Fiche Film
Cinéma/TV Histoire/société
LONG Métrage | 1971
Emitai – Dieu du tonnerre
Ousmane Sembène
Titre anglais : God of Thunder
Pays concerné : Sénégal
Réalisateur(s) : Ousmane Sembène
Avec : Thérèse Mbissine Diop, Ousmane Sembène, Robert Fontaine, Georges Caristan
Durée : 95
Genre : historique
Type : documentaire

Français

[ VHS ou DVD disponible à la médiathèque des 3 mondes ]

En 1942, pendant la seconde guerre mondiale, dans un village de Casamance au Sénégal, les Diolas refusent l’intervention extérieure. Une partie des hommes du village a été envoyée, de force, sur le front franco-allemand. Le colonel Armand et son armée coloniale doivent réquisitionner du riz pour l’envoyer aux troupes. En France, De Gaulle succède à Pétain, mais pour l’Afrique rien n’a changé. Responsables des récoltes, les femmes décident cette fois de résister et de cacher le riz.


Inspiré d’un fait authentique, l’anéantissement d’un village en Casamance par les troupes coloniales.


ÉMITAÏ – Dieu du tonnerre (God of Thunder) – réalisé par / directed by SEMBÈNE Ousmane – Sénégal / France – 1971 – 1h35 min – 35 mm – Fiction – Couleur – VOST

Sénégal / Fiction / 1971 / 1h36 / 35 mm /

* Réalisation et scénario : Ousmane Sembene
* Image : Georges Caristan
* Montage : Gilbert Kikoine
* Son : El Hadji Mbow
* Production : Les Films Domirev (Sénégal)
* Avec : Robert Fontaine, Ibou Camara, Michel Renaudeau, Andoujo Diahou
* Distribution : M3M : Paris – Tél : 01 42 34 99 00 – cine3mondes@wanadoo.fr



Pierre Blanchard (Colonel), Robert Fontaine (Commandant), Michel Renaudeau (Lieutenant), …

English

Sembene’s third film launched his international reputation, reaching an audience far beyond Senegal’s Diola community, to whom he had directly addressed the film. Emitai takes place in the period at the end of the World War II, as West African veterans are returning to their homes in the French colonies. General De Gaulle, the hero of the trench resistance, is now the leader of the newly liberated France, yet forced conscriptions and massacres of Diola villages continue, some of them led by former members of France’s Vichy government. With Emitai, Sembene realized his statement « film should be a school of history. » When the film was released in 1971, it was immediately banned in Senegal, and throughout Africa.


Directed by Ousmane Sembene
Senegal 1971, 35mm, color, 101 min.
With Ibou Camara, Ousrnane Camara, Joseph Diatta
Diola and French with English subtitles