Fiche Groupe
Musique
Amadou & Mariam
Mali

Français

L’histoire de ce duo commence plus de 25 ans avant la sortie de ‘Dimanche à Bamako’, lorsqu’Amadou Bagayoko et Mariam Doumbia se rencontrent en 1977 à l’Institut des jeunes aveugles de Bamako (où ils se produisent aujourd’hui encore et invitent des artistes au festival annuel caritatif ‘Paris Bamako’).

A l’époque, Amadou avait déjà fait ses armes en tant que jeune guitariste au sein des Ambassadeurs du Motel de Bamako, l’une des meilleures formations d’Afrique de l’Ouest dans les années 70, tandis que Mariam chantait depuis longtemps dans les mariages et d’autres festivals traditionnels maliens. En 1980, ils donnent leur premier concert en tant que duo et s’installent à la fin des années 80 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, où ils réalisent leurs premiers enregistrements. Ces derniers, sortis à cette époque sous forme de cassettes, ont été remastérisés et réédités par Because Music dans le coffret’1990-1995: L’Intégrale des Années Maliennes ‘.

Vers la fin des années 90, le duo alors sans cesse entre Bamako et Paris, signe un contrat avec Universal et sort les albums’Sou Ni Ti’ (1998),’Tje ni Mousso’ (1999) et’Wati’ (2002). Vient ensuite la rencontre avec Manu Chao, qui tombe amoureux de leur musique et participe à ‘Dimanche à Bamako’ (1ère sortie du label Because Music), à la fois en tant que producteur et collaborateur à l’influence déterminante.

Si la contribution de Manu leur a indéniablement permis de se faire davantage connaître, c’est néanmoins le talent unique d’Amadou & Mariam qui fera de ‘Dimanche à Bamako’ l’une des meilleures ventes de tous les temps du continent africain. Comme vient d’ailleurs le confirmer leur nouvel opus produit par Marc-Antoine Moreau, leur directeur artistique et manager de longue date, et enregistré au cours des douze derniers mois entre Bamako, Dakar, Paris et Londres. Manu Chao n’est plus là, mais la magie vibrante de la musique d’Amadou et Mariam opère comme jamais.