Tous les articles

Tous les articles en lien avec « On risque d’avoir une génération de jeunes qui vont grandir sans avoir vu de films africains »

  • Cinéastes africains et censeurs : l’autocratie toujours !
    ANASTASIE était la présidente de la GUILDE, mais nous ne le savions pas jusqu’à ce mardi 23 septembre 2003 où elle a sorti ses ciseaux, censuré l’éditorial du bulletin de la GUILDE et finalement, prenant goût à cet exerc…
  • Nouveaux films
    Dans chaque numéro d’Africultures, le guide succinct des films sortis en France. On trouvera sur www.africultures.com les critiques complètes des films ainsi que les interviews avec les réalisateurs et acteurs, à consult…
  • Le Mariage d’Alex
    Le prêtre convoqué hors de l’Eglise (puisqu’il s’agit de polygamie en milieu catholique) prévient les deux femmes et l’homme dont la vie s’unit par le mariage : « Vous êtes appelés à conjuguer ce verbe : supporter »… C’est…
  • Afrique je te plumerai
    Réalisé il y a dix ans, cet amer réquisitoire n’a pas pris une ride. Bien sûr, l’Histoire reste ce qu’elle a été : centré sur le Cameroun, le film évoque la colonisation, le travail forcé, les tirailleurs et les désillus…
  • à propos de la Guilde des cinéastes
    Pourquoi s’organiser entre cinéastes comme ça ? Depuis quelques années, nous, cinéastes africains résidant en France, nous avons essayé de nous constituer en association, de manière à nous rencontrer souvent, parler de …
  • « Un esprit de jeu et de camaraderie »
    Créée en 1999, la Guilde africaine des réalisateurs et producteurs regroupe des cinéastes d’origine africaine résidant principalement en Europe. Le cinéaste camerounais Jean-Marie Teno (auteur de nombreux documentaires c…
  • Nouvelles renaissances ?
    Lieu mythique de Harlem ayant célébré les plus grands noms de la culture noire, l’Apollo Theater, construit en 1913, tente aujourd’hui de faire peau neuve. En début d’année a débuté un programme de rénovation de 6 millio…
  • New York ou l’esthétique du melting pot culturel
    Sam Newsome a fait ses armes musicales auprès de grands noms du jazz comme l’organiste Jack McDuff et le vibraphoniste Lionel Hampton. Il mène aujourd’hui une carrière solo. Bien loin des sentiers sonores battus, son jeu…
  • Etre soi, au-delà des héritages
    Quelle est « votre histoire » avec New York ? J’y suis né, en 1965. Et si j’ai passé la majeure partie de mon enfance et de mon adolescence en Californie, je suis toujours allé régulièrement sur la côte Est. J’ai décidé …
  • Clubs de jazz en survie ?
    « Central Park West » (Coltrane), « Take the ‘A’train » (Ellington) (1), « Nostalgia in Times Square » (Mingus), « Scrapple from the Apple » (Parker), « East Broadway Run Down » (Rollins) … Le jazz a célébré New York, ses avenues,…
  • Afrique et diasporas noires à l’honneur au Jazz Gallery
    Une scène-galerie d’art new-yorkaise de haut cru expose le jazz et son histoire, et ouvre ses portes à la world. Ce petit club new-yorkais qui préfère se définir comme un « centre culturel international de jazz », a posé s…
  • Musiciens africains : inspirateurs courtisés mais créateurs de l’ombre
    Fils d’un diplomate et d’une institutrice, Dominic Kanza s’installe à New York en 1989. Il monte son groupe, « The African Rhythm Machine », principalement nourri de soukous. Dominic Kanza a contribué à la musique du film …
  • Artistes africains et américains en conversation
    Un programme original, véritable éloge de la création transculturelle.Quelle est l’origine du programme Africa Exchange ? En 1994, la Fondation Ford a mené une étude sur la présence artistique d’Afrique, d’Asie et d’Amé…
  • Africa Exchange / 651 Arts
    Acteur majeur des arts de la scène contemporaine africaine-américaine, le « 651 Arts » (1) est né en 1988. Ce centre artistique officie au sein du BAM Harvey Theater de Brooklyn. En guise de prolongement d’une programmatio…
  • « Oser un cinéma africain populaire »
    Originaire du Mali, cinéaste et professeur de littérature comparée et de cinéma, Manthia Diawara, dirige le département d’Etudes africaines et l’Institut des Affaires afro-américaines de la New York University. Il a fond…
  • « Déconstruire le langage des stéréotypes sur l’Afrique »
    Directrice-adjointe de la programmation et du service éducatif du Museum for African Art, Radiah Harper œuvre avec goût et intelligence pour déconstruire l’enfermement simpliste et réducteur de l’Afrique dans une image m…
  • L’Afrique en scène en plein Soho
    Sur la célèbre Broadway avenue, en plein Soho, un quartier branché de Manhattan, une vitrine se distingue d’entre toutes les autres : masques, percussions et vastes tissus africains suspendus dans toute leur étendue, int…
  • Raconter des histoires avec son corps
    Acclamée au « Black Dance Festival » de Brooklyn en février 2001, où, avec « Ye who seeks balance », elle a offert au public new yorkais un époustouflant solo conçu en hommage au peuple Baka, Nia Love vient de se voir décern…
  • Harlem : le patriotisme en questions
    Des centaines de drapeaux américains, dès le lendemain de l’attentat, ont commencé à envahir New York. Une même ferveur patriote spontanée règne dans les rues de Harlem, le plus vaste ghetto noir des Etats-Unis, dont il …
  • Patriotisme africain-américain : intégration ou rêve d’intégration ?
    Originaire de l’île de Tobago et résidant harlémite, Aldwin Murray analyse pour Africultures les ressorts du patriotisme quasi unanime qui s’est emparé de Harlem à la suite du dramatique attentat du 11 septembre. Prolifé…
  • La photographie noire, un non-genre ?
    L’une des plus vastes expositions consacrées aux photographes africains-américains d’aujourd’hui vient de se tenir à New York : « Committed to the Image: Contemporary Black Photographers ». Rien moins que 94 photographes o…
  • « La structure narrative est à la base de tout »
    De passage à New York pour participer à l’African Film Festival, présenter son dernier court-métrage – Article 15A/Article 15 bis -, et donner une conférence sur la structure narrative à la New York University, Balufu Ba…
  • Chef !
    Un jeune homme est accusé d’avoir volé une poule et quatre poussins.  » Tu as aussi volé mes canards ?  » Un lynchage se prépare. Cette scène de justice populaire sert à Teno de point de départ à une réflexion sur les inég…
  • Vacances au pays
    J’ai vu Vacances au pays à Berlin, lors d’une semaine de cinéma africain organisée par la Maison des Cultures du Monde. Une délégation de dirigeants camerounais se trouvait justement en visite officielle dans la ville. I…
  • Clando
    Clando : clandestin. Anatole l’est comme chauffeur de taxi à Yaoundé pour survivre, mais ce n’est qu’une métaphore : il l’est comme être conscient dans cette société d’injustice. Plus rien ne colle, ni sa vie sociale ni …
1
2