L’hommage de la Guilde des Artistes Comoriens

A propos d'une tradition culturelle majeure dans l'archipel : le "Gungu"

Le 28 mai 2009, l’Alliance franco-comorienne de Moroni suspendait le travail de la compagnie O Mcezo* dans son lieu, suite à une performance artistique, à laquelle avait participé le 13 mars Soeuf Elbadawi, directeur artistique de la compagnie. Taxée de “manifestation violente” par la direction de l’Alliance, cette performance était inspirée du Gungu – pratique populaire, issue de la culture traditionnelle comorienne. La guilde des artistes comoriens manifeste sa solidarité à Soeuf Elbadawi et à la compagnie O Mcezo*.

Nous pensons sincèrement, que ce qui est en train de se passer aux Comores, sous la houlette de Soeuf Elbadawi et de ses compagnons de la compagnie O Mcezo*, marquera pour longtemps le paysage artistique comorien. Assistance, honneur et hommage doivent impérativement leur être rendus, par tous les Comoriens et par-dessus tout, par les autorités comoriennes, pour service rendu à la nation… Hormis la période Ali Soilih pendant laquelle les artistes, toutes disciplines confondues (peintres, sculpteurs, photographes, couturières, comédiens, poètes, chansonniers, instrumentistes, danseurs, auteurs, compositeurs, interprètes etc.), sont mis sur un piédestal, avec les moyens qui vont avec (prise en charge des tournées, gîtes et couverts assurés lors des prestations, studio d’enregistrement à disposition, notamment à “Radio Komor” etc.), aujourd’hui, le domaine artistique est devenu le parent pauvre et le cadet des soucis des autorités comoriennes. C’est inconcevable. Cet abandon par les autorités comoriennes d’un pan non négligeable du patrimoine national, n’a d’égal que l̵...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.
Les images de l'article
Gungu organisé le 28 mars 09 par des jeunes français d'origine comorienne contre la départementalisation de Mayotte par la France, et suite à celui organisé à Moroni une semaine plutôt
© S. Elbadawi
Gungu la mcezo à Ouani en août dernier, organisé par la compagnie avec la communauté de Mirontsy, contre la prolifération du sida
© S. Elbadawi
Partager :

Laisser un commentaire