Événements

Etats généraux du film documentaire de Lussas 2009
21ème édition

Français

Depuis vingt ans, les enjeux esthétiques, politiques et économiques du cinéma documentaire orientent les choix éditoriaux des États généraux du film documentaire. Cette vingt et unième édition réunira tous ceux qui s’intéressent au cinéma documentaire, professionnels et spectateurs qui participent à la dynamique de formation, de diffusion et de réflexion qui anime la manifestation depuis sa création.

Les séminaires et parcours

Cinéma et photographie documentaires, histoires de regards


– Démarche documentaire et regard artistique, un parcours avec trois jeunes artistes photographes, une exposition, des films documentaires. Avec Jean-François Chevrier.
– Films de photographes.

Actualité politique des films, engagements et écritures

Retour sur des pratiques politiques contemporaines et généalogiques du cinéma documentaire. Avec Patrick Leboutte. De mai 68 à aujourd’hui, films inconnus, jeunes auteurs, actualités cinématographiques.

Les « Amis des États généraux du film documentaire de Lussas »

L’association des Amis de Lussas reçoivent Marcel Trillat.

Les rencontres professionnelles

S’informer, se mobiliser, engager une réflexion commune à tous les secteurs de la profession autour des perspectives économiques et de diffusion du documentaire constituent les enjeux de ces rencontres professionnelles.
Élaborées en lien étroit avec différents collectifs et associations professionnelles, ces rencontres alternent séances à huis clos et temps d’échanges publics.

Les sélections

Incertains regards


Sélection non-compétitive de documentaires français, belges, luxembourgeois et suisses réalisés en 2008 – 2009. Les projections sont suivies de débats, en présence des réalisateurs et des producteurs, centrés sur des questions de cinéma, d’écriture ou de production.

Histoire de Doc : Roumanie

Des premières actualités filmées à la représentation de la révolution puis au cinéma post-révolutionnaire, retour sur les mouvements marquants du documentaire roumain à partir d’œuvres de patrimoine et de référence peu diffusées.

Route du doc : Pologne

L’histoire du documentaire polonais est riche de cinéastes importants. Que s’est-il transmis de cette histoire ? Comment se porte le cinéma documentaire dans ce pays qui s’est doté d’un ambitieux organisme public d’aide au cinéma.
Un regard sur le cinéma documentaire polonais d’aujourd’hui.

Fragments d’une œuvre

Rétrospectives d’auteurs, retour sur des filmographies oubliées ou découverte de nouveaux auteurs.

Journée Sacem

Sélection de documentaires musicaux ou de films sur la musique, en lien avec les thématiques de l’année.
Remise du prix annuel du documentaire musical.

Journée Scam

Une journée de projections et de débats autour du thème « L’argent-roi ? », et aussi la Nuit de la radio.

Et aussi la programmation Afrique, les séances spéciales, les séances plein air…

Avec le soutien
de la Commission européenne – Programme Média;
du ministère de la Culture et de la Communication :
CNC, DRAC Rhône-Alpes;
du conseil régional Rhône-Alpes ;
du conseil général de l’Ardèche ;
de la mairie de Lussas ;
de la Procirep (commission télévision) ;
de la Sacem ; de la Scam ;
du crédit agricole Sud Rhône-Alpes ;
de Soft ; de l’Uvica ; de la CCI.

Avec la collaboration
de la Cinémathèque française,
de l’Institut national de l’audiovisuel.

English

Trajectory
The 2009 « États Généraux » is fast approaching. Every year, working out the program is the result of a long maturing process. In the course of our reflections and encounters, of the discovery of new films and re-discovery of essential ones, out of our desires and probing, we construct a collection of offers that we then share with both long-term and newly met partners.
Choosing the films first, remains the most reliable of all promises, and combining them is a tricky and exciting construction. It is a privilege and a responsibility as well to create courses with these films, hoping they will meet with an attentive and critical public.
By valuing the commitment of these works, we have outlined a trajectory that will get across various aesthetical currents and art fields, be they the expression of both a strong political position and an asserted choice in writing and directing.
From the first Rumanian film news, presented in « Doc History », to the most recent documentary films in the other programmes, this is also an invitation to confront different ways of approaching and analyzing the history of different documentary forms and to reconsider the commitment of the authors.
Pascale Paulat and Christophe Postic

Africa
August 17, 2009
« Lumière d’Afrique ». « Lumière » is also the name of the two pioneer brothers who founded the art of cinema. « Of Africa » because the « Lumière » children, in more than fifteen Sub-Saharan African countries, are writing, shooting, editing, and producing the new African documentary cinema. An opportunity to get to see around ten works, most of them not yet released, of this « 1st Lumière d’Afrique » collection, based on a definitely creative approach and on an agreement for equitable North-South co-productions. In a powerful way, this collection marks the emergence of a new wave of African documentary makers.