Evénements récurrents

Fespaco (Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou)

Français

Le Festival Panafricain de Cinéma et de Télévision de Ouagadougou « Fespaco » est un festival créé au Burkina Faso (alors Haute-Volta) en 1969. Né d’une simple initiative privée, il est officiellement soutenu par les autorités voltaïques en 1972 et c’est à ce moment là que les prix font leur apparition, les premières éditions étant sans compétition.
Le Fespaco, placé sous la tutelle du ministère de la Culture, du Tourisme et de la Communication, relève jusqu’à l’heure actuelle de la politique volontariste de l’État burkinabè. En 2008, le Délégué Général Baba Hama est remplacé par Michel Ouédraogo, puis en 2014 par Ardiouma Soma.


Les Étalons de Yennenga depuis 1972:
1972- Le Wazzou polygameOumarou Ganda – Niger
1973- Les mille et une mainsSouheil Ben Barka – Maroc
1976- Muna MotoDikongué Pipa – Cameroun
1979- BaaraSouleymane Cissé – Mali
1981- DjeliKramo Lanciné Fadika – Côte d’Ivoire
1983- FinyeSouleymane Cissé – Mali
1985- Histoire d’une rencontreBrahim Tsaki – Algérie
1987- SaraouiniaMed Hondo – Mauritanie
1989- Heritage AfricaKwaw Ansah – Ghana
1991- TilaïIdrissa Ouédraogo – Burkina Faso
1993- Au nom du ChristRoger Gnoan M’Bala – Côte d’Ivoire
1995- GuimbaCheick Oumar Sissoko – Mali
1997- Buud YamGaston Kaboré – Burkina Faso
1999- Pièces d’identitésMwézé Ngangura – R. D. Congo
2001- Ali ZaouaNabil Ayouch – Maroc
2003- En attendant le bonheurAbderrahmane Sissako – Mauritanie
2005 – DrumZola Maseko – Afrique du Sud
2007 – EzraNewton Aduaka – Nigeria
2009 – TezaHaïlé Guérima – Éthiopie
2011 – PégaseMohamed Mouftakir – Maroc


Bibliographie sélective :
– Roy Armes, Dictionnaire des cinéastes africains de long métrage, Paris, Karthala Editions, 2008, 402p.

– Association des Trois Mondes, Le cinéma d’Afrique. Dictionnaire: dictionnaire, Paris, Karthala Edition, Association des Trois Mondes, 2000, p.592

– Olivier Barlet (dir.), « Cinéma, l’exception africaine », Africultures, l’Harmattan, n°45 février 2002, Paris.

– Olivier Barlet, « Les Cinémas d’Afrique noire, le regard en question », L’Harmattan, 1996, Paris.

– Manthia Diawara, African cinema, politics & culture, Bloomington, Indiana University Press, 1992, pp.128-139.

– Colin Dupré, Histoire du Fespaco : Un festival, une affaire d’Etat(s) (1969-2009), mémoire de Master 2, Université Toulouse 2 Le Mirail, 2010.

– Hamidou Ouédraogo, Naissance et évolution du Fespaco de 1969 à 1973, Ouagadougou, 1995, 220p.

– Frank Nwachukwu Ukadike, Black African Cinema, University of California Press, Berkeley, 1994.

– Teresa Hoefert de Turégano, African Cinema and Europe: Close-up on Burkina Faso, Genève, 2004.

– Catherine Ruelle, Clément Tapsoba, Alessandra Speciale, (sous dir.), Afriques 50 : singularités d’un cinéma pluriel, Paris, L’Harmattan, images plurielles, 2005, 333p.

English

The Panafrican Festival of Cinema and Television of Ouagadougou is very biggest manifestation of Cinema of the african continent.