Recherche : Revue Africultures-76

« Comment construire ensemble un monde meilleur pour tous ? » C’est la question fondamentale qui traverse l’œuvre de Sembène Ousmane, cinéaste-écrivain sénégalais. Il répond par le principe Ubuntu (« je suis parce que tu es », chez les Bantous) : autocritique, engagement, servir (et non se servir de) la communauté humaine, critique de l’Histoire et vision universaliste. Sembène Ousmane est incontournable pour la compréhension des cultures africaines, la représentation des femmes, de la politique et de la marginalité. Il laisse une œuvre dense (films et écrits) que les auteurs (universitaires, journalistes, écrivains, cinéastes) ont ici à cœur de « jardiner » pour la rendre encore plus accessible.

Analyse

« […] l’imaginaire est autant l’Histoire que l’histoire ; et […] la mémoire même fourvoyée constitue à la fois un élément et un agent de l’Histoire. » Marc Ferro, Histoire des colonisationsL’enfant est…

Analyse

Ma première rencontre avec les films de Sembène eut lieu au milieu des années 80, alors que j’étais en tournée de conférences aux Etats-Unis. J’avais trouvé quelques articles sur Sembène…

Analyse

Faat Kiné (2000) est l’anti-Xala (1974), comme si, dans ce film tardif, Sembène avait pris le contre-pied des schémas et de la réflexion qui sous-tendaient son travail antérieur. À tel…

Analyse

De temps à autre surgit un cinéaste ou écrivain dont le message porte par-delà les générations, par-delà les nations, les races, les clivages raciaux, ethniques et politiques. Ousmane Sembène est…

Analyse

Je n’ai pas connu Sembène. Ceci fait de lui une figure toute en paradoxe pour le cinéphile que je suis et pour qui ce cinéaste aura été le grand présent-absent…

Analyse

La caméra glisse sur un tas de radios brûlantes et fumantes devant la mosquée au milieu du village. Dans la bande-son, la voix d’Oumou Sangaré couvre peu à peu les…

Analyse

L’Eléphant a eu une rage de dents, comme on dit en Côte d’Ivoire : le doyen des cinémas d’Afrique nous a quittés dans la nuit du samedi 9 juin 2007 à…

Analyse

Le compagnonnage a débuté au milieu des années 70, entre un jeune thésard fougueux et un cinéaste-écrivain à la notoriété déjà établie. Une sensibilité communiste, un idéal panafricain et un…

1 2



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications