Les ruses d’un Corps liquide

Lire hors-ligne :

Publié dans la collection Nouvelles Écritures chez Lansman, avec deux autres textes, Lucie de Luc Tartar et Martin de Veronika Mabardi, Le Corps liquide fut créé à Douai au cours du mois de janvier 1998 par David Conti avec comme interprète Nadine Pouilly. Le Théâtre en Scène, fondé par Vincent Goethals et David Conti, avait choisi avec l’Hippodrome, scène nationale de Douai, dirigée alors par Marie-Agnès Sevestre, pour la création du Chemin des passes dangereuses du Québécois Michel Marc Bouchard, de confier à trois auteurs francophones l’écriture d’un texte envisagé comme suite dramatique au récit tragique des trois frères, (Victor, l’aîné, Ambroise, le deuxième et Carl, le...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore (ou plus) abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Ce contenu vous intéresse ? Africultures a besoin de vous pour continuer d'exister. Alors soutenez-nous !

Laisser un commentaire