Tous les articles

Tous les articles en lien avec « Au Sénégal, nous inventons nos pratiques documentaires »

  • Fespaco 2013 : le renouveau ou la mort
    > »Sauvé par le gong ! » Le palmarès est venu in-extremis sauver cette édition aseptisée que fut ce Fespaco 2013 : un vrai palmarès de cinéma venant compenser la faiblesse globale de la sélection, la réduction de 15 à 7 du…
  • Apt 2012 : richesse du court métrage
    La 10e édition du Festival des cinémas d’Afrique du pays d’Apt s’est déroulée du 8 au 14 novembre 2012, confirmant la qualité et la force d’attraction d’un festival qui se veut occasion à la fois de rencontres et de déco…
  • La Pirogue
    Il n’est de mur qu’on outrepasse, mais que les murs sont difficiles à traverser ! Jusqu’à ce que la surveillance des côtes soit renforcée en 2008 avec le dispositif Frontex (1) pour décourager les passeurs d’affréter des…
  • Cannes 2012 : face à l’insoutenable légèreté du monde
    « Tu connais le cinéma africain : la tendance est plutôt au grave qu’au rigolo », me disait un jour Dani Kouyaté. Ce sont effectivement rarement des comédies qui ont été sélectionnées dans les différentes sélections cette …
  • Premiers échos de Cannes
    Première ébauche d’un article à venir, premières impressions alors que le festival n’en est qu’à sa moitié… On ne peut pas dire que l’Afrique est absente de cette 65e édition du festival de Cannes !Tout a démarré sur les…
  • « L’espérance de lendemain, ce sont nos fêtes »
    Dans un récent entretien avec Melissa Thackway publié sur notre site ([entretien avec Melissa Thackway]), le cinéaste sénégalais Moussa Touré a mis directement en cause l’action de Jean-Marie Barbe et de la structure qu’…
  • « Aujourd’hui, je trouve ma liberté dans le documentaire »
    Au-delà de sa démarche de documentariste, Moussa Touré dresse ici un tableau du documentaire africain. Il ne mâche pas ses mots et n’hésite pas à critiquer les autres initiatives, à commencer par Africadoc. Nous reprodui…
  • Nosaltres
    Fidèle à sa méthode rentre-dedans, caméra face au sujet et questions indiscrètes, après avoir exploré l’intimité de lycéens français (Nanga def) et sénégalais (Nawaari), Moussa Touré profite d’un contact institutionnel e…
  • La production numérique peut-elle contribuer à l’émergence d’une production autonome africaine ?
    L’appropriation des nouvelles technologies permet à des films populaires comme ceux du Burkinabè Boubakar Diallo de faire rouvrir des salles et à des réalisateurs comme le Sénégalais Moussa Touré de produire sans le parc…
  • Cinq sur cinq
    Il s’appelle Jean Salif Diallo, il a 55 ans, et c’est un ami voisin de Moussa Touré. Le fait qu’il ait cinq femmes n’est pas exceptionnel au Sénégal où la plupart des adultes sont issus de famille polygame, à commencer p…
  • Nanga Def (comment ça va ?)
    Qu’est-ce qui fait que les 52 minutes de Nanga Def ne pèsent jamais ? Pourtant, ces enfants de 13 ans de la 5ème SEGPA (Section d’Enseignement Professionnel Adapté) du lycée public d’Apt (Vaucluse) ont du mal à s’exprime…
  • Apt 2004 : festival, mode d’emploi.
    Un festival important est en train de naître. Le deuxième Festival des cinémas d’Afrique du pays d’Apt représente un modèle de convivialité et d’implication régionale. Quelle potion magique ?Apt est une petite ville de P…
  • Filmer sous contraintes
    L’armée russe en Tchétchénie, l’ancienne société est-allemande, la « clôture de sécurité » israélienne empiétant sur les territoires occupés, le Rwanda dix ans après le génocide. Autant de contextes où l’acte de filmer se …
  • Mur
    Comment ne pas condamner le gouvernement israélien ? Comment ne pas soupçonner le transfert forcé de population ­ modalité internationalement reconnue de crime contre l’humanité ­ lorsqu’un village entier est coupé de se…
  • « Produire une connaissance qui nous fasse rencontrer l’autre »
    Dans le processus d’élaboration et de distribution de votre film, quelles contraintes avez-vous rencontrées ? Même s’il a été tourné dans un pays de gouvernement totalitaire, Après est un film que j’ai fait dans la plus…
  • « Au Sénégal, nous inventons nos pratiques documentaires »
    Cet entretien a été publié dans « Hors Champ », le quotidien des Etats généraux du film documentaire de Lussas, samedi 23 août, n° 6, dont tous les textes sont publiés sur www.lussasdoc.comQue pensez-vous des conditions de…
  • Black Spring
    Dans Les Statues meurent aussi, film réalisé il y a un demi-siècle déjà, Alain Resnais, Chris Marker et Ghislain Cloquet dressaient un constat amer sur la manière dont le regard occidental avait dévalué l’art africain. E…
  • Toza é bélé (Nous sommes nombreuses)
    Le film commence par quelques images d’archives de 1998, avec des soldats qui lancent finalement « on veut la paix ». Ce sera la seule incrustation d’images de guerre dans ce film où elle est pourtant omniprésente, dans se…
  • Poussières de ville
    L’image est saisissante : des enfants émergent au petit matin de sous les étals d’un marché de Brazzaville encore désert. C’est le groupe des « sept salopards », le nom qu’ils se sont choisis. Ce début est à l’image du fil…
  • à propos de Poussière de villes
    Tu fais un film à l’extérieur de ton pays : un travail sur les enfants des rues à Brazzaville. J’imagine que tu ne parles pas le lingala qu’emploient les enfants du film. Comment s’articule un film de l’extérieur à un tr…
  • Namur 2002 : un repli sur le Nord ?
    Namur est un pèlerinage. Chaque année en début d’automne en terre wallonne, cette année avec un beau soleil, ce festival réunit avec d’impressionnants moyens (150 films, 200 invités, 150 accrédités professionnels et 200 …
  • à propos de TGV
    Le contexte de TGV est en définitive assez tragique… Oui, mais je ne fais pas que parler de l’Afrique. Je trouve que tout voyage a quelque chose de tragique. Ce film ne nous parle pas de ce qui se passe en Afrique, ma…
  • entretien d’Olivier Barlet avec Moussa Touré
    Qu’est-ce qui t’a amené au cinéma ? Mon père est mort lorsque j’avais 14 ans, mais il était passionné de photographie. Je lui disais toujours que j’aimerais bouger, et même des photos qui bougent. Il m’a laissé ses appa…
  • La Medina
    Le magazine La Medina vise à présenter la diversité et la richesse actuelle d’expression des « cultures musulmane » en Europe et ailleurs – une ligne éditoriale qui est aussi une vision politique : on peut être à la fois p…
  • TGV
    Huit années après la sortie de Toubab bi avec Makena Diop dans le rôle d’un immigré, Moussa Touré lui renouvelle sa confiance. Il est Rambo dans TGV, parcours chaotique à l’image de l’Afrique contemporaine paupérisée par…
  • Namur 1998 : un festival tous azimuts
    Passer quelques jours à Namur permet de remplir son panier : richesse de programmation, nombre de cinéastes invités, initiatives multiples tendant à décentraliser les projections et organiser des rencontres avec le jeune…