Tous les articles

Tous les articles en lien avec Jaz de Koffi Kwahulé à La Loge en janvier 2016

  • SAMO, hommage à Basquiat
    Samo, a tribute to Basquiat est le nouveau spectacle de la Compagnie 0,10. Une pièce de théâtre signée Koffi Kwahulé et Laëtitia Guédon, qui nous amène à la découverte d’un Basquiat aux multiples facettes. Danse, musique…
  • Jaz de Koffi Kwahulé à La Loge en janvier 2016
    Du 17 au 20 janvier, on pourra revoir Jaz de Koffi Kwahulé à 19 heures, à La Loge dans la mise en scène d’Alexandre Zeff avec Ludmilla Dado et les musiciens du Mister Jazz Band : Gilles Norman, Franck Perrolle, Louis Jef…
  • Hommage à Marcel Zang
    Avec la disparition de Marcel Zang le samedi 21 mai 2016, c’est un dramaturge essentiel des écritures afro-contemporaines qui s’en va.Dramaturge à la langue crue et brutale, souvent râpeuse et couillue, cousine de celle …
  • Un film qui réécrit l’histoire du Clown Chocolat :
    Avec Chocolat, le réalisateur Roschdy Zem s’empare du destin de Rafael Padilla. Pourtant la fiction qu’il en fait nous en éloigne et n’aborde pas frontalement la place de cet artiste noir dans le Paris de la Belle époque…
  • Un Big show à la Loge
    Pour ce Big Shoot de l’auteur franco-ivoirien Koffi Kwahulé qu’il vient de créer dans le petit théâtre de la Loge, Alexandre Zeff a choisi de convoquer le show, le big show même, avec un tandem d’acteurs magnifiques et u…
  • Chocolat et la question raciale dans le théâtre contemporain
    Hasard du calendrier ou signe des temps, le film Chocolat de Roschdy Zem sort en salles le 3 février prochain après une année de débats houleux concernant la question raciale dans le monde du théâtre français. Plus d’un …
  • Chocolat, triste mélo
    Avec Chocolat, le réalisateur Roschdy Zem s’empare du destin de Rafael Padilla. Pourtant la fiction qu’il en fait nous en éloigne et n’aborde pas frontalement la place de cet artiste noir dans le Paris de la Belle époque…
  • Afrika Mandela
    Le nom de Mandela résonne comme un monument, un roc de volonté, de résistance et de patience dont la détermination a résisté au temps et a eu raison d’un ordre injuste que beaucoup avaient renoncé à changer. Pourtant Man…
  • La diva du pavé
    Drôle de sirène majestueuse, à la coiffe de Néfertiti, émergée des eaux bleues et nacrées des océans de la gloire, la diva est une Vénus d’opéra calée au fond d’une robe immense dont le drapé d’écailles azurées occupe to…
  • D’Afrique en Caraïbe
    Ecoute plus souvent Les choses que les êtres La voix du feu s’entend, Entends la voix de l’eau Ecoute dans le vent Le buisson en sanglots C’est le souffle des ancêtres -Birago Diop, Souffles- Simplicité, énergie …
  • Le personnage a-t-il une peau ?
    Pour justifier de ne pas distribuer tel ou tel acteur non-blancs dans les personnages principaux du répertoire, les metteurs en scène se réfugient derrière un curieux principe de vraisemblance. Ils prétendent redouter à …
  • Les Nègres avec Wilson mais sans Genet
    Jean Genet précise, dans la Préface inédite des Nègres, que sa pièce a été écrite pour donner l’occasion d’un « camouflet « (1) de la part des Noirs en scène aux dépens les spectateurs Blancs d’un monde bourgeois, qu’il ch…
  • Introduction générale. Question de peau, question de politique.
    En partenariat avec le Festival Avignon Off, La Chapelle du Verbe Incarné et la Compagnie Rualité, le Laboratoire SefeA a fait cet été son Université d’été autour d’une question d’actualité qui agite les scènes contempor…
  • Dieudonné Niangouna, du ring à la scène
    Du 11 au 22 novembre 2015, M’appelle Mohamed Ali, texte de Dieudonné Niangouna, mis en scène par Jean Hamado Tiemtoré se joue au Théâtre Gérard Philipe à Saint-Denis (93) avec le comédien Etienne Minoungou. Ce texte est…
  • « La scène doit être considérée comme un ring »
    Du 11 au 22 novembre, M’appelle Mohamed Ali mis en scène par Jean Hamado Tiemtoré se joue au Théâtre Gérard Philipe à Saint-Denis (93) avec le comédien Etienne Minoungou. Rencontre avec l’auteur de la pièce, Dieudonné Ni…
  • Souvenirs et murs de papier peint à fleurs suranné
    ALAIN TIMAR EST D’ABORD UN SCENOGRAPHE, il pense l’espace théâtral avant toute chose et projette sa dramaturgie dans un dispositif. Belle invention que cette boîte dans la boîte, chambre de l’enfant que se remémore le vi…
  • Aube et crépuscule
    Deux pièces de Maryse Condé étaient présentées cette été lors du Festival d’Avignon à la Chapelle du Verbe Incarné, La Vie sans fards, adaptée de son autobiographie par Eva Doumbia et La Faute à la vie, un texte que Mary…
  • Émergences caraïbe(s)
    Réflexion sur la création scénique contemporaine de la Caraïbe à travers l’analyse de la singularité archipélique du théâtre dans les Antilles, tant du point de vue des esthétiques que du point de vue des lieux et des en…
  • Le laboratoire scènes francophones et Écritures de l’Altérité (sefeA)
    COLLECTIF DE CHERCHEURS FRANCAIS ET INTERNATIONAUX animé par Sylvie Chalaye, le laboratoire Scènes Francophones et Écritures de l’Altérité (SeFeA) a vu le jour à Paris 3 au sein de l’Institut de Recherche en Études Théât…
  • Destination Guadeloupe en Avignon 2014
    Depuis une vingtaine d’année, se sont fait jour des expressions scéniques afro-caribéennes d’un nouveau souffle. Ces dramaturgies refusent l’enclos des identités d’assignation et revendiquent le pas de côté, le détour, a…
  • Vibration Alexis Peskine
    « Les débats sont toujours les mêmes, c’est pathétique. Il ne faut même pas les calculer, je l’ai compris depuis longtemps, il faut continuer à nous exprimer et créer nos propres structures, nos propres événements, nos pr…
  • Eva doumbia sur Afropéennes de Léonora Miano
    Eva Doumbia travaille sur les formes hybrides, au précipité chimique instable, des formes qui mêlent théâtre, chant et musique live selon un dispositif de cabaret où le spectateur est invité à partager le jeu et particip…
  • Traversée aux disparus
    Rien d’étonnant à ce que Eva Doumbia choisisse en ouverture de cette Traversée aux disparus, présentée à La Criée, à Marseille en mai 2014, de mettre en scène l’autobiogaphie de Maryse Condé, une femme dont la vie est à …
  • Afro-européen
    J’ai la culture d’un Africain-Européen: je ne suis pas un Ivoirien au sens strict – d’ailleurs, lorsque je vais en Côte d’Ivoire, on remarque très vite que je ne suis plus de là-bas. À force de vivre en Occident, mon co…
  • Prologue : pour une culture de marcottage
    « Je suis adossé à l’Afrique, mais en même temps il me faut construire ici quelque chose d’inouï. Il s’agit de créer un autre espace culturel et spirituel dans l’espace où l’on est, et qui n’est pas la reconstruction no…
  • Editorial : Africultures, plus que jamais !
    100 numéros ! C’est bien sûr à la fois pour l’équipe d’Africultures une fierté et une fête, mais aussi un défi. D’une part parce qu’il est de plus en plus difficile aujourd’hui de maintenir une revue imprimée. D’autre pa…
  • L’absence de diversité visible sur les plateaux de théâtre contemporains n’est pas le problème des acteurs
    La saison théâtrale a été marquée par de vives polémiques autour de la « diversité » sur les scènes françaises. Depuis les manifestations liées à l’installation performance de [Brett Bailey]le débat s’est poursuivi avec l…
  • Le jeu du Noir : entre ruse et simulacre
    La saison théâtrale a été marquée par de vives polémiques autour de la « diversité » sur les scènes françaises. Depuis les manifestations liées à l’installation performance de [Brett Bailey] le débat s’est poursuivi avec …
  • CirkAfrika 2 de Soweto à Harlem : un rêve d’Afrique qui réinvente le cirque
    Le cirque a toujours convié au voyage et au rêve, c’est sa nature profonde puisqu’il offre le spectacle du dépassement de soi, il dessine sur la piste les contours d’une humanité capable de s’élever au plus haut par la f…
  • C’est Les Nègres qu’on assassine !
    Retour sur Les Nègres de Jean Genet mis en scène à l’Odéon par Robert Wilson. »Si nous tranchons des liens, qu’un continent s’en aille à la dérive et que l’Afrique s’enfonce ou s’envole… » Les Nègres de Jean Genet, 1959…
  • Exhibit B de Brett Bailey au TGP : les contes de la crypte au Musée Grévin
    Si l’on peut rire de tout ou presque, on ne peut pas faire spectacle de tout. La question des exhibitions coloniales est au cœur même de cette impossibilité. Traiter des exhibitions au théâtre suppose justement de ne pas…
  • Quand dramaturges, escrimeurs, footballeurs et boxeurs marronnent de concert
    Qui a dit que le sport n’avait pas sa place au théâtre ? Les dramaturges sont d’ailleurs très souvent de grands amateurs de foot et un universitaire comme Jean-Pierre Ryngaert n’a pas manqué de démontrer que le terrain e…
  • Souvenirs et murs de papier peint à fleurs suranné
    Ô frères humains d’après Albert Cohen Mise en scène d’Alain Timar au Théâtre des Halles Avec Gilbert Laumord, Paul Camus et Issam Rachyq-AhradAlain Timar est d’abord un scénographe, il pense l’espace théâtral avant tou…
  • Aube et crépuscule : deux pièces de Maryse Condé en Avignon
    Deux pièces de Maryse Condé étaient présentées cet été lors du Festival d’Avignon à la Chapelle du Verbe Incarné, La vie sans fards, adaptée de son autobiographie par Eva Doumbia et La faute à la vie un texte que Maryse …
  • Souleymane Koly : l’Afrique et son théâtre ont perdu leur plus grand rêveur…
    Souleymane Koly avait rêvé un monde qui change par le théâtre, une société qui puisse dépasser ses contradictions et progresser. Après quarante ans de pratique artistique et d’engagement culturel, il s’était attelé depui…
  • MASA 2014 : la relance !
    Retour sur le Marché des Arts et du Spectacle Africain (MASA) qui s’est tenu en Côte d’Ivoire du 1er au 8 mars 2014. Soutenue par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), cette 8e édition (MASA) a été plac…
  • Misterioso-119 ou l’arène de la dévoration
    Laurence Renn Penel présente Misterioso-119 au Théâtre de la Tempête jusqu’au 6 juin, une pièce de Koffi Kwahulé sur l’enfermement et la dévoration. L’écriture y est superbement servie par un dispositif à la symbolique f…
  • Faire entendre une vie à un feu rouge
    Jusqu’au 15 mars prochain, le dramaturge Aristide Tarnagda présente sa pièce Et si je les tuais tous Madame? , au Tarmac (Paris 20e). Un monologue joué par Lamine Diarra, et accompagné par la musique et le chant du grou…
  • Quand les étrangers de l’intérieur entrent en scène
    Dans cet entretien Sylvie Chalaye se remémore son adolescence puis sa vie estudiantine pour nous livrer une traversée personnelle mais aussi le regard de toute une jeunesse prise dans les problématiques de La Marche pour…
  • Corps et voix d’Afrique francophone et ses diasporas
    Du 12 au 14 Novembre 2012, un colloque international autour des poétiques contemporaines et de l’oralité dans les écritures francophones se tenait à Budapest, capitale Hongroise. Une quarantaine de chercheurs ainsi que c…
  • Entretien de Sylvie Chalaye avec Michael Thalheimer,
    Comment s’est imposé le dispositif scénographique ? Ce décor monumental est très impressionnant et fait surgir de nombreuses images. Au théâtre le décor s’impose très tôt, car il faut que ce soit construit dans les atel…
  • Minorité visible cinéma invisible de Samuel Nja Kwa
    Beau concept que cet ouvrage bilingue (français-anglais) conçu par le photographe Samuel Nja Kwa et édité par les éditions Dagan pour rendre hommage aux acteurs noirs du paysage cinématographique et audiovisuel français….
  • Le rêve de Chocolat
    Chocolat, clown nègre est une rêverie théâtrale sur la vie de Chocolat, ce clown sans doute originaire de Cuba, qui au tournant du XXe siècle, a constitué un duo désopilant avec le clown anglais Foottit, au point qu’ils …
  • Les trésors d’oncle TOMA à la Chapelle du Verbe incarné
    Théâtre du Tout-Monde accompagné dès sa création par la pensée d’Édouard Glissant, la Chapelle du Verbe incarné et ses Théâtres d’Outre-Mer en Avignon (TOMA) sont arrivés dans le paysage théâtral français en 1997 grâce à…
  • Le silence assourdissant du clown qui danse
    Samia Chala et Thierry Leclère ont accompagné les répétitions du spectacle et réalisé un film d’une grande sensibilité qui illustre avec un réel point de vue en quoi le rêve de Chocolat est finalement surtout le rêve de …
  • La compagnie des Griots ou l’ambition d’un « véritable théâtre noir moderne »
    Guadeloupéen, venu à Paris pour faire des études de Lettres, Robert Liensol (qui aura aussi pour nom de scène Omer Sollèn) fréquente la Sorbonne, quand il rencontre Toto Bissainthe, Sarah Maldoror, Samba Ababakar et Timi…
  • Jenny Alpha : mémoire du « Paris noir »
    Jeune vedette du music-hall dans les années cinquante, elle donna des concerts dans les plus grands casinos d’Europe et fit des rencontres hors du commun. Elle croisa Duke Ellington et Joséphine Baker dans les cabarets d…
  • Jina Djemba, nue entre la Vénus noire et le masque poudré de Madame de Tourvel ?
    J’aimerais que vous nous racontiez un peu votre parcours de théâtre ? J’ai commencé quand j’étais au collège… C’était même déjà en primaire. Mais c’est au lycée que j’ai vraiment démarré. Et à 17 ans, je me suis inscrit…
  • N’oublie pas que tu es noire…
    Qu’est-ce qui vous a amené sur les planches et donné le désir d’être comédienne ? D’aussi loin que je me souvienne… ma plus belle histoire c’est vous. Cette chanson dit tout, dit vrai. Depuis l’enfance, je ne vis que po…
  • Reconstruire le corps de Saartjie Baartman
    Celle qui a laissé une trace dans l’histoire sous le nom de « la Vénus hottentote », une attraction de foire rencontrant au début du XIXe siècle la curiosité éblouie des scientifiques et des anthropologues, est devenue auj…