Événements

Jenseits von Europa XIII – Au-delà de l’Europe – Festival du cinéma africain de Cologne 2014
13ème édition (biennale). En 2014, 22ème anniversaire du Festival de cinéma africain à Cologne (Allemagne).

Français

83 films de 27 pays d’Afrique et 25 invités internationaux au festival  » Au-delà de l’Europe XIII – Nouveaux films d’Afrique  » (18 – 28 9.2014) organisé par FilmInitiativ Köln e.V.



La 13ème édition du festival de cinéma africain de Cologne  » Au-delà de l’Europe  » aura lieu du 18 au 28 septembre 2014. Au programme : des productions actuelles projetées lors des plus importants festivals de cinéma en Afrique (Ouagadougou, Tunis, Durban, Zanzibar) et lors de festivals internationaux s’intéressant à l’Afrique dans le monde entier (entre autres New York, Toronto, Cordoue, Louvain, Milan, Amsterdam). En tout le public pourra découvrir 83 nouveaux films de 27 pays d’Afrique et discuter avec 25 invités internationaux de leurs productions et de la situation dans leurs pays.

 

Cette année, l’un des plus importants réalisateurs de l’Afrique de l’Ouest a accepté de parrainer de festival : Dani Kouyaté du Burkina Faso. Celui-ci présentera aussi à Cologne son dernier long-métrage, SOLEILS, dans lequel un vieil homme emmène une jeune fille amnésique dans un voyage fictif à travers l’espace et le temps, sur les traces de l‘Histoire africaine et européenne.

 

Lors du premier week-end du festival aura lieu la section intitulée  » Queer Africa « , qui présentera des films contre la persécution des homosexuels. Ces productions sont issues de pays comme le Malawi, l‘Afrique du Sud, le Kenya, le Cameroun, le Maroc et la Tunisie. Des réalisateurs et des militants seront invités à cette occasion pour présenter des  » initiatives africaines contre l’homophobie  » (notamment l’imam homosexuel Muhsin Hendricks et la photographe lesbienne Zanele Muholi d’Afrique du Sud, ainsi que le premier réalisateur marocain ouvertement homosexuel Abdallah Taïa et le militant algérien Yahia Zaidi).

 

Lors du second week-end du festival, deux réalisateurs et deux acteurs de Tunisie seront invités à l’occasion du 50ème anniversaire du jumelage entre les villes de Tunis et Cologne. Ils présenteront des films tels que MAKING OF – KAMIKAZE sur un danseur de breakdance sans travail et sans perspective en Italie, que des fondamentalistes tentent de transformer en kamikaze, et SELMA sur une femme courageuse qui veut conduire un taxi, ce qui était jusque-là réservé aux hommes à Tunis. Des documentaires tels que le film primé MAUDIT SOIT LE PHOSPHATE rappelleront qu’avant le début des manifestations contre la dictature de Ben Ali, un vaste mouvement de protestation et de grève avait eu lieu dans les mines de phosphate du pays, mouvement qui avait ouvert la voie aux bouleversements politiques et sociaux en Tunisie. Le maire de Tunis, Seifallah Lafram, qui viendra à Cologne pour l’anniversaire du jumelage, est invité à cette projection.

 

Le festival mettra aussi l‘accent sur Madagascar, avec plusieurs nouveaux films venus de la Grande Ile. Egalement au programme : de poignants longs-métrages du Cameroun et du Kenya tels que NINAH’S DOWRY et SOMETHING NECESSARY, qui dénoncent la violence contre les femmes au quotidien et pendant les périodes de troubles. Des films de fiction tels que RAGS AND TATTERS d’Egypte, YEMA d’Algérie et C’EST EUX LES CHIENS du Maroc apporteront de nouvelles réflexions cinématographiques sur les changements de la société en Afrique du Nord. Pour la première fois, un réalisateur libyen sera présent à Cologne : Nizam Najjar qui présentera son documentaire DIARY FROM THE REVOLUTION. Les programmes de courts-métrages permettront de découvrir des productions primées lors de compétitions et issues d’écoles de cinéma africaines comme NAFTI (Institut national de la télévision du cinéma) au Ghana. La soirée de courts-métrages NIGHT OF THE SHORTS invitera par ailleurs à l’exploration cinématographique de 11 pays du continent africain.

 

Plusieurs événements sont prévus en marge au festival, notamment deux expositions : d’une part des photos de stars du cinéma africain (à l’Institut français), d’autre part des caricatures africaines sur le thème de  » l’unité africaine  » (à la bibliothèque centrale), mais aussi une lecture au Theater im Bauturm, des séances scolaires et jeune public, des ateliers, ainsi qu’une soirée Global Player Party de Funkhaus Europa (WDR) avec de la musique africaine live.

Le groupe Steven Ouma-Band, qui réunit des musiciens du Kenya, de Guinée-Bissau et de Cologne, jouera à l’ouverture du festival (le 18.9 au Filmforum du Musée Ludwig) et Aly Keita, virtuose du balafon à la renommée internationale, accompagnera de sa musique le vernissage de l’exposition de caricatures (le 16.9).

 

Deux prix du public seront décernés lors du festival : celui du meilleur film de fiction (sponsorisé par le magazine de cinéma  » Choices « ) et celui du meilleur documentaire (sponsorisé par WDR, la radio-télévision publique régionale). Des informations détaillées sur les films, les invités et les dates et horaires seront disponibles (en allemand, anglais et français) à partir du mois d’août sur le site www.films-d-afrique.com.

 

FilmInitiativ Köln e.V. organise le festival  » Au-delà de l’Europe – Films d’Afrique » depuis 1992. Depuis cette date, lors du festival biennal et lors des cycles spéciaux organisés les autres années, plus de 500 films de 40 pays d’Afrique ont été projetés à Cologne et le public a eu l’occasion de rencontrer plus d’une centaine de réalisateurs.  » Au-delà de l’Europe  » est donc le plus important festival de cinéma africain d’Allemagne et l’un des plus importants d’Europe.



www.films-d-afrique.com

www.facebook.com/filminitiativ

English


83 Films from 27 African countries and 25 international guests at the « Out of Europe XIII – New films 


from Africa » (18th – 28th September 2014) by FilmInitiativ Köln e.V.

 


The 13th edition of Cologne’s African film festival, « Out of Europe », will be held from 18th to 28th September 2014. Current productions will be presented from the most significant film festivals across 


Africa, including Ouagadougou, Tunis, Durban, and Zanzibar, as well as from international festivals with an African focus around the world, including New York, Toronto, Cordoba, Leuven, Milan, and Amsterdam. 


Overall, 83 new films hailing from 27 African countries are on the programme and 25 international guests have been invited to discuss with the public their productions and the situations in their countries. 


This year’s festival patron is Dani Kouyaté, from Burkina Faso, one of West Africa’s most important film directors. During the Cologne festival, he will also present his newest feature film, SOLEILS, in which an old man helps a young girl who has lost her memory, by taking her on a virtual journey through time and space, to sites where African and European history have unfolded.

 


One section of the first festival weekend is entitled « Queer Africa« . On the programme are films revealing the persecution of homosexuals in countries such as Malawi, South Africa, Kenya, Cameroon, Morocco and Tunisia. Directors and activists have been invited to present « African initiatives against homophobia ». 


These include the gay imam Muhsin Hendricks and the lesbian photographer Zanele Muholi from South Africa, as well as the first openly homosexual Moroccan feature film director Abdallah Taïa and the Algerian activist Yahia Zaidi

 


On the occasion of the 50-year anniversary of the Tunis-Cologne twin towns agreement, the second festival weekend will feature two invited directors and two actors from Tunisia. They will present feature films such as MAKING OF, about an unemployed and down-on-his-luck breakdancer in Tunis who becomes a conversion target for suicide bombers, and SELMA, about a courageous woman who wants to become a taxi driver, a job that in Tunis has traditionally been reserved exclusively for men. Documentaries such as the award-winning CURSED BE THE PHOSPHATE are a reminder that before the protests against the Ben Ali dictatorship began, there were already broad opposition movements and strikes in the country’s phosphate mines – paving the way for social revolution across Tunisia. The mayor of Tunis, Seifallah Lafram, who plans to travel to Cologne for the anniversary celebrations, has been invited to this presentation in the festival cinema. 

 


In another country highlight, new films from Madagascar will be presented. Then from Cameroon and Kenya come impressive feature films such as NINAH’S DOWRY and SOMETHING NECESSARY,which depict violence against women in everyday life and in war situations. Feature films such as RAGS AND 


TATTERS from Egypt, YEMA from Algeria, and THEY ARE THE DOGS from Morocco offer new cineastic reflections on social change in North Africa. For the first time, the Libyan director Nissam Najjar will come to Cologne to present his documentary DIARY FROM THE REVOLUTION

 



The short film programme includes award-winning productions from competitions and African film schools, such as NAFTI from Ghana. The NIGHT OF THE SHORTS invites visitors for a cinematic exploration through eleven countries across the African continent. 

 


The festival’s accompanying programme includes two photographic exhibitions of African film stars (held in the Institut Français) and African cartoons on the theme of « African Unity » (held in Cologne’s


Zentralbibliothek), a reading in the Theater im Bauturm, school and children’s showings, workshops, and a Global Player Party with live African music from Funkhaus Europa (WDR broadcasting). 




The Steven Ouma-Band will appear at the festival opening (on 18th September in the Filmforum in Museum Ludwig), featuring musicians from Kenya, Guinea-Bissau, and Cologne playing together. A caricature exhibition on 16th September will feature the internationally renowned balafon virtuoso Aly Keita.


 


Two audience choice awards will be handed out at the festival: one for the best feature film (endowed by Choices magazine), and one for the best documentary feature (endowed by the WDR public broadcaster). 

 


Complete information on the films, guests, and scheduling (in German, English, and French) will be posted starting in August at www.filme-aus-afrika.de.

 


FilmInitiativ Köln e.V. has organised the « Out of Europe – Films from Africa » festival since 1992. Since then, both at the biennial festival and special film series held in between, more than 500 films from 40 African countries have been shown in Cologne, and the public has had the opportunity to meet more than 100 filmmakers in person. « Out of Europe » is thus Germany’s most significant African film festival, and one of the largest in Europe. 





www.facebook.com/filminitiativ 


www.filme-aus-afrika.de