Archives mensuelles : septembre, 1999

Critique

I seem to remember that when he was once asked about the reasons for his connection with Africa, Laurence Attali replied, « a love story, of course ». This is what Même…

Critique

« Certain figures in our lives are the fruit of our imagination », says an off-camera voice while the camera travels down the river hugging the treetops. « Once upon a time there…

Critique

« The summer I killed my father, I was ten years old ». Eve delves into her past and tells the story of her tenth summer – the story of a family…

Editorial

At the root, hatred, racism, exclusion, violence. An underlying difficulty of finding one’s place in a wayward society that is no longer capable of making its young people feel at…

Critique

Compilation Zulu House Club, Vol.1 : South Africa (Mélodie) Quand on parle de mondialisation, la dance music ou house est l’argument musical incontournable. Qu’ils soient de Londres, de Paris ou de…

Critique

Le Dernier été de la raison, de Tahar Djaout, Ed. Le Seuil, 125 p., 1999, 75 FF. C’est à travers les yeux d’un libraire algérois inquiet que Tahar Djaout nous…

Critique

Avec son troisième roman, Ken Bugul amène le lecteur dans la concession polygame d’un Serigne. Jeune auteur helvético-gabonaise, Bessora nous livre un premier roman, satire anthropologique de la faune parisienne.…

Critique

L’écrivain djiboutien Abdourahman A. Waberi présente l’écrivain somalien Nuruddin Farah, invité du Salon de la Plume noire cette année, ainsi que sa dernière œuvre publiée en France.

Critique

Je me souviens qu’une fois, interrogée sur le pourquoi de sa relation avec l’Afrique, Laurence Attali avait répondu :  » une histoire d’amour, bien entendu « . C’est ce que nous raconte Même le…

Critique

 » Certains personnages de notre vie sont le fruit de notre imagination « , dit un voix-off tandis que la caméra épouse la cime des arbres en descendant le fleuve.  » Il était une…

Reportage/festivals

Le pari des rencontres Cinémas du Sud de Gindou (les 15ème cette année) est de proposer des films du Sud au spectateur occasionnel comme à un public averti. Pas de…

Critique

 » L’été où j’ai tué mon père, j’avais dix ans « . Eve explore sa mémoire et raconte ses dix ans : une famille qui essaye de survivre malgré les infidélités répétées du père.…

Critique

Les deux derniers films du Sénégalais Djibril Diop Mambéty sortent groupés le 6 octobre dans les salles françaises. Nous avons déjà publié une analyse admirative de La Petite vendeuse de…

Critique

Qu’est-ce qui fait du documentaire du Belge Thierry Michel, Mobutu, roi du Zaïre, un exercice magistral ? (sortie le 6 oct., cf critique de Jean-Servais Bakyono dans Africultures 19).

1 2 3