Tous les articles

Tous les articles en lien avec Donoma

  • Editorial
    « L’identité africaine n’existe pas en tant que substance. Elle se constitue, dans des formes variées, à travers une série de pratiques ». Achille Mbembe, A propos des écritures africaines de soi, bulletin du Codesria 1, …
  • Les nouvelles stratégies des cinéastes africains
    Au cinéma, face à l’exigence d’authenticité qui fonderait l’africanité, la question de la réalité reste centrale. A la lumière de quelques films récents, les nouvelles stratégies adoptées par les cinéastes pour refuser l…
  • Makibefo
    Macbeth de Shakespeare sous le bras, Abela débarque chez les Antandroy, un peuple pauvre et isolé de Madagascar. Il lui fallait un terrain pur, innocent : ces pêcheurs n’ont jamais vu un film. Appâtés par l’argent à gagn…
  • Editorial
    « Welcome to the new consciousness of derearranged senses we utilise everyone » Leseko Rampolokeng, 1996.En janvier 1998, au tout début d’Africultures, nous avions voulu rendre compte du renouveau sud-africain dans un…
  • FIA 2001 : Kinshasa, sur les traces de Sony
    A Kin aussi, on se bouscule pour voir du théâtre. Mais les conditions sont autres. Les contenus aussi. Impressions de la 6e édition du Festival international de l’acteur. Sony Labou Tansi disait que le ciel de Brazzavil…
  • Hijack Stories
    Oliver Schmitz n’est pas un inconnu : Mapantsula, réalisé avec Thomas Mogatlane, avait été un des seuls films critiques qui ait pu tromper les censeurs de l’apartheid. Jo’burg Stories levait un voile passionnant sur les …
  • La réalité n’attire pas les producteurs
    Votre héros est appelé « Monsieur Nation arc-en-ciel » par les autres : est-ce une expression négative ? Je crois qu’initialement, c’est Desmond Tutu qui a utilisé ce terme, juste avant la libération de Mandela, lors d’un…
  • Festivals : dans l’espace, on entend crier
    Les colonnes d’Africultures sont trop étroites pour rendre compte de tous ces festivals européens qui, ici ou là, dans de petites villes et des lieux reculés, créent des espaces exceptionnels de découverte des expression…
  • Editorial
    « Ici la distance n’a plus rien à dire » Tanella Boni, Chaque jour l’espérance à paraître aux Editions l’HarmattanDès 1993, une exposition des Rencontres photographiques d’Arles organisée avec l’agence britannique Autogr…
  • « Je suis obligé d’être touche-à-tout »
    Vous êtes apparemment le seul photographe d' »art » sur l’ensemble du Bénin. Il est vrai que pour le moment, je suis le seul à avoir exposé. Nous sommes quand même un certain nombre de photographes, peut-être que beaucou…
  • Editorial
    « On ne demande pas un aveugle la couleur de ses yeux » José Pliya, Nègrerrances.Nul ne peut ignorer les dérives xénophobes qui marquent la politique ivoirienne depuis une dizaine d’années avec la reprise du concept d’ivo…
  • La gravité du théâtre africain
    Les 700 places de la salle dévolue au théâtre au Palais de la Culture d’Abidjan ne se remplissaient que rarement – pourtant, il y avait de quoi remplir son panier en ce Masa 2001.Laissons de côté le présentateur catastro…
  • « Pas de mise en scène sans un œil critique »
    Compagnie des Dialogues (Congo-Brazaville), « La Cérémonie » d’E. B. Dongala. Mise en scène de Nicolas BissiQu’est-ce qui t’a motivé à prendre ce texte de Dongala ? J’avais lu son recueil de nouvelles « Jazz et vin de palm…
  • « Sans le rythme, rien ne tient plus »
    Compagnie Théâtre du tigre (Gabon), « Mal de Mots », de Dread Paul Mouketa. Mise en scène d’Algoubine Dine.Ton nom figure sur le catalogue du Masa comme metteur en scène d’une pièce de Dread Paul Mouketa montée il y a bi…
  • « L’artiste ne meurt pas »
    Compagnie Sizang-Théâtre (Côte d’Ivoire), « L’Odyssée finale » de Coulibaly Chigatta Modibo. Mise en scène de Ablas OuedraogoPourquoi avoir choisi ce texte, pourquoi l’artiste et la mort ? Je trouve intéressant de s’inter…
  • « Nous préférons en rire ! »
    « Les Prisonniers » d’Etienne Minoungou et Alexis Guiengani. Mise en scène d’Etiene MinonungouComment ce texte a-t-il émergé ? D’habitude nos représentations sont plus lourdes, avec plus d’acteurs. Le ministre de la Cult…
  • « Le message passe mieux lorsque la qualité du spectacle est supérieure »
    Ymako Teatri (Côte d’Ivoire),  » Les Paléos », adapté du roman d’Ahmadou Kourouma « En attendant les bêtes sauvages ». Mise en scène de Patrice ColletVoilà un spectacle d’un nouveau style. Pourquoi ce changement ? Luis M…
  • « Nous avons le pouvoir de dire »
    Ecurie Maloba (RDC), « Les dernières nouvelles se sont pas bonnes », de Wilson Dave. Mise en scène de Nono BakwaLe type de théâtre que vous jouez est très pathétique. Est-ce le contexte congolais qui ressort à travers l…
  • « Faire cracher aux comédiens leur vérité »
    Compagnie Les 7 Kouss (Sénégal), Les Indépendan-tristes de Williams Sassine. Mise en scène de Jean-Clause IdéeCe texte de Sassine est extraordinaire au niveau du verbe. Il y a cette volonté d’illustrer le texte en …
  • Danse : limites et grandeurs du Masa 2001
    Six compagnies dont trois ivoiriennes : les prestations danse du Masa 2001 furent limitées en nombre et en diversité géographique. Ce qui n’excluait pas de très belles prestations.Les compagnies absentes ont été officiel…
  • « Si vous voyiez la salle où nous avons monté le spectacle, vous ne me croiriez pas ! »
    Compagnie Sylvain Zabli (Côte d’Ivoire), MonnéVotre chorégraphie a un côté masculin très affirmé. Je ne travaille qu’avec des hommes car en Côte d’Ivoire, peu de femmes font de la danse. La seule femme de la Compagnie…
  • « Donner vie à ceux qui n’ont pas eu cette chance »
    Compagnie Kongo-Ba Teria (Burkina Faso), Frères sans stèlesPourquoi avoir choisi la traite négrière comme sujet ? Nous croyons que l’Afrique oublie son passé. La façon de gouverner en Afrique rappelle les temps de l’…
  • « Il ne faut pas nier l’influence, il faut vivre avec. »
    Compagnie Rary (Madagascar), Mpirahalahy Mianala (« plusieurs qui forment un seul »)Comment en êtes-vous arrivé à la danse ? La compagnie existe depuis cinq ans. Je suis venu au monde de la danse par la compagnie Tsing…
  • « Ils n’avaient pas l’impression que nous représentions le Congo »
    Compagnie Tieri (Congo-Brazzaville), L’Homme.Votre chorégraphie évoque très fortement un éveil. J’ai travaillé le spectacle à partir de la Bible : Adam et Eve. D’où une telle impression d’éveil. Adam est seul dans le …
  • De magazines en revues
    Cette année, le Masa a produit beaucoup d’écrits ! Un journal quotidien de 8 pages format tabloïd et la une en couleurs, et un nouveau magazine de 100 pages, N’Goni, en quadrichromie intégrale et papier glacé.Les deux so…
  • Editorial
    « Je viens d’un pays où le merveilleux n’est pas un élément savant » René Depestre Nous avions déjà été partenaires pour le dossier Acteurs noirs il y a un an. Cette année encore, en collaboration avec l’excellent Festiva…
  • Le Fespaco 2001 au jour le jour
    Nous avions prévu de publier la critique des films du Fespaco à plusieurs voix (africaine, africaine-américaine et européenne) mais les aléas informatiques qu’on peut imaginer en Afrique ont déséquilibré les choses et ne…
  • Nouvel ordre mondial (Quelque part en Afrique)
    Au dernier festival de Cannes, la Semaine de la Critique faisait sa bonne action en invitant une association humanitaire (Action contre la faim) à présenter un film qu’elle a coproduit : « Nouvel ordre mondial (quelque pa…
  • Fatou la Malienne
    Incroyable ! Un téléfilm presque entièrement joué par des acteurs noirs (excellents) sur une problématique africaine en prime time sur la 2 ! Je rêve, ou quoi ? Je rêve et je déchante un peu… Fatou est née en France dan…
  • Yamakasi – les samouraïs des temps modernes
    Au Fespaco, un court métrage tourné à Londres donnait le ton : Roof jumping (Femi Kolade, Nigeria) où un Noir, Henry, s’échappe régulièrement pour sauter de toit en toit et initiera finalement sa femme blanche, à la barb…
  • Nouveautés du livre
    Temps de chien, de Patrice Nganang, Le Serpent à plumes, 2001, 300 p., 105 FF. Tout comme La Promesse des fleurs, le deuxième roman de Patrice Nganang fait la part belle au langage de la rue. Le narrateur Mboudjak, tant…
  • Editorial
    « Ces masques qui angoissent notre silence… » Ludovic Obiang, L’Enfant des masques L’Harmattan/Ed. Ndzé, 1999, p.13. Oui bien sûr, il fait mal, ce point d’interrogation qui accompagne le titre de ce 36ème numéro d’Afric…
  • Ali Zaoua (Ali aux mâchoires d’acier)
    Décidément, le Maroc change : on imagine mal il y a quelques années ce pays laisser un réalisateur dénoncer ainsi la misère des enfants de la rue. Mais la dénonce-t-il vraiment ? Une scène du début annonce la couleur : u…
  • Origine contrôlée
    Travesti en femme un soir de bal costumé, un Français est pris pour un travesti arabe et arrêté pour être reconduit à la frontière. Il y rencontre une belle algérienne et un râleur également arabe. Le trio s’échappe et l…
  • Home Sweet Home
    Nous connaissions Michael Raeburn comme réalisateur de Jit, une comédie musicale zimbabwéenne tonique et bien enlevée de 1991. Il revient ici en vidéo numérique avec sa compagne, Heidi Draper, pour une méditation sur la …
  • Editorial
    « Tu me cherches et je te cherche, Mais impossible est la rencontre. Et pourtant, Je n’existe que par toi. » Léopold Congo Mbemba, Déjà le sol est semé, L’Harmattan, 1997, p. 27.Dans l’est du Niger en 1929, une guerr…
  • « C’est parce qu’on va à l’encontre de la tradition qu’on est traité de fou »
    Manga et Sorry s’aiment et bravent l’interdit homosexuel. Leurs familles arrivent à leur imposer une séparation. Manga tente une relation avec une femme blanche, mais finit par rejoindre Sorry qui s’est marié et a un enf…
  • Femmes et hommes dans les cinémas d’Afrique noire
    Les films d’Afrique noire franchissent depuis longtemps la frontière entre le masculin et le féminin, mais le font de façon très nouvelle ces derniers temps.La femme au cinéma Les discours officiels rendent régulièremen…
  • Circus Baobab
    Le Circus Baobab, c’est de l’énergie en barre et une belle histoire : celle d’un réalisateur qui rêve de filmer la tournée d’un cirque en Afrique et qui finit par y arriver. Dusse-t-il pour cela le faire exister ! Une be…
  • La Faute à Voltaire
    Le Tunisien Abdel Kechiche, dont c’est le premier long métrage, vient du théâtre où il a signé de nombreuses mises en scène. Est-ce pourquoi il construit son film sur une série de coups de théâtre ? C’est d’abord la faus…
  • Le Passage du milieu
    Dans le commerce triangulaire Europe-Afrique-Amérique, le 2ème moment, celui du transport des esclaves, était appelé « le passage du milieu ». Pour l’illustrer, Guy Deslauriers fait appel au récit d’un homme mais évite tou…
  • Editorial
    Do Ser – « Sou universalmente negro Na ponta desde lápis No âmago desta alma Sou universalmente livre Em cada canto Desta reça Em cada labirinto desta prisão. » Ele Semog, Atabaques, Rio de Janeiro 1984. (De l’êtr…
  • Dôlè (l’argent)
    « Dôlè » s’adresse clairement à un public jeune, qui vibre au Sud comme au Nord à cette chronique sans misérabilisme de cette bande des quatre des matitis, les quartiers pauvres de Libreville, qui font les 400 coups pour r…
  • entretien d’Olivier Barlet avec Imunga Ivanga à propos de Dôlè
    Quel était ton désir pour ce film ? Mon désir était de parler de l’adolescence dans un contexte urbain, mais aussi dans le cadre de Libreville qui concentre un certain nombre de passions et de désirs. C’est à travers el…
  • La Squale
    Un western urbain pour orchestrer la vengeance des femmes… Tourné dans des cités de la banlieue parisienne, la Squale aligne les murs sans concessions : les murs de béton et les murs entre les jeunes, car le machisme et …
  • Black and White
    Rich, un petit caïd new-yorkais, décide de laisser tomber ses activités illicites pour soutenir la musique rap d’un de ses amis. Autour d’eux, gravitent de jeunes Blancs fascinés par l’univers hip-hop et d’autres qui réa…
  • Pas d’histoire!
    Alors que 63 % des Français se déclarent racistes ouvertement, cette initiative est généreuse et utile : cette série de films de l’ordre de six minutes est un événement. L’idée était d’enfer : une appel à scénarios de fi…
  • Samia
    Samia étouffe comme ses sœurs sous le poids des interdits de sa famille algérienne. Le grand frère se fait le relais caricatural des peurs des parents pour transformer en prison l’appartement de la périphérie de Marseill…
  • Editorial
    « On n’appartient jamais dans la vie à une ethnie, à une race ou une communauté par la naissance ou par le sang. On en devient membre par la culture et le respect de certaines traditions. » Ahmadou Kourouma, Yacouba chass…
  • Bronx-Barbès
    L’anthropologue Eliane de Latour, dont c’est le premier long métrage après une série de documentaires, a longuement préparé son film sur le terrain, avec les jeunes de ces ghettos d’Abidjan qui prennent le nom de Bronx o…