Tous les articles

Tous les articles en lien avec Writing on Walls

  • Les Aquatiques d’Osvalde Lewat
    Paru en août 2021 aux éditions Les Escales, Les Aquatiques est la première œuvre littéraire d’Osvalde Lewat qui est surtout connue comme photographe et documentariste. Avec ce roman, qu’elle qualifie dans une interview d…
  • Les Culs-reptiles ou l’épopée de l’anguille
    Deuxième roman de Mahamat-Saleh Haroun, aussi connu pour sa production cinématographique, Les culs-reptiles vient d’être publié aux Editions Gallimard. Une fiction inspirée  d’une histoire vraie, celle du nageur équatogu…
  • Dakar court 2021 : penser le court métrage
    A la fois passionnante et variée, la sélection de 14 films de la quatrième édition du festival Dakar court (5-11 décembre 2021) a fait l’objet d’un atelier sur la critique de cinéma animé par Baba Diop et Olivier Barlet …
  • FESPACO 2021 : fictions longs métrages, un retour vers le futur
    Quelles tendances thématiques et esthétiques peut-on dégager d’une sélection aussi variée que la compétition longs métrages de fiction du Fespaco 2021, et de quelques films issus de la sélection Perspectives ? Ce 27ème F…
  • Jean-Marie Teno : un cinéma de résistance et d’espoir
    Sous le titre  » Reel Resistance – the Cinema of Jean-Marie Teno « , Melissa Thackway et Jean-Marie Teno ont publié en collaboration chez James Currey une analyse exhaustive et puissante de la cinématographie du cinéaste c…
  • Cannes 2021 : de quels monstres parle-t-on ?
    « Qui contre mon sommeil /a chanté les monstres ? /Moi, la mer à bout de bras, quel délire ! » Tchicaya U Tam’si (Marines) La covid-19 a repoussé le festival de Cannes, reporté du 6 au 17 juillet, en plein été. Nette…
  • Lingui (Les Liens sacrés), de Mahamat-Saleh Haroun
    C’est la troisième fois que Mahamat-Saleh Haroun est en compétition officielle pour la palme au Festival de Cannes. Après Un homme qui crie, récompensé du prix du jury en 2010, et Gris-gris en 2013, l’édition 2021 a rete…
  • La masterclass de Mahamat Saleh Haroun à Tunis
    Le cinéaste tchadien Mahamat Saleh Haroun présente son dernier film, Lingui, en compétition au festival de Cannes (6-17 juillet 2021). Aux Journées cinématographiques de Carthage 2018, il répondait aux questions de Tarek…
  • On a le temps pour nous, un documentaire de Katy Lena Ndiaye
    En sélection à l’excellente compétition documentaire du Fespaco 2019, ce film marque le retour de Katy Lena Ndiaye après de longues années de travail au CIRTEF. La caméra le suit de près, le cadre de près : elle s’att…
  • L’immense apport d’Idrissa Ouedraogo
    Deux cinéastes burkinabés ont marqué internationalement les années 80-90 : Gaston Kaboré et Idrissa Ouedraogo. Alors que le premier s’est ensuite davantage consacré à la formation, le second a renoncé au cinéma pour se c…
  • Une saison en France, de Mahamat-Saleh Haroun
    En sortie en France le 31 janvier 2018, le dernier film du Tchadien Mahamat-Saleh Haroun explore avec subtilité le vécu des réfugiés. Les réfugiés, on en parle beaucoup comme un problème, mais les connaît-on, les comp…
  • La masterclass de Gaston Kaboré aux JCC 2017
    Le 9 novembre 2017, les Journées cinématographiques de Carthage ont proposé à Gaston Kaboré de répondre aux questions de Tarek Ben Chaabane lors d’une masterclass au Théâtre de Poche de Tunis. Gaston Kaboré a souvent eu …
  • On m’appelle Nina, De Antoinette Tijani Alou
    Publié en mars dernier, On m’appelle Nina est le récit d’une femme, Vilhelminma, qui quitte son île, la Jamaïque, pour s’installer, par amour, au Niger. Une autofiction, signée Antoinette Tijani Alou, publiée aux édition…
  • Kemtiyu, Séex Anta, d’Ousmane William Mbaye
    Si ce film n’existait pas, Cheikh Anta Diop risquerait de sombrer peu à peu dans l’oubli. Il contribue efficacement à sa réhabilitation et invite à le découvrir, réparant ainsi l’injustice qui lui fut faite. En diffusion…
  • Hissein Habré, une tragédie tchadienne de Mahamat-Saleh Haroun
    La condamnation à la prison à vie d’Hissein Habré pour crimes contre l’humanité par le tribunal spécial de Dakar le 30 mai 2016 constitue un événement fondateur pour l’Afrique contemporaine : c’est la première fois qu’un…
  • Cannes 2016 : réel, récit et mémoire
    En dépit de la diversité des films, trois grandes tendances seraient à dégager cette année à la 69ème édition du festival de Cannes parmi les films qui traitent des problématiques africaines ou interculturelles. La premi…
  • Quelle place pour les cultures africaines dans les médias français ?
    Avec le lancement de médias tels que Le Point Afrique, Le Monde Afrique, Canal + Afrique ou encore AfricaNews, filiale de la chaîne Euronews, le monde des médias français signale son appétence pour le continent. Est-ce à…
  • Timbuktu. Au nom de la musique
    Sur sept statuettes remportées aux Césars la semaine dernière par le film de Sissako, il y eut celui de la musique. Un triomphe pour Amine Bouhafa, un jeune compositeur de Tunis. La bande originale du film, sorti chez Un…
  • Nio Far questionne l’histoire coloniale
    Réunir artistes, historiens et citoyens autour de l’histoire coloniale, c’est tout le pari du festival Nio Far. Itinérant, ce temps fort qui se déroule du 22 au 29 novembre à Paris se prolongera en avril au Sénégal. Renc…
  • Toronto 2014 : Regards de l’intérieur
    Le Festival international du film de Toronto qui se tenait du 4 au 14 septembre 2014 au Canada mettait cette année en avant neuf œuvres africaines dont plusieurs premiers films. Compte-rendu.Du 4 au 14 septembre 2014, le…
  • Timbuktu de Abderrahmane Sissako y los rostros de la dignidad
    En la apertura de la competición oficial del Festival de Cannes de 2014, la película realizada por el mauritano Abderrahmane Sissako para dar cuenta del sufrimiento y de la resistencia a la dominación yihadista en el nor…
  • Timbuktu, le chagrin des oiseaux, d’Abderrahmane Sissako
    Sortie sur les écrans le 10 décembre 2014, et ouvrant la compétition officielle du festival de Cannes 2014, le film qu’a réalisé le Mauritanien Abderrahmane Sissako pour rendre compte de la souffrance et de la résistance…
  • Le cinéma au Burkina Faso (9.2)
    Rodrigue Kaboré est aujourd’hui une figure incontournable du paysage cinématographique burkinabé. Il est à la fois exploitant des principales salles du pays, distributeur quasi exclusif sur le pays et producteur de films…
  • Le cinéma au Burkina Faso (9.1)
    Rodrigue Kaboré est aujourd’hui une figure incontournable du paysage cinématographique burkinabé. Il est à la fois exploitant des principales salles du pays, distributeur quasi exclusif sur le pays et producteur de films…
  • Du mythe de l’Égypte pharaonique à la renaissance négro-africaine
    Au moment où est commémoré le 28e anniversaire de la mort du Professeur Cheikh Anta Diop (7 février 1986 – 7 février 2014), sa vision de l’Égypte antique fait revivre un débat, pourtant clos depuis longtemps pour la comm…
  • Le cinéma au Burkina Faso (6)
    Boubacar Zida dit « Sidnaaba » est réalisateur, producteur et animateur radio au sein de la très populaire Savane FM. Il y anime notamment l’émission Sonré, une revue presse matinale en langue moré, très suivie des habitan…
  • Le cinéma au Burkina Faso (5)
    Idrissa Ouedraogo est l’un des principaux réalisateurs burkinabés. Formé à l’Inafec, puis à l’Idhec, il a réalisé une dizaine de longs métrages dont plusieurs ont été récompensés dans des festivals internationaux. Un hom…
  • « Il nous faut tout repenser ! »
    Rencontre avec Erez Pery, directeur artistique du Festival des cinémas du Sud, organisé chaque année à la cinémathèque de Sderot (Israël) par le département cinéma et télévision du Sappir College (8000 étudiants) où il e…
  • Sderot, last exit, d’Osvalde Lewat
    A l’origine, une invitation : Erez Pery (cf [notre entretien]), directeur artistique du Festival des cinémas du Sud, organisé chaque année à la cinémathèque de Sderot (Israël) par le département cinéma et télévision du S…
  • « We need to think again from the beginning! »
    What is your feeling about Osvalde Lewat’s film? Well, you ask the million dollar question! I was surprised to see me and the school and my position within the structure from Osvalde’s point of view. It is what’s beauti…
  • Une feuille dans le vent, de Jean-Marie Teno
    Un proverbe peul dit qu’un enfant sans mémoire ne chiera jamais dur. Ernestine, la femme qui se livre à l’écran, est comme la feuille d’un arbre sans racines, une feuille dans le vent. Cette femme est cet enfant sans mém…
  • Cannes 2013 : de l’Afrique interlope à la lumière
    L’unanimité et l’enthousiasme critique ont porté cette année La Vie d’Adèle chapitre 1 & 2 du réalisateur franco-tunisien Abdellatif Kechiche vers la palme d’or. Quant à Grisgris de Mahamat-Saleh Haroun, lui aussi en com…
  • Femme de combat/Combat de femme 1 : Femmes de cinéma
    Avec la série Femme de combat/combat de femme, Africultures vous propose des portraits choisis de femmes. Elles utilisent leur art ou tout simplement leur voix, pour parler, montrer, décrire la place de la femme dans la …
  • Locarno 2012 : un Open Doors pour l’Afrique
    Hébergé chaque année par le festival du film de Locarno (Suisse), Open Doors était cette année consacrée à l’Afrique francophone subsaharienne. Dans le même esprit que la Cinéfondation à Cannes, Open Doors sélectionne de…
  • Lussas 2012 : les voies de l’espoir
    Compte rendu critique des États généraux du film documentaire, qui se sont tenus à Lussas (Ardèche) du 19 au 25 août 2012 : comment les films se font-ils vecteurs d’espoir ?Bousculer l’ordre établi Un festival a toujour…
  • Cannes 2012 : face à l’insoutenable légèreté du monde
    « Tu connais le cinéma africain : la tendance est plutôt au grave qu’au rigolo », me disait un jour Dani Kouyaté. Ce sont effectivement rarement des comédies qui ont été sélectionnées dans les différentes sélections cette …
  • La Leçon de cinéma de Raoul Peck
    Raoul Peck est en ce mois de mai 2012 à l’honneur : il fait partie du jury qui décerne la palme d’or au festival de Cannes. Nous publions ci-dessous la leçon de cinéma qu’il avait donnée durant le Festival des films d’Af…
  • « L’occultation de l’histoire afro-antillaise est à la source de la colère de nombreux Noirs de France »
    À partir du 5 février 2012, France 5 diffuse la remarquable série en trois volets Noirs de France sur l’histoire des Afro-Antillais en France. Rencontre avec Juan Gélas qui l’a réalisée avec l’historien Pascal Blanchard….
  • Du fond des Lieux Saints
    Lieux Saints de Jean-Marie Teno est un documentaire sur un ciné-club dans un quartier dit « populaire » d’une grande ville africaine, c’est-à-dire un quartier à la fois très pauvre et très représentatif de la vie des popul…
  • Fespaco 2011: a festival under threat
    The awards attributed during the 22nd edition of the Fespaco (26 February-5 March 2011) reflect the festival selection. To varying degrees, this combined auteur and popular cinema, two categories that are subject to nume…
  • « This is the last Fespaco I’ll be coming to »
    Fespaco 2011 is drawing to a close. Your declarations during the course of the week have provoked a lot of reactions. How would you judge this edition? Yet again, the amateurism of the organization is deplorable, with t…
  • « Que le temps de la photographie soit le temps des gens photographiés… »
    André Lejarre est photographe, membre du collectif le bar Floréal qu’il fonda en 1985 avec une poignée d’autres photographes avec lesquels il partageait l’idée de questionner notre société actuelle, ses problématiques et…
  • Fespaco 2011 : un festival menacé
    Le palmarès de la 22ème édition du Fespaco (26 février – 5 mars 2011) est à l’image de sa sélection, combinant à divers degrés cinéma d’auteur et cinéma populaire, deux catégories sujettes à de nombreux malentendus et qu…
  • Fespaco 2011: Un festival a rischio
    l palmarès della 22° edizione del Fespaco (26 febbraio-5 marzo 2011) è ad immagine della sua selezione, combinando a vari livelli cinema d’autore e cinema popolare, due categorie soggette a numerosi malintesi e che spess…
  • Writing on Walls
    In following the issues and day-to-day workings of a neighbourhood video-club in Ouagadougou, home of the FESPACO and capital of African cinema, my latest work, « Sacred Places », allowed me to question my own work as a fi…
  • « C’est le dernier Fespaco auquel j’assiste »
    Nous voici à la fin du Fespaco 2011. Vos déclarations durant cette semaine ont provoqué de multiples réactions. Quel bilan tirez-vous maintenant de cette édition ? On peut encore une fois regretter l’amateurisme de l’or…
  • La Masterclass di Gaston Kaboré
    Vi proponiamo la traduzione in italiano della Masterclass che il regista burkinabè Gaston Kaboré ha tenuto al 60. Festival di Cannes, alla quale abbiamo assistito. La trascrizione francese della lezione è stata pubblicat…
  • L’inauguration du Normandie à Ndjaména : quand l’international pousse le local
    C’est un événement tchadien mais c’est aussi un événement pour les cinémas d’Afrique confrontés à une fermeture endémique des salles de cinéma. La rénovation du Normandie, la salle mythique de Njaména de près de 600 plac…
  • Carthage 2010 : mon journal de bord
    Flash personnel sur les JCC 2010 (23/31 octobre 2010) : le journal de bord de Samir Ardjoum, critique à El Watan et Africultures et membre cette année du jury documentaires internationaux et courts-métrages nationaux.Pou…
  • Que sont devenues les salles de cinéma au Tchad ?
    La sortie en salles en France le 29 septembre 2010 du dernier film de Mahamat-Saleh Haroun, Un homme qui crie, prix du jury à Cannes en mai dernier, repose la question de la situation des salles de cinéma au Tchad. En Fr…
1
2
3
4
5