Tous les articles

Tous les articles en lien avec « dans toutes les cultures, il y a de l’ombre et de la lumière »

  • Frères migrants, les lueurs de l’accueil
    Frères migrants, le dernier livre de l’intellectuel antillais Patrick Chamoiseau, vient d’être publié au Seuil. Dans cet essai poétique, il dénonce l’immobilisme européen face à la crise migratoire et nous partage une pe…
  • Quand le duel devient duo
    Que se passe-t-il au moment où la langue et la religion de l’autre sont traduites auprès de populations qui ne les connaissent pas ? Et à partir de quand la migration devient une thématique phare des premiers romans de c…
  • Le Prix Carbet : « définir ce qui pourrait être une esthétique littéraire caribéenne »
    Premier lauréat du Prix Carbet en 1990, Patrick Chamoiseau est membre d’honneur du jury de ce prix littéraire dont la 27ème édition s’est déroulée du 12 au 17 décembre en Guyane. Africultures l’a rencontré à cette occasi…
  • Crimes d’auteur et crime de critique
    Dans Crimes d’auteur Anthony Mangeon analyse un certain nombre de fictions d’auteur, c’est-à-dire de « récits qui ont mis au centre de leurs intrigues la figure de l’écrivain ou la production d’une œuvre littéraire  » (16)…
  • Patrick Chamoiseau : écrire l’indicible
    Patrick Chamoiseau est connu pour la polyphonie de ses romans, pour y mélanger le français et le créole et pour mettre en abîme l’acte de l’écriture. Mais il a endossé bien d’autres rôles, tous dans la droite ligne de sa…
  • La Matière de l’absence : un mémorial littéraire
    Un retour significatif pour l’auteur antillais Patrick Chamoiseau qui, à travers son nouveau roman La Matière de l’absence, ravive la pensée du Tout-Monde et redonne des couleurs au concept de créolisation. Hommage à sa …
  • Carnation et incarnation au théâtre vues par Patrick Chamoiseau
    Patrick Chamoiseau, célèbre écrivain martiniquais, prix Goncourt pour Texaco en 1992, l’un des représentants de la Créolité avec Raphaël Confiant et Jean Bernabé, disciple inconditionnel d’Édouard Glissant, est indéniabl…
  • Contes créoles et subversion du discours littéraire
    Le conte créole hérité de la tradition orale relève d’une pratique culturelle qui use de la stratégie et de la ruse comme principes fondamentaux de la liberté de parole, mais aussi comme principes fondateurs de l’express…
  • Lampedusa : ce que nous disent les gouffres
    Lampedusa… Il faut des morts, beaucoup de morts, pour qu’une prise de conscience avance. Elle semble encore lointaine pour notre craintive Europe. En attendant que l’humanité remplace la répression, et que l’ouverture …
  • L’imaginaire et l’écriture à plusieurs voix : Glissant et « la terre magnétique ».
    Il y a, chez Édouard Glissant, une manière d’écrire le monde à plusieurs mains. De nombreux écrivains et penseurs redoutent cette expérience qui ne semble pas, pour mille et une raisons, leur convenir. Ici, dans cette av…
  • Exploser les Différences. L’art de Jane Alexander.
    La Centrale Electrique (Bruxelles), en collaboration avec le Museum for African Art (New-York) présente du 25 mars au 21 août 2011 Security [Survey From The Cape of Good Hope] une exposition de l’artiste sud-africaine Ja…
  • Pour un espace littéraire continu
    Ernest Pépin, Secrétaire Général de l’Association des Ecrivains de la Caraïbe nous fait partager son intervention dans le cadre du 2ème Congrès des Ecrivains qui a eu lieu à Gosier en Guadeloupe du 6 au 9 avril 2011.Nous…
  • L’affectueuse révérence
    Nous publions ici le vibrant hommage de l’écrivain martiniquais Patrick Chamoiseau à son « Maître » Edouard Glissant, prononcé mardi 8 février au cours de la « veille culturelle » rendue au défunt poète, à l’anse Caffard, au…
  • La formation de la diaspora noire dans le monde et son héritage africain
    A l’approche des commémorations de l’abolition de l’esclavage, instituées le 10 mai depuis 2006, l’écrivain, anthropologue et économiste Tidiane N’Diaye propose une étude sur la formation de la diaspora noire dans le mon…
  • Patrick Chamoiseau : un théâtre qui s’accorde à la complexité du monde (1)
    Romancier, dramaturge, essayiste et scénariste martiniquais, Patrick Chamoiseau est indéniablement plus connu pour son œuvre romanesque (il remporte le prix Goncourt avec Texaco en 1992) que pour son œuvre dramatique enc…
  • Aliker
    L’intuition et le courage. La brûlante actualité de ce film n’est pas seulement dans le récent soulèvement des Outre-mers mais aussi dans ces deux qualités qui nous font si douloureusement défaut aujourd’hui, et que le c…
  • Ousmane Sembène, artiste postcolonial ?
    L’œuvre de Ousmane Sembène est didactique et « engagée », inséparable d’une élaboration idéologique et politique : les problèmes de la société sont toujours bien présents en premier plan. Il semble qu’il y ait une relation…
  • Pour Abdelkébir Khatibi
    L’écrivain, sociologue et chercheur universitaire marocain Abdelkébir Khatibi est décédé, lundi 16 mars 2009 à Rabat à l’âge de 71 ans, des suites de complications cardiaques. Né à El Jadida en 1938, il a étudié la soci…
  • Manifeste pour les « produits » de haute nécessité.
    « Au moment où le maître, le colonisateur proclament « il n’y a jamais eu de peuple ici », le peuple qui manque est un devenir, il s’invente, dans les bidonvilles et les camps, ou bien dans les ghettos, dans de nouvelle…
  • Le discours inaugural de Barack Hussein Obama à la lumière de L’intraitable beauté du monde d’Edouard Glissant et Patrick Chamoiseau
    Barack Hussein Obama a prononcé un discours inaugural d’un peu plus de 18 minutes le 20 janvier 2009 sur les marches du Capitole face à quelque deux millions de personnes. Peu auparavant, les écrivains Edouard Glissant e…
  • Mondialisation, Mondialité, Pierre-monde
    Cette communication a été écrite par Patrick Chamoiseau pour son intervention lors du forum des revues interculturelles (site revues-plurielles.org) intitulé « Le Tout-Monde » à Lyon, les 29 et 30 mars 2008. Elle a été rel…
  • « Le guerrier de l’imaginaire »
    Vous êtes une figure incontournable de la littérature francophone contemporaine, une personnalité très connue qui s’investit dans diverses activités médiatiques. Vous êtes notamment présent dans le cadre de manifestation…
  • « Je crois à la cartographie de l’imaginaire »
    Quelle a été votre expérience avec l’Île Maurice, cette île sœur ? Elle a été très brève. J’ai rencontré dans cette île de créolisation, le même phénomène qu’en Martinique avec des densités de groupes. Les groupes y son…
  • « La création contemporaine est un processus expérimental »
    Dans presque tous vos romans il y a un personnage narrateur ou ethnographe ou conteur ou marqueur de paroles ou « amarreur » qui apparaît. Ce personnage est souvent incertain de son écriture bien qu’il ait une certaine obs…
  • « dans toutes les cultures, il y a de l’ombre et de la lumière »
    Dans Éloge de la Créolité, les théoriciens célèbrent la notion de la Diversalité qui glorifie le Divers à l’opposé de l’Un, l’Universel (qui relève d’une idéologie colonialiste). Ce phénomène de Diversalité est-il locali…
  • « Une identité, c’est une histoire que l’on se raconte »
    La Martinique est une mosaïque de cultures. D’après vous, comment se passe la cohabitation des différentes communautés au quotidien ? Oh… il n’y a pas de communautés. Moi, je ne crois pas à ces histoires de communauté. …
  • « Je fais un travail d’exploration existentielle »
    Auteur phare de la littérature antillaise, Patrick Chamoiseau, un des chefs de file du mouvement de la Créolité, s’est livré à un long entretien, où il évoque son univers romanesque, l’écriture, la créolité mais aussi la…
  • Les Murs
    Une des richesses les plus fragiles de l’identité, personnelle ou collective, et les plus précieuses aussi, est que d’évidence elle se développe et se renforce de manière continue, nulle part on ne rencontre de fixité id…
  • Lettre ouverte au Ministre de l’Intérieur de la République Française, à l’occasion de sa visite en Martinique.
    Malgré le report de la visite du ministre de l’Intérieur en Martinique, ce texte reste d’une remarquable pertinence.De Loin M. le Ministre de l’Intérieur, La Martinique est une vieille terre d’esclavage, de colonisatio…
  • A bout d’enfance
    Quinze ans après  » Une enfance créole  » (écrit en 1989, publié en 1993), Patrick Chamoiseau revient sur l’enfance du  » négrillon  » qu’il fut à Fort-de-France. Entre la grande sœur dite Baronne, la mère Man Ninotte et le …