Événements

Festival de cinéma de Douarnenez 2010
33ème édition. Edition Caraïbe – Cabotage cinématographique d’îles en îles… mais aussi sur le continent américain. Et bien sûr Haïti à l’honneur à Douarnenez!

Français

Nous avions dévoré avec une grande gourmandise le Manifeste pour les « produits » de haute nécessité que des auteurs guadeloupéens, martiniquais, guyanais et réunionnais avaient rédigé à la suite des fameuses grèves de l’hiver 2009.

Nous aimerions que notre festival entre en résonance avec les interrogations, les interpellations, la poétique des auteurs de ce manifeste. Ce serait la meilleure façon, dans cette Bretagne où nous vivons, de vous offrir, comme ils disent, « ce moment qui stimule, qui aide à rêver, qui mène à méditer, qui oriente en randonnée au pays des films ».

Oui, la culture, produit de haute nécessité… à partager avec vous tous!

Quelques escales de notre programmation:

– Origines et peuplements, minorités de la Caraïbe
– Cultures et passages, métissages et résistances…
– Poussières d’empires : Haïti
Journée littérature le jeudi 26 août
– Négritude et chemins de mémoire
– Les diasporas caribéennes
– Musiques et trajectoires identitaires
Grand concert de clôture le samedi 28 août
– Créateurs caribéens
Expositions, contes des Caraïbes, ateliers enfants, débats quotidiens…

Mais aussi d’autres navigations, pour le plaisir de tous…
Grand cru Bretagne 2010 : nos coups de coeur parmi les réalisations de l’année.
Birmanie : sélection inédite d’images de cette dictature, hommage à Aung San Suu Kyi.
Grande Tribu : films récents de minorités du monde entier.
Jeune Public : films initiatiques ! et ateliers de découverte de la culture caribéenne.
Et la minorité des sourds !

Films, débats et musiques, poésie et résistances, métissages et culte vodou…Cabotage cinématographique d’îles en îles, mais aussi sur le continent américain… Et bien sûr Haïti à l’honneur à Douarnenez! Quelques escales haïtiennes du festival…


Toute la semaine, des films pour comprendre Haïti, ses cultures, de la proclamation de l’indépendance en 1804 au tremblement de terre du 12 janvier 2010, en passant par les terribles années de dictatures ou le culte vodou…

> Programmation des films
Chronique d’une catastrophe annoncée, d’Arnold Antonin (2010) – 20′
Des hommes et des dieux, d’Anne Lescot et Laurence Magloire (2002) – 52
Déportés d’Haïti, de Rachèle Magloire et Chantal Regnault (2010) –
Divine Horsemen, de Maya Deren (1977) – 50′
Gouverneur de la rosée, de Maurice Failevic (1975) – 107′
Haïti Chérie, de Claudio Del Punta (2008) – 99′
Haïti la fin des chimères, de Charles Najman (2004) – 70′
Haïti, le chemin de la liberté, d’Arnold Antonin (1974) – 92′
L’agronome, de Jonathan Demme (2003) – 91′
La sculpture peut-elle sauver le village de Noailles? d’Arnold Antonin (2009) – 36′
Les enfants du coup d’Etat, de Rachèle Magloire (2001) – 52′
Les illuminations de Mme Nerval, de Charles Najman et Emmanuelle Honorin (1999) – 75′
L’homme sur les quais, de Raoul Peck (1993) – 105′
Madame Ti Zo, de David Belle (2004) – 64′
Moloch Tropical, de Raoul Peck (2009) – 107′
Port-au-Prince ma ville, de Rigoberto Lopez (2000) – 52′
Tiga rêve, possession, création, folie, d’Arnold Antonin (2001)52′

En présence de
Arnold Antonin, Rachèle Magloire, Anne Lescot, Jean-Bernard Bayard, Donald Charles, Charles Najman (réalisateurs), Gary Victor (écrivain), Chantal Regnault (photographe), Carlton Rara (musicien), Laennec Hurbon (sociologue)…

> Une exposition photographique Haïti, corps et âmes (1979-2004) de Chantal Regnault
Salle des fêtes – Halles de Douarnenez, du 21 au 28août, de 10h à 13h et de 15h à 19h

> Un débat HAÏTI DOUBOUT! – vendredi 27 août – 18h – Chapiteau, Place du Festival
Ou comment en Haïti il faut continuer à vivre, créer, reconstruire…
Animé par Anne Lescot, réalisatrice, coordinatrice culturelle et co-fondatrice du collectif 2004 Images et du Réseau Culture Haïti
En présence de: Arnold Antonin, réalisateur, producteur – Laennec Hurbon, anthropologue et sociologue des religions et spécialiste du vodou – Gary Victor, écrivain – Donald Charles et Bayard Jean-Bernard du Cine Institut de Jacmel


> Un concert de clôture – avec Carlton Rara chanteur et percussionniste haïtien – samedi 28 août – 20h30 – Place du Festival

Et encore d’autres films, débats, expositions et concerts sur la Caraïbe durant tout le festival !
Plus d’infos et programme complet sur www.festival-douarnenez.com