« L’épreuve du bateau négrier : négativité totale et positivité absolue »

Entretien de Roger Rotmann avec Édouard Glissant

Paris, le 2 février 2006
Lire hors-ligne :

Il y a quelques années, Édouard Glissant, philosophe, poète et romancier, lançait, avec Wole Soyinka et Patrick Chamoiseau un appel pour la reconnaissance de l’esclavage comme crime contre l’humanité. Cette revendication aujourd’hui acquise, s’ouvre la difficile question du « vivre ensemble ». Face à la domination, l’homme de lettres martiniquais en appelle au « marronnage » des petits peuples et à leur « fantastique pouvoir de contamination ». « Les peuples faibles, les peuples domi...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore (ou plus) abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Laisser un commentaire