Tous les articles

Tous les articles en lien avec Ali Zaoua (Ali aux mâchoires d’acier)

  • Nos lieux interdits
    « Ils sont encore vivants : ils s’agitent dans nos corps, dans nos consciences » : le Maroc n’en a pas fini de conjurer ses années de plomb, lorsque le pouvoir d’Etat a fait disparaître à l’abri des regards et du contrôle …
  • En attendant Pasolini
    Un sac de plastique s’accroche à un arbuste et repart avec le vent : lorsqu’En attendant Pasolini commence, Tarfaya continue. On retrouve effectivement dans ce quatrième film une bonne partie de ce qui fait la qualité du…
  • Cinémas d’Afrique : adieu l’isolement !
    Le festival du film du Caire, organisé sous l’égide du ministère de la Culture, propose chaque année une compétition internationale, une compétition de films arabes et une série de panoramas, avec pour sa 32ème édition u…
  • Hunger
    A quoi bon revenir aujourd’hui sur la dramatique grève de la faim menée par les prisonniers politiques de l’IRA en 1981 à la prison de Maze ? Neuf moururent avant de faire céder le gouvernement britannique sur leurs reve…
  • Un avenir numérique ? Des réponses créatives…
    Une table ronde professionnelle s’est déroulée les 29 et 30 octobre 2008 à l’occasion des Journées cinématographiques de Carthage autour de la question des nouvelles technologies et des nouvelles manières de produire et …
  • Khamsa
    « Si je n’étais pas métis, je ne ferais pas de cinéma », déclarait Karim Dridi dans un entretien avec Jean-Luc Douin. Rien d’étonnant dès lors à ce qu’il prenne un métis comme personnage principal de son dernier film. Marc…
  • Lussas 2008 : retrouver l’esprit d’enfance
    Comme chaque année, les Etats généraux du documentaire de Lussas, petit village d’Ardêche (France), qui se sont déroulés du 17 au 23 août 2008, proposaient une programmation Afrique concoctée par leur fondateur Jean-Mari…
  • Faro, la reine des eaux
    Présenté en ouverture du Fespaco de Ouagadougou en 2007, Faro, la reine des eaux était très attendu, par un cinéaste confirmé, longtemps fidèle assistant de Souleymane Cissé, et venant enfin rompre le calme plat de ces d…
  • Bollywood et l’Afrique : le divorce ?
    Dans les années 60-80, le public populaire africain adorait les films indiens, notamment les femmes qui, sans en comprendre les dialogues, finissaient par connaître par cœur les chansons à force de revoir le film, et en …
  • Mascarades
    Avec tous ses films, Lyes Salem rafle les prix dans les festivals. Après le succès de Jean-Fares, petit bijou honoré du grand prix du court métrage à la Biennale des cinémas arabes de Paris en 2002, Cousines avait décroc…
  • La leçon de cinéma de Mahmoud Ben Mahmoud
    Cette leçon est introduite par Mohamed Challouf, cinéaste tunisien et animateur des Rencontres cinématographiques de Hergla, qui insiste sur l’importance de Mahmoud Ben Mahmoud et de Djibril Diop Mambety dans son propre …
  • Soit je meurs, soit je vais mieux
    Martial a 16 ans quand ses parents se séparent et qu’il se retrouve à devoir déménager en banlieue et y vivre seul avec sa mère. Tous deux essayeront d’échapper à ce couple infernal. Des escapades de la mère (Florence Th…
  • Les Dormants
    Qui dort ? Les vivants. On appelle pourtant dormants ces saints de marbre allongés dans nos églises. Et dans la tradition musulmane, 309 années lunaires seront nécessaires au réveil des dormants qui se réveilleront comme…
  • « Pour être une véritable démocratie, nous devons garantir à tous la possibilité de faire des films »
    Olivier Barlet : Bridget Pickering, nous sommes au festival de Cannes. Est-ce la première fois que vous venez ici ou étiez-vous déjà venue ? Bridget Pickering : Je suis venue plusieurs fois, cela doit être la quatrième …
  • Youssef Chahine, une vie contre l’intolérance
    Grande figure des cinématographies arabes, Youssef Chahine a subi le sort de nombre de grands auteurs des cinémas du Sud : la reconnaissance internationale et la marginalisation dans son pays. Mais par l’énergie de sa ve…
  • Hergla 2008 : l’écriture de liberté de Djibril Diop Mambety
    Les 4èmes Rencontres de Hergla, organisées du 18 au 23 juillet 2008 par le cinéaste Mohamed Challouf et le critique Hassouna Mansouri dans un merveilleux petit village tunisien de bord de mer accueillaient cette année un…
  • Touki bouki : de quelle hyène parle-t-on ?
    Intervention lors du colloque d’hommage à Djibril Diop Mambety organisé aux 4ème Rencontres cinématographiques d’Hergla les 20 et 21 juillet 2008.On lit souvent que ce « voyage de l’hyène » (traduction habituelle de Touki-…
  • « To be a true democracy, we have to insure that everyone has access to be able to make films »
    Olivier Barlet: Bridget Pickering, we are in Cannes, at the Cannes Film Festival. Is that your first time in Cannes or have you been here before? Bridget Pickering: I have been here a few times, this is my fourth or fif…
  • La Cité des hommes
    Sur les traces de la série télé du même nom qui de 2002 à 2005 a attiré 35 millions de spectateurs au Brésil (dont les deux premières saisons sortent en dvd le 24 août), La Cité des hommes surfe sur le succès de La Cité …
  • « En Erythrée, les films locaux attirent un monde fou »
    Rahel Tewelde, nous sommes au Festival de Cannes. Est-ce la première fois que vous y venez ? C’est la première fois. Que ressentez-vous ? Je suis ravie, je suis à fleur de peau, je suis très heureuse. Je partage mon …
  • « Une allégorie sur la fin de l’apartheid et le début d’un nouveau monde »
    Olivier Barlet : Michael Raeburn, nous sommes au festival de Cannes, où vous présentez votre dernier film Triomf. Il vous a fallu huit ans pour faire ce film, n’est-ce pas ? Michael Raeburn: Oui, j’ai acheté les droits …
  • Greatness and Ambivalences of the Digital Revolution
    During the Africamania African film festival, from January 16 to March 17, 2008, the Cinémathèque française in Paris recounted the history of African cinemas through more than 80 films. The following article, which is pu…
  • The Five Decades of African Cinemas
    During the African film retrospective Africamania, from January 16 to March 17, 2008, the Cinémathèque française in Paris recounted the history of African cinemas through more than 80 films. Published in the event’s cata…
  • Cannes 2008 : l’Afrique fantôme
    Au terme de la publication des transcriptions des différentes tables-rondes et conférences enregistrées au Pavillon des cinémas du Sud au festival de Cannes et d’un certain nombre d’interviews et critiques, il est temps …
  • « An allegory on the end of apartheid and the beginning of a new world »
    Olivier Barlet : Michael Raeburn, we are in Cannes and you are presenting your latest film Triomf. It took you eight years to do that film, didn’t it? Michael Raeburn: Yes, I bought the rights in 2000 and it took eight …
  • Mange, ceci est mon corps
    Mange, ceci est mon corps est une proposition. Une invite à entrer dans la transe. Au-delà de la compréhension, au-delà du rationnel. C’est un film hallucinatoire, hypnotique, un rêve éveillé où il faut fermer les yeux, …
  • « De quel pays parle-t-on ? Un seul monde ! »
    Michelange Quay, Vous avez commencé par faire un court-métrage, L’Evangile du cochon créole, projeté en compétition au Festival de Cannes, qui a été une expérience extraordinaire pour un grand nombre de personnes. Mange,…
  • « Which country are we talking about? One world! »
    Michelange Quay, you made a short movie first, The Gospel of the Creole Pig, shown in competition at the Cannes Film Festival, which was a tremendous experience for a lot of people. Eat, For This Is My Body is actually q…
  • « Cessez donc de vous plaindre de la difficulté de faire des films, faites-les ! »
    Vous avez présenté hier votre dernier film, Zimbabwe, au Marché du Film du festival de Cannes. On vous connaît pour des réalisations plutôt hollywoodiennes. À présent, vos films sont très simples, jouant plutôt sur la si…
  • « Demain, le pire est encore possible »
    Avec Une affaire de Nègres, est-ce la première fois que vous avez l’occasion de présenter un film au Festival de Cannes ? C’est la première fois que j’ai le plaisir d’être ici pour un film. Je suis venue dans d’autres c…
  • Not a normal Nigerian movie industry product!
    Is Changing Faces your first film? This is actually my first feature film. I shot lots of TV commercials, various contents, in Africa and in Nigeria, and I shot two documentaries in the past. I graduated at the New Yor…
  • « In Eritrea, Cinema Theaters are very crowded for local films »
    Rahel Tewelde, we are in Cannes, at the film festival. Is that a first experience for you? It is my first experience. What do you feel? I’m delighted, I’m excited, I’m very happy. I’m sharing my experience with people…
  • « I really do believe in that kind of films »
    You showed your last film Zimbabwe yesterday at the Market here at the Cannes film festival. You’ve made Hollywood-type films and now you’re doing kind of very sincere, very simple movies. Is that a big change? Did you w…
  • Sexe, gombo et beurre salé
    Vous en voyez souvent des téléfilms qui vous tiennent en haleine une heure et demie avec humour et légèreté ? Qui vous mettent de bonne humeur tout en ayant l’impression d’avoir fait le plein de finesse et de subtilités …
  • Edito 66
    « L’Afrique est au cœur du problème de la globalisation et au cœur de la solution » José Bové, membre du mouvement paysan international dans le cadre du forum de Bamako en janvier 2006. »Mondialisons la paix », « Tuons la pa…
  • Freedom
    Barack Obama est dans tous les esprits et chacun suit de près le déroulement de la campagne présidentielle américaine. Mais comment comprendre le phénomène Obama sans connaître ce qui l’a précédé : le combat des Noirs am…
  • Monter un film d’animation long métrage
    Le Festival démarre seulement. Qu’est-ce qui vous amène cette année à Cannes, et quelle est d’ores et déjà vos premières impressions ? Mes premières impressions concernent tout d’abord l’ambiance qu’on a eue tout à l’he…
  • « Il n’y a que des réalisateurs africains qui nous donnent de vrais rôles »
    Nous sommes au festival de Cannes, qu’est-ce qui vous y amène cette année ? Quelle est votre impression du festival ? J’ai pris l’habitude de dire que je suis là en touriste parce que je ne présente aucun film ! L’année…
  • « Ce film est né de la douleur de voir la détresse de la jeunesse africaine »
    Bonjour ! Vous êtes à Cannes depuis maintenant quelques jours, quelle est votre impression du Festival ? Quel est votre sentiment sur tout ce qui se passe ici ? Oh ! C’est… grandiose, pour ne pas dire gigantesque et i…
  • Youssou N’Dour, le griot planétaire
    « Le rythme chasse cette angoisse qui nous tient à la gorge ». Youssou N’Dour a passé une partie de son enfance à Joal, village-natal de Senghor. C’est sur ce rappel que débute le livre de Gérald Arnaud et c’est ainsi qu’i…
  • Jeunes talents d’Afrique : produire et diffuser les courts métrages
    Cette table ronde s’est tenue au Pavillon des cinémas du Sud le 22 mai 2008 durant le festival de Cannes. Elle est consacrée à la production et la diffusion des courts métrages en Afrique animée par Olivier Barlet (Afric…
  • Yandé Codou Sène, « plus qu’une cantatrice »
    « Elle seule pouvait interrompre les discours de Senghor pour entamer un chant de louange », indique Angèle Diabang-Brener au début de son film. La griotte attachée au président sénégalais fascine à plus d’un titre, au poi…
  • « Jamais nous ne ferons un « festival business » ! »
    Olivier Barlet – Michel Ouedraogo, vous êtes donc le nouveau délégué général du FESPACO, depuis maintenant trois mois. Nous vous connaissons encore mal. Baba Hama était un ancien journaliste, est-ce également votre cas ?…
  • « Ce n’est pas la peau qui importe mais le cœur »
    Comédienne, danseuse et chanteuse de nationalité malienne, elle vit actuellement à Paris. Depuis l’âge de 14 ans, elle a pu jouer la comédie, chanter et danser avec des metteurs en scène talentueux (Sotigui Kouyate, Chei…
  • Johnny Mad Dog
    Ils s’appellent Small Devil, No Good Advice, Chicken Hair, Butterfly, Pussy Cat, Nasty Plastic, Jungle Rocket, Young Major et leurs chefs Never Die ou Dust to Dust. Fringués comme à mardi gras, drogués et vociférant l’an…
  • Dernier maquis
    Il y avait autrefois, du temps de l’après-68, une pièce à la cartoucherie de Vincennes où les acteurs évoquaient le vécu de l’usine avec pour tout élément de décor des chaises qui s’assemblaient en tous sens pour souteni…
  • Des Noirs en couleur – les joueurs afro-antillais en équipe de France
    12 juillet 1998 : la France est championne du monde grâce à une équipe « black-blanc-beur ». Plus d’un million de personnes se rassemblent sur les Champs-Elysées : une communion exceptionnelle autour d’une équipe multicolo…
  • Entre les murs
    Qu’est-ce qui fait donc qu’on sort d’Entre les murs subjugué, ému et conscient d’avoir vu un grand film ? Est-ce parce que cette partie de ping-pong dialectique entre un prof et sa classe se joue à égalité, sans perdant …
  • Grandeur et ambivalences de la révolution numérique
    La rétrospective de films d’Afrique Africamania, organisée par la Cinémathèque française du 16 janvier au 17 mars 2008 à Paris, retraçait l’histoire des cinémas d’Afrique en plus de 80 films. Publié dans le catalogue de …
  • Les cinq décennies des cinémas d’Afrique
    Avec la rétrospective de films d’Afrique Africamania, la Cinémathèque française a retracé du 16 janvier au 17 mars 2008 à Paris l’histoire des cinémas d’Afrique en plus de 80 films. Publié dans le catalogue de l’événemen…