Io, tragédie et métamorphose

Lire hors-ligne :

Tragédie et métamorphose : ces deux mots que l’on propose, ici, de situer au cœur de la poétique du mythe dans Io (Tragédie), figurent de manière remarquable dans le texte de Kossi Efoui : l’un en constitue le titre même, l’autre apparaît dans un passage emblématique, où le lettré-acteur-meneur de troupe-écrivain public Masta-Blasta évoque la représentation de « l’Intégrale » d’un Prométhée « d’après le grec Eschyle », représentation qu’il décrit comme « une adaptation spectaculaire, ornée de ses décorations à vue, augmentée de plusieurs métamorphoses, masques qui n’ont jamais paru en public et qui ne reparaîtront probablement pas avant longtem...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore (ou plus) abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Ce contenu vous intéresse ? Africultures a besoin de vous pour continuer d'exister. Alors soutenez-nous !

Laisser un commentaire