Revue Africultures

  • N° 89 | novembre 2012
  • Cinémas du Maghreb et leurs publics (Les)
  • Copyright : Olivier Barlet
  • S’abonner
Au premier abord, les cinémas du Maghreb paraîtraient relever de l’évidence. Et pourtant ! Cette dénomination régionale recouvre des réalités très diverses, selon qu’on y réfléchit depuis un colloque aux Journées cinématographiques de Carthage, à la suite d’une projection lors d’un festival à Brest, ou encore dans un cours universitaire aux États-Unis. S’agit- il de trois, voire cinq cinémas nationaux ? S’agit-il de la représentation d’aspects d’une culture partagée ? S’agit-il du projet utopique d’une industrie du cinéma commune à ces pays ? Les textes rassemblés ici sont l’aboutissement de deux rencontres : – le Panorama des cinémas du Maghreb à Saint-Denis, consacré aux femmes réalisatrices ; – les Journées cinématographiques de Carthage en 2010, consacrées aux publics. Elles ont rassemblé des universitaires de diverses disciplines, des cinéastes et des professionnels (des critiques, des organisateurs de festivals). Au fil des pages, ces textes retracent un ensemble de réflexions sur ce que sont aujourd’hui les cinémas du Maghreb. Ce dossier est complété par des articles intégrant les questions posées au cinéma par les révolutions arabes.

Cinéma et révolution Table-ronde au festival des films d'Afrique en pays d'Apt, 6 novembre 2011

Animée par Tahar Chikaoui et Olivier Barlet, une table-ronde réunissait les cinéastes égyptiens et tunisiens présents au festival : les Egyptiens…

Gaïac de Joël Des RosiersLa langue et le corps féminin

La première fois que je lus le titre du livre de Joël Des Rosiers, Gaïac (1), dans une allée du Salon…

Médias de banlieue : "Ils ne mourraient pas tous, mais tous étaient frappés"

En 2005, la France s’embrasait. 300 cités en périphérie du récit national et en marge de l’hexagone s’insurgeaient contre la…

Neggus et Kungobram : Social Groove entretien d'André Ottou avec Neggus (slameur), Yan Lebreton (joueur de Kamalengoni) et Guillaume Duval (bassiste)

Trois ans après leur rencontre, le slameur Neggus et les musiciens de Kungobram, concrétisent leur aventure musicale par la sortie…

Y’a bon citation !

Pour Afriscope/Africultures, les Indivisibles décryptent une phrase d’actu trahissant le racisme glissé dans les propos des personnages publics.

Être conteur Entretien d'Anglade Amédée avec Alain Legares

Qu’est ce qu’être conteur en Martinique ? Alain Legares nous transporte dans son univers. Il était l’un des invités de l’Institut…