Jaz de Koffi Kwahulé, deuxième portrait

Prochaine création de Kristian Frédric

Théâtre des deux mondes, Montréal

Le travail de création continue au théâtre des Deux Mondes et plusieurs événements ont marqué la troisième et la quatrième semaine de répétitions, notamment l’arrivée de Michel Robidoux, le concepteur son et celle de Laurence Levasseur, la chorégraphe. De plus, grâce aux nombreuses heures de travail de la part des techniciens, la fameuse machine imaginée par Kristian Frédric a gagné en puissance et en sécurité. Amélie Chérubin-Soulières continue de découvrir l’engin mais c’est en faisant résonner les mots de Koffi Kwahulé qu’elle prépare désormais son combat. Le texte de Jaz prend toute sa force, nous assistons à des moments harmonieux et discordants à la fois où Amélie nous fait entendre un chant dans la vibration de cet univers inquiétant.

Le travail sur le son : Dialogues entre Jaz et la machine ; entre Amélie Chérubin-Soulières et Michel Robidoux Nous l’avons mentionné dans le précédant article, le décor imaginé par Kristian Frédric sera le deuxième personnage de la pièce. Il fera complètement corps avec la comédienne. Rappelons que pour ce metteur en scène, Jaz répond à des questions qui n’apparaissent pas dans le texte, soumise à l’interrogatoire de la machine. Ce décor aura donc un univers sonore qui donnera une voix à son personnage. Depuis son arrivée, Michel Robidoux, le concepteur son, tente de créer le son de ce monde tel que l’entend Kristian Frédric dans son imaginaire. C’est ensemble qu’...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.
Les images de l'article
© Angélique Bailleul
Partager :

Laisser un commentaire