A l’occasion de la sortie du dernier livre de B. B. Diop : Murambi, le livre des ossements.

Entretien d'Eloise Brezault avec Boubacar Boris Diop

Paris le 3 avril 2000
Lire hors-ligne :

Vous étiez combien d’auteurs africains à partir là-bas ? On était une dizaine. Il y avait Véronique Tadjo (Côte d’Ivoire), Waberi (Djibouti), Tierno Monénembo (Guinée), Koulsy Lamko (Tchad), Monique Ilboudo (Burkina Fasso), Meja Mwangi (Kenya) – on ne le connaît pas beaucoup en France, il n’a pas été tradu...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore (ou plus) abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Laisser un commentaire