Calixthe Beyala et Ken Bugul : regards de femmes sur l’Afrique contemporaine

Lire hors-ligne :

Les écrivaines africaines n’en rajoutent pas : leurs personnages sont moins exemplaires que ceux de leurs homologues masculins. Mais, comme le montre l’écrivaine Nathalie Etoké à l’exemple de Calixthe Beyala et Ken Bugul, elles savent leur faire incarner de poignantes allégories du devenir de l’Afrique.

Depuis près d’une vingtaine d’année, les Africaines se ruent sur la page blanche. Ca...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore (ou plus) abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Laisser un commentaire