Une nouvelle région du monde. Esthétique I

D'Edouard Glissant

Edouard Glissant ou le triomphe de la patience
Lire hors-ligne :

L’an dernier, Edouard Glissant avait publié un essai au titre énigmatique: La cohée du lamentin. C’était une sorte de  » retour au pays natal « , puisqu’il est natif du Lamentin,. Ce livre lui servait en tout cas de prétexte pour ressasser ses concepts favoris: la digenèse qu’il oppose à la genèse, la pensée archipélique à la pensée du système, la relation à la racine, etc. La récente parution d’Une nouvelle région du monde* nous éclaire maintenant sur le sens de son précédent livre. Certes, c’était un texte d’hommage à la terre natale; c’était surtout un ultime  » détour-retour  » à la maison, qui ouvrait de nouveaux horizons. Car La cohée du Lamentin clôt la poétique de Glissant initiée depuis Soleil de Conscience en 1956; tandis qu’Une nouvelle région du monde inaugure l’ère de l’esthétique.
Si Soleil de conscience (1956), L’intention poétique (1969), Le discours antillais (1985), etc., ont permis à Edouard Glissant de méditer sur le langage à la fois comme substance et moyen, sur sa propre pratique littéraire et anthropologique, La nouvelle région du monde est une réflexion sur le beau et donc forcément sur l’éthique. L’auteur, qui n’a cessé depuis des lustres de penser le monde en terme de relation, voit progressivement ses thèses triompher. Et c’est non sans jubilation qu’il écrit en ouverture de cet essai :  »  Les certitudes les plus fondées, quand il arrive que la plongée aux certitudes rencontre un fond, disent que nous entrons tous maintenant dans une nouvelle région du monde, qui désigne ses lieux sur toutes les étendues données et imaginables, et dont seuls quelques uns avaient pu prévoir au loin les errances et les obscurités  »
Que l’on évoque, le métissage, la fin de l’histoire, l’exception culturelle etc., on ne peut pas rester indifférent à l’apport de l’écrivain antillais dans la manière de penser le monde contemporain. Certains, comme Derrida dans Le monolinguisme de l’Autre, ou encore Paul Gilroy dans l’Atlantique noir, ont d’ailleurs reconnu leur dette à son égard. . Edouard Glissant, l’autre manière de penser… !

*Edouard Glissant. Une nouvelle région du monde. Esthétique I. Gallimard, octobre 2006, Paris, 17. 50€ ///Article N° : 4668

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Les images de l'article
Edouard Glissant © J. Sassier/Gallimard




Laisser un commentaire