberté humaine. Ce sont des créatures provocantes, loin des clichés de la Vierge pieuse et asservie.

S’il est vrai que la conscience est activité de transcendance, nous devons savoir aussi que cette trans...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore (ou plus) abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Laisser un commentaire