Événements

11ème Festival International du Film Oriental de Genève (FIFOG 2016)
11ème édition.

Français


 



LES CINEMAS DES PAYS DU LEVANT



A L’HONNEUR AU FIFOG



 



DU 11 AU 17 AVRIL 2016



 



 



Chaque année le FIFOG met à l’honneur le cinéma d’une région ou d’un pays. Après les pays du Golfe, l’Afrique du Nord, la Syrie, c’est la production cinématographique des pays du Levant, rendus très visibles par la triste actualité, qui est retenue cette année.



D’emblée, avec ce choix, le FIFOG affiche le 7ème Art comme un moyen de résistance à la violence. Cette volonté acharnée de recherche de la liberté sonne comme une note de finesse dans un monde où les barbares imposent leur loi. Aussi, ce programme de films, tous genres confondus, vient rappeler si besoin est la dynamique cinématographique et créative qui caractérise ces pays, malgré les violences qui les déchirent.



Enfin, la diversité thématique et formelle spécifiques des cinémas de ces pays qui se distinguent des autres pays d’Orient suscitent curiosité et invitent à l’exploration. Il en découle un programme de films porteur de souffrances et joie, de colère et de paix, une soif irrépressible de la liberté malgré la menace de la violence aveugle. C’est ce que le FIFOG veut partager avec son cher et fidèle public.



 



FIFOG 2016



A LA RECHERCHE DE LA LIBERTE



Placé sous le haut patronage de l’UNESCO, le 11ème Festival International du Film Oriental de Genève (FIFOG) qui aura lieu du 11 au 17 avril 2016, à Genève, à Versoix, à Lausanne et en France voisine,  propose une centaine de films célébrant la Liberté, sous toutes ses formes.



Forte du soutien de la République et canton de Genève et du Département de la culture de la Ville de Genève, la nouvelle édition du FIFOG investira quelque 20 lieux en Suisse romande et en France voisine. Aux projections s’ajouteront des débats, des colloques, des conférences, des expositions, des programmes scolaires et des ateliers de formation audiovisuels.



Le FIFOG est une manifestation cinématographique incontournable dans le paysage culturel de la Suisse romande qui promeut le cinéma, la diversité et le dialogue interculturel. Porté par plus de 200 partenaires, il présente annuellement une centaine de films, tous genres confondus, accompagné d’une soixantaine d’invités en provenance d’Orient et d’Occident. A cette occasion, cinq membres du Jury décernent respectivement un FIFOG d’or et un FIFOG d’argent.



Tout en continuant à explorer les cinématographies les plus originales et les plus innovantes d’Orient et d’Occident à travers ses diverses sections, le FIFOG, pour son onzième anniversaire, va célébrer la Liberté  sous toutes ses formes. Une occasion d’explorer cette thématique qui a hanté et fructifié les imaginaires de tant d’artistes et de réalisateurs.



Dans le registre des honneurs, la place revient aux pays du Levant tristement rendu d’actualité par la violence aveugle. A travers ce large panorama, c’est la résistance, la défense de la liberté et la célébration de l’art face au triomphe de la sauvagerie. Une note de finesse dans un monde de barbares.



 





Ahlam MOSTEGHANEMI, Présidente d’honneur du FIFOG 2016.
Ahlam Mosteghanemi est une femme de lettres de langue arabe. Elle est l’aînée des enfants d’une famille engagée dans la lutte pour l’indépendance nationale algérienne. Son père, Mohamed El Cherif, se bat contre la présence française. Deux de ses frères ont perdu la vie lors d’une manifestation contre la puissance coloniale dans les années 1940. La famille doit se réfugier en Tunisie mais la jeune Ahlam grandit dans un milieu politisé, en contact avec le maquis algérien. C’est également un milieu cultivé, où auprès de son père, professeur de lettres, elle est en contact avec la littérature. De retour en Algérie en 1962, elle fait des études secondaires, avant de travailler pour la radio. Elle anime une émission, Hamsat, qui lui confère une certaine réputation littéraire. Son premier recueil de poésies paraît en 1973 sous le titre Ala Marfa’ Al Ayam (Au havre des jours). Installée à Paris, elle épouse un journaliste libanais, et tout en fondant une famille, soutient une thèse sous la direction de Jacques Berque. L’œuvre de cette écrivain est populaire dans le monde arabophone, notamment au Liban, en Jordanie, en Syrie, en Tunisie et aux Émirats Arabes Unis. Son livre Dhakirat al-jasad (Mémoires de la chair), est classé parmi les cents meilleurs romans arabes. Il a reçu le Prix Naguib Mahfouz et le Prix Nour de la meilleure œuvre féminine en langue arabe.

PALMARES DE LA 11ème EDITION DU FIFOG 2016

PALMARES DU JURY LONGS-METRAGES COMPETITION OFFICIELLE
Le jury, composé de M. Said Ould Khalifa, Mme Zoubida Akif, Mme Dominique Frot, M. Salah Sermini et Mme Nastassja Tanner décerne les prix suivants :
■ FIFOG D’OR : Sivas, Kaan Müjdeci (Turquie)
■ FIFOG D’ARGENT : Very big shot, Mir-Jean Bou Chaaya (Liban)
« Nous avons voulu primer l’idée, le sujet, l’humour, quelque chose, qui fait avancer notre regard. »
■ Mention spéciale : Maintenant ils peuvent venir, Salem Brahimi (Algérie, France)

PALMARES DU JURY LONGS-METRAGES COMPETITION CRITIQUE
Le jury, composé de Mme Reem Azmy, Mme Faïrouz Khairy, M. Mohammed Allal décerne les prix suivants :
■ FIFOG D’OR : Karyan Bollywood, Yassine Fennane (Maroc)
« Nous l’avons primé parce que le scénario est très original. Il est très bien réalisé, les acteurs sont très justes. Ce film est doté d’une grande sensibilité. »

PALMARES DU JURY COURTS-METRAGES COMPETITION OFFICIELLE
Le jury, composé de Mme Djamila Amzal, M. Antonin Dedet et Mme Maria Nicollier décerne les prix suivants :
■ FIFOG D’OR : Terremère, Aliou Sow (France)
« A travers ce prix, nous voulons primer l’originalité du scénario et sa résonance universelle. »
■ FIFOG D’ARGENT : Un Métier bien, Farid Bentoumi (France)
« A travers ce prix, nous avons voulu primer l’approche humoristique du réalisateur sur un sujet actuel et délicat. Le jury prime également le jeu des acteurs. Le jury remercie le FIFOG pour cette sélection de qualité et émouvante. »

PALMARES DU JURY COURTS-METRAGES SWISS MADE
Le jury, composé de M. Nicolas Khabbaz, Bruno Quiblier, et Mme Mebrouka Hadjadj décerne les prix suivants :
■ FIFOG D’OR : Babor Casanova, Karim Sayad (Suisse, Algérie)
« Nous l’avons primé, à l’unanimité, parce qu’il parle de la liberté dans un langage cinématographique, qui mélange avec justesse, fiction et documentaire. »
■ Mention spéciale : L’Offre, Moïra Pitteloud (Suisse)

Le Jury PRIX SCOLAIRE CYCLE D’ORIENTATION SEYMAZ
■ FIFOG D’OR : Tunisie 2045, Ted Hardy-Carnac (France)
« A travers ce prix, nous avons voulu primer la sobriété de la mise en scène et la justesse d’interprétation au service d’un court-métrage d’anticipation qui, en inversant l’actualité (pays d’immigration africain et pays d’émigration européen) parvient à susciter auprès du spectateur de l’empathie pour le drame de tout demandeur d’asile. »
■ Mention spéciale : Don’t shoot me Mr Taliban, Benjamins Martin (Allemagne)

Le Jury PRIX SCOLAIRE CYCLE D’ORIENTATION MONTBRILLANT
■ FIFOG D’OR : Roznama, Nadine Tahsin Bek (Syrie)
« A travers ce prix nous avons voulu primer l’originalité du sujet et son traitement particulier des ravages de la guerre en Syrie à travers un jeu d’acteurs émouvant et un scénario bien construit. Nous avons aussi été sensibles à son pouvoir de suggestion et à sa symbolique. »
■ Mention spéciale : I am Sami, Kae Bahar (Irak, Grande-Bretagne)
« Pour son personnage touchant et sa mise en scène ainsi que pour sa bande sonore qui ont pu nous faire ressentir les émotions des différents protagonites. »

Le Jury PRIX SCOLAIRE CYCLE D’ORIENTATION CAYLA
■ FIFOG D’OR : Closed doors, Amr Fouad (Egypte)
« Un film qui pose des questions sur la liberté : la liberté d’aimer qui on veut, y compris une personne du même sexe. Dans ce film, les personnages, bien choisis, ne peuvent s’aimer que derrière une porte fermée. Nous avons apprécié la bande son. »

Service presse FIFOG :
Johanna Pelissier, attachée de presse : presse.fifog@gmail.com +41 78 670 25 35
Katherine Friedli : presse.fifog@gmail.com
Tahar Houchi, directeur artistique : houchi.tahar@gmail.com +41 78 761 13 79
Sofiane Bouchaïb, coordinateur général : filmoriental@gmail.com +41 76 603 01 22