Femme de combat/Combat de femme 3 : Germaine Acogny

"La danse pour libérer les femmes"

Avec la série Femme de combat/combat de femme, Africultures vous propose des portraits choisis de femmes. Elles utilisent leur art ou tout simplement leur voix, pour parler, montrer, décrire la place de la femme dans la société. L’occasion pour Africultures de compléter la thématique de son magazine interculturel Afriscope, consacrée en janvier et février à la question du féminisme.

Danseuse et chorégraphe franco-sénégalaise, née au Bénin, Germaine Acogny est considérée comme la mère de la danse contemporaine africaine. Dans son école de danse au Sénégal, les femmes apprennent à prendre “confiance et conscience” via leur corps. Cette artiste d’exception, à la carrière internationale, œuvre pour favoriser l’émergence “de leadeuses” dans le monde de la danse. Difficile de rester de marbre face au regard perçant de Germaine Acogny. À 68 ans, celle que Maurice Béjart appelait “sa fille noire spirituelle” impose d’emblée le respect. Le crâne rasé et la démarche assurée, Germaine affiche un style androgyne sans nier sa féminité. Sur scène comme au quotidien, cette grande femme charismatique dégage une aura particulière, une sorte de présence à la fois sage et maternelle. L’École des sables, le centre de formation international en danses africaines, qu’elle a créé en 1998 avec son mari Helmut Vogt à Dakar, est à son image : paisible, ouvert et convivial. Des danseurs du monde entier viennent y apprendre la danse africaine et contemporaine. C’est au sein de cet espac...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.
Les images de l'article
Germaine Acogny, danseuse et chorégraphe, directrice de L'École des Sables à Dakar
© Thomas Dorn
Germaine Acogny, danseuse et chorégraphe, directrice de L'École des Sables à Dakar
© Thomas Dorn
Germaine Acogny, danseuse et chorégraphe, directrice de L'École des Sables à Dakar
© Thomas Dorn
Partager :

Laisser un commentaire