Limoges 1998 : Les spectacles africains de cette 15e édition du festival

Le Festival de Limoges présente cette année trois spectacles africains, deux créations d’auteurs contemporains : Fama et Tout bas… si bas, et Les Aventures de Dada 1er, un spectacle pour enfants accueilli en tournée.

Tout bas… si bas est une pièce de Koulsy Lamko, un auteur tchadien, que Paul Golub monte avec Le Théâtre du Volcan Bleu et des comédiens d’Afrique, du Maghreb et de France. Ils habitent un bidonville, le  » quartier des accroupis  » : un père qui reste perché dans un arbre et refuse d’en descendre, une vieille qui chaque matin scrute son visage dans l’eau d’une calebasse et une gamine énergique prête à tout pour faire bouger les choses et annonce soudain intempestivement la naissance fabuleuse d’un enfant que la vieille met au monde, voilà la trinité symbolique sur laquelle repose l’histoire. Ce texte, écrit en résidence à Limoges en 1993, met en scène une nativité, une naissance miraculeuse, celle d’un enfant sauveur dont le bras porte de noires inscriptions et que bientôt toute une foule se dispute. Mais ce bébé n’est que l’affabulation d’une fillette qui a grandi trop vite. A côté d’une génération démissionnaire, celle du père qui, trop lucide, refuse l’espoir et d’une vieille qui incarne une Afrique passée toute raidie dans des principes qui n’ont plus cours et incapable d’enfanter l’avenir, la fillette incarne toute une génération de débrouillards, de jeunes gavroches qui vit d’expédients et de  » démerdes « , la jeun...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.
Partager :

Laisser un commentaire