Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 2005
Bab’Aziz – Le Prince qui contemplait son âme
Nacer Khemir
Date de sortie en France : 15/11/2006
Pays concerné : Tunisie
Réalisateur(s) : Nacer Khemir
Avec : Mohamed Hassine Grayaâ, Armand Amar, Tarak Khalladi, Golshifteh Farahani
Durée : 96
Genre : comédie dramatique
Type : fiction

Français

Deux silhouettes, perdues dans un océan de sable: Ishtar, une petite fille pleine d’entrain et son grand-père Bab’Aziz, un derviche aveugle. Elle le guide à la grande réunion des derviches qui a lieu tous les trente ans. Mais pour la trouver, il faut avoir la foi, savoir écouter le silence infini du désert avec son coeur. Leur voyage à travers l’immensité brûlante les amène à la croisée d’autres destins: Osman, qui rêve de retrouver les jeunes femmes découvertes au fond d’un puits … Zaid dont le chant a séduit une beauté irréelle qu’il a perdue … Et puis, le Prince qui a abandonné son royaume pour devenir derviche – un conte ancien que Bab’Aziz rapporte à Ishtar tandis qu’ils cheminent péniblement dans le sable. Mais le désert est l’ami du derviche et il finira par révéler son secret à Bab’Aziz: le lieu de la réunion. Le vieil homme embrasse sa petite fille une dernière fois avant de la confier à Zaid dans un fantastique kaléidoscope de couleurs et de sons. Pour Bab’Aziz, il est temps de fusionner avec le sable…

« En 1990, je crois, ma soeur m’a envoyé une carte postale représentant une assiette. Il y était dessiné un prince contemplant son âme avec un cheval derrière lui. C’est une assiette très connue. Elle a été réalisée à Kashan en Iran. Lors de la première semaine de tournage, je me suis réveillé très tôt le matin, après deux heures de sommeil. Je suis allé marcher dans Kashan, et me suis rappelé que cette assiette provenait de cet endroit. Me voilà donc huit siècles après à suivre les pas de cet artiste qui a réalisé cette assiette racontant la mystique de ce prince. Parce que contempler son visage, c’est le principe de Narcisse, c’est tout l’Occident, alors que contempler son âme, c’est contempler l’absent, l’invisible. C’est ce que propose le film, ce qu’il donne comme sentiment, une sorte de plénitude, un sentiment de paix. Parce qu’il contribue à réduire l’ego de celui qui regarde. Contempler son visage c’est l’ego et contempler son âme c’est enlever l’ego. Parce que l’âme, c’est le monde, c’est l’univers, et c’est un peu ça l’acte mystique. » Nacer Khémir

Un film tourné pour sa plus grande partie en Iran, qui mêle avec finesse la culture poétique arabe et persane, par l’auteur de ce film inoubliable, Les Baliseurs du désert.

Réalisation
Direction artistique Nacer Khemir
Scénario Nacer Khemir
Avec la participation de Tonino Guerra
Musique originale Armand Amar

Avec
Bab’Aziz : Parviz Shahinkhou
Ishtar : Maryam Hamid
Zaïd : Nessim Kahloul
Osmane : Muhammad Grayaa
Nour : Golshifteh Farahani

Technique
Image : Mahmoud Kalari
Assistant réalisateur : Benjamin Blanc
Ingénieurs du son : Stuart Wilson, Steve Higgs, Bahman Bani Ardalan
Montage Image : Isabelle Rathery
Costumes : Maud Perl
Montage Son :Franck Desmoulins, Amir Hossein Ghaseni
Mixage : Robert Juhasz
Producteurs : Cyriac Auriol, Ali-Reza Shojanoori

Une co-production Les Films du Requin (France)
Behnegar Film (Iran)
Pegasos Film (Allemagne)
Hannibal Films (Tunisie)
Inforg Studio (Hongrie)
Zephyr Films (Royaume uni)

Avec le soutien de
InvestitionsBank Hessen (IBH) (Allemagne)
Agence Nationale de Production Audiovisuelle (Tunisie)
Ministère de la Culture Tunisien
Ministère de la Culture et de la Communication (CNC)
Ministère des Affaires Etrangères Fonds Sud Cinéma & ADC-Sud (France)
Fonds Francophone de Production Audiovisuelle du Sud (Agence intergouvernementale de la Francophonie et CIRTEF)
Fondation MonteCinemaVerità (Suisse)
Farabi Cinema Fondation Cultural Heritage Organization (Iran)
Développé avec le soutien de Hubert Bals Fund
(Rotterdam IFF) (Pays Bas) et Programa MEDEA (Europe).
Bande originale du film éditée chez Naïve

35 mm couleur – VO sous-titrée français

English

Dos siluetas perdidas en un océano de arena: una encantadora niña llamada Ishtar y su abuelo Bab’Aziz, un « sufí » ciego. Su destino es la gran reunión de derviches que tiene lugar una vez cada treinta años. Pero para encontrar el lugar en el que se celebrará esta reunión hay que tener fe y saber escuchar con el corazón el infinito silencio del desierto. En su viaje a través de la cegadora extensión de arena, se cruzan con Osman, que sufre por volver a ver a la bella joven que un día encontró en el fondo de un pozo; con Zaid, cuyo canto hizo que recuperara la belleza que había perdido y con un Príncipe que abandona su reino por convertirse en derviche. Mientras cruzan el desierto Bab’Aziz va contando a su nieta Ishtar una antigua historia. El desierto es amigo de los derviches por tanto revelará a Bab’Aziz el secreto que van buscando: el lugar de la gran reunión.

Ficha técnica
Director: Nacer Khemir.
Guion: Nacer Khemir, Tonino Guerra.
Reparto: Parviz Shahinkhou, Maryam Hamid, Nessim Kahloul, Mohamed Grayaa, Golshifteh Farahani.
Nacionalidad: Suiza, Hungría, Irán, Francia, Alemania, Reino Unido.
Género: Drama.
Estreno (Espana): Viernes 7 de marzo de 2008.
Título Original: Bab’Aziz.

_________________________


von Nacer Khemir
Tunesien, 2005

Ishtar, ein lebensfrohes Mädchen, und Grossvater Bab’Aziz, ein blinder Derwisch, sind unterwegs ans grosse Derwisch-Treffen, dessen Ort sich aber nur jenen offenbart, die mit dem Herzen der unermesslichen Stille der Wüste zu lauschen vermögen. Auf dem Weg begegnen sie anderen: Osman, der sich nach den schönen Mädchen verzehrt, die er am Grunde eines Brunnens gefunden hat; Zaid, der mit seinem Gesang eine hinreissende Frau verführt und wiedxer verloren hat; dem Prinzen, der sein Reich aufgibt, um Derwisch zu werden. Nacer Khemir taucht ein in eine mystische Welt, die sich vom Iran bis in den Maghreb erstreckt und bis nach Andalusien. Er führt auf dem Weg durch die Wüsten vor Augen, wie im Zentrum des Sufismus die Liebe steht, jenes Wort, für das die arabische Sprache allein sechzig verschiedene Begriffe kennt. In « Bab Aziz » singt er uns in einem ausgesprochen musikalischen Sinn eine Ode an die Wüste und die Sehnsucht nach Liebe.

trigon-film dvd-edition 66, Film in OV Arab./Pers., Untertitel: d/f/e, 98 Minuten, BONUS: Nacer Khemir – Erzähler (45 Minuten), Szenenwahl, DD, 1:1.85 PAL, zonencodefrei

Tunesien, Maghreb, Afrika


_________________________

Bab’Aziz, an ederly dervish, and his niece Ishtar have to cross the desert to attend the big meeting of the dervishes which is held every 30 years. During the long walk, immersed in the vastness of the space of the Sahara, they come across other characters.