Tous les articles

Tous les articles en lien avec Les Rencontres Sobate Africadoc de Ouagadougou

  • Décoloniser les imaginaires
    Confrontés à la persistance des clichés issus de l’imaginaire colonial, les cinéastes d’Afrique et des diasporas sont sans cesse amenés à répondre à ce regard réducteur. Mais un nouveau positionnement se fait jour, fait …
  • La masterclass de Gaston Kaboré aux JCC 2017
    Le 9 novembre 2017, les Journées cinématographiques de Carthage ont proposé à Gaston Kaboré de répondre aux questions de Tarek Ben Chaabane lors d’une masterclass au Théâtre de Poche de Tunis. Gaston Kaboré a souvent eu …
  • Fespaco 2017: Le cinéma noir brésilien s’affirme
    Le Forum Itinérant du Cinéma Noir (FICINE) et le Cinéma Numérique Ambulant (CNA) ont organisé, le 3 mars dernier à Ouagadougou, une soirée dédiée au cinéma afro-brésilien. Au programme, la projection de quatre courts-mét…
  • Le cinéma au Burkina Faso (9.2)
    Rodrigue Kaboré est aujourd’hui une figure incontournable du paysage cinématographique burkinabé. Il est à la fois exploitant des principales salles du pays, distributeur quasi exclusif sur le pays et producteur de films…
  • Le cinéma au Burkina Faso (9.1)
    Rodrigue Kaboré est aujourd’hui une figure incontournable du paysage cinématographique burkinabé. Il est à la fois exploitant des principales salles du pays, distributeur quasi exclusif sur le pays et producteur de films…
  • Femmes, entièrement femmes, de Philippe Baqué et Dani Kouyaté
    Un urologue français a créé une chirurgie de restauration du clitoris. Les femmes excisées peinent à en bénéficier. Au Burkina Faso et en France, des femmes ont décidé d’être opérées. Elles témoignent de leur combat pour…
  • Le cinéma au Burkina Faso (6)
    Boubacar Zida dit « Sidnaaba » est réalisateur, producteur et animateur radio au sein de la très populaire Savane FM. Il y anime notamment l’émission Sonré, une revue presse matinale en langue moré, très suivie des habitan…
  • Le cinéma au Burkina Faso (5)
    Idrissa Ouedraogo est l’un des principaux réalisateurs burkinabés. Formé à l’Inafec, puis à l’Idhec, il a réalisé une dizaine de longs métrages dont plusieurs ont été récompensés dans des festivals internationaux. Un hom…
  • Le Fespaco, une affaire d’Etat(s), de Colin Dupré
    Les belles photos de Michel Ayrault qui l’illustrent font penser que ce livre aurait pu être (pourrait devenir) un film documentaire historique : des entretiens avec les acteurs de l’Histoire du Fespaco, de nombreuses an…
  • Lussas 2012 : les voies de l’espoir
    Compte rendu critique des États généraux du film documentaire, qui se sont tenus à Lussas (Ardèche) du 19 au 25 août 2012 : comment les films se font-ils vecteurs d’espoir ?Bousculer l’ordre établi Un festival a toujour…
  • Cannes 2012 : face à l’insoutenable légèreté du monde
    « Tu connais le cinéma africain : la tendance est plutôt au grave qu’au rigolo », me disait un jour Dani Kouyaté. Ce sont effectivement rarement des comédies qui ont été sélectionnées dans les différentes sélections cette …
  • La Leçon de cinéma de Raoul Peck
    Raoul Peck est en ce mois de mai 2012 à l’honneur : il fait partie du jury qui décerne la palme d’or au festival de Cannes. Nous publions ci-dessous la leçon de cinéma qu’il avait donnée durant le Festival des films d’Af…
  • Writing on Walls
    In following the issues and day-to-day workings of a neighbourhood video-club in Ouagadougou, home of the FESPACO and capital of African cinema, my latest work, « Sacred Places », allowed me to question my own work as a fi…
  • La Masterclass di Gaston Kaboré
    Vi proponiamo la traduzione in italiano della Masterclass che il regista burkinabè Gaston Kaboré ha tenuto al 60. Festival di Cannes, alla quale abbiamo assistito. La trascrizione francese della lezione è stata pubblicat…
  • La critique occidentale des cinémas africains entre cinéphilie et universalisme
    La critique cinéphilique a longtemps fait passer les cinémas africains et maghrébins par le filtre de l’esthétique et de l’exotisme, voire de l’orientalisme. Elle les ignore encore davantage que les cinémas asiatiques. L…
  • Pari gagné pour la première édition des Journées Cinématographiques de la Femme Africaine de l’image, JCFA
    Du mercredi 3 mars au samedi 7 mars 2010, les projections se sont déroulées au Ciné Burkina, au cinéma Neerwaya et dans les salles du Centre Culturel Français Georges Méliès de Ouagadougou. Le 7 et le 8 mars, les festiva…
  • Les Rencontres Sobate Africadoc de Ouagadougou
    Les premières Rencontres Sobate Africadoc ont été accueillies par le CCF de Ouagadougou dans la salle du Petit Méliès, du 13 au 19 février 2010.Rencontres Sobate en langue Bwamu, signifie rencontres pour  » convaincre « . …
  • L’Éthiopie initie son premier festival international de courts métrages
    Le Festival de Clermont-Ferrand est l’occasion pour de nombreux professionnels du cinéma de découvrir des courts-métrages mais aussi de créer de nouveaux partenariats. Parmi ceux-ci figurent Images That Matter Internatio…
  • Samba Félix Ndiaye, un ami, un maître
    La nouvelle du décès subit de Samba Félix Ndiaye le 6 novembre 2009 nous a fauchés en pleine inauguration du festival des films d’Afrique en pays d’Apt : son directeur, Dominique Wallon, la voix brisée par l’émotion, vin…
  • « Les cinéastes devraient s’acquitter de leurs obligations basiques »
    Quand avez-vous entendu parler de la Fepaci, la première fois ? De la Fepaci, j’avais entendu parler à cause du Fespaco. En 1971 et 1972, j’en ai entendu parler comme de quelque chose qui rassemblait les cinéastes afric…
  • Jeunes talents d’Afrique : produire et diffuser les courts métrages
    Cette table ronde s’est tenue au Pavillon des cinémas du Sud le 22 mai 2008 durant le festival de Cannes. Elle est consacrée à la production et la diffusion des courts métrages en Afrique animée par Olivier Barlet (Afric…
  • « Nous étions trop à la traîne de Sembène »
    Perantal (1975), Geti Tey (1978), Le Trésor des poubelles (1989), Dakar-Bamako (1992), Ngor l’esprit des lieux (1995), Lettre à Senghor (1998), Rwanda pour mémoire (2003), Questions à la terre natale (2006) sont autant d…
  • « L’Afrique va nécessairement trouver son tempo et son souffle bientôt »
    Lors de l’événement Africamania à la Cinémathèque française, à Paris du 16 janvier au 17 mars 2008, Gaston Kaboré présente une leçon de cinéma. Une version courte de cet entretien est publiée dans le catalogue de l’événe…
  • Table ronde « création et mémoire cinématographiques »
    Le 22 mai 2007, au festival de Cannes, une table ronde sur le thème « Création et mémoire cinématographiques »a été organisée au Pavillon des cinémas du Sud, sur le Pavillon Cinémas du Sud autour d’une présentation du Cent…
  • Masterclass de Gaston Kaboré
    Animée par Jean-Pierre Garcia, directeur du Festival international du film d’Amiens, la leçon de cinéma de Gaston Kaboré était organisée au Pavillon des cinémas du Sud par le ministère français des Affaires étrangères. O…
  • Rencontres « Maintenant l’Afrique ! »
    Diversité, évolutions, influences, auto-productions, exportations des œuvres, coopération interculturelle… autant de thèmes abordés durant la première table-ronde des rencontres. Ce débat fut animé par la haute personnal…
  • Questions à la terre natale
    C’est par la belle voix de Samba Félix N’Diaye que débute ce documentaire : par le hublot de l’avion, la descente sur Dakar. Il rentre au pays. Et en quelques images chaotiques du centre-ville, le pose comme un cauchemar…
  • Ouaga Saga
    Cela commence sur des scènes de rues, des ambiances, des bribes de dialogues, le marché : Ouagadougou est le sujet de ce film, un vrai personnage, mais cela est fait sans prétentions, si ce n’est de témoigner de la vital…
  • Les 20 ans du Fonds Sud
    Ce lundi 17 mai, dans les salons de l’hôtel Gray d’Albion, au beau milieu du bouillonnant festival de Cannes 2004, une table-ronde top-niveau tente de tirer un bilan des 20 ans du Fonds Sud, pièce maîtresse du dispositif…
  • Classe de cinéma de Gaston Kaboré
    Dans le cadre du focus sur le Burkina Faso opéré cette année par le festival Vues d’Afrique, Gaston Kaboré a été appelé à donner « un atelier de maître », selon l’expression québecoise, à l’Office national du film. Le prés…
  • entretien croisé d’Olivier Barlet avec l’équipe de Ouaga Saga : Dani Kouyaté (réalisateur), Jean-Claude Schifrine (chef opérateur), Agnès Datin (productrice) et Jean-Daniel Fernandez (monteur)
    Agnès Datin, productrice  Ce qui me passionne dans un tel film, c’est cette impression que c’est très ancré, qu’il y a une relation avec un public ? Quand vous le produisez, quels sont vos objectifs immédiats ? Le fil…
  • Rwanda pour mémoire
    En deux images, le film débute par une position dont il ne se départira pas et nous savons d’entrée que ce regard est juste. Deux images parfaitement émouvantes. La première est un homme et une femme sur un vélo. Ils sav…
  • Le Pacte
    « Le Pacte » joue sur un suspens entretenu jusqu’à la fin pour démonter les supercheries des féticheurs encore en vigueur aujourd’hui. Un homme d’affaire s’est engagé à un acte horrible pour que ses affaires marchent. La d…
  • « Sia, le rêve du python » : l’adaptation littéraire au cinéma
    Fespaco 2001 : Moussa Diagana et Dani Kouyaté donnent une conférence de presse à propos de « Sia, le rêve du python », adaptation par Dani Kouyaté de « La Légende du Wagadu » de Moussa Diagana, pièce notamment représentée au…
  • Cannes 2001, au jour le jour
    Jeudi 10 mai 2001 Laissons de côté les flonflons french cancan de l’ouverture que Libération titrait à juste titre french concon. Cannes s’éveille doucement au festival. Comme chaque année, le plein ne se fait que le we…
  • Fespaco 1997 : le développement sera culturel ou ne sera pas
    De retour du Festival panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou, Olivier Barlet propose une analyse des tendances actuelles de la cinématographie africaine à partir des longs métrages de la compétition.Lor…
  • Fespaco 97 : les courts valent le détour
    Les courts métrages présentés au Fespaco sont souvent comme un bain de jouvence : c’est là que de jeunes (ou moins jeunes) réalisateurs proposent leur rénovation de l’écriture et de la thématique. La cuvée 97 ne déçoit p…
  • à propos de Ngor, l’esprit des lieux
    Présenté au Fespaco, Ngor, l’esprit des lieux est pour Samba Félix N’Diaye, célèbre documentariste sénégalais, un premier long métrage en forme de manifeste : comme dans tous ses autres films, il filme la résistance afri…
  • entretiens d’Olivier Barlet avec Gaston Kaboré (Burkina Faso)
    Le risque de la dépendance La France joue une position clef dans le cinéma africain pour des raisons historiques. Le ministère de la Coopération trouvait important d’aider des auteurs africains à exprimer leur vision de…
  • Sitcoms africaines : une image des Africains pour les Africains par les Africains
    Phénomène nouveau sur les télévisions africaines, les sitcoms burkinabées montrent une Afrique positive.Abréviation de situation comedy (« comédie de situation »), la sitcom désigne ces fictions télévisées d’une demi-heure…
  • Sia, le rêve du python
    Après Keïta, l’héritage du griot, Dani Kouyaté revient avec une autre légende, parfaitement maîtrisée. Fable sur les luttes de pouvoir qui ensanglantent l’Afrique, cette adaptation de la pièce du Mauritanien Moussa Diaga…
  • Universel comme le conte
    Le mythe peut tromper les hommes quand il est au service du pouvoir. Le nouveau film de Dani Kouyaté, Sia, le rêve du python, met en scène la confrontation entre le pouvoir et un fou.Quel est ton intérêt pour ce personna…
  • « Nous sommes avant tout des animistes », dit le documentariste sénégalais, mais il décèle dans le Mouridisme un fond culturel africain.
    La Confrérie des Mourides est un de tes premiers films. Qu’est-ce qui t’a poussé à t’interroger sur cette confrérie mouride ? Moi je m’intéresse au documentaire. J’avais été impressionné par « Le grand Magal » de Blaise S…
  • Lettre à Senghor
    Un 49’du maître documentariste (Trésors des poubelles, Ngor l’esprit des lieux). Lui qui évite en général tout discours prend cette fois un ton très personnel : « Je savais qu’un jour il me faudrait m’interroger enfin sur…
  • Lussas 2001 : Carnet de route aux Etats généraux du film documentaire
    Lussas est un phénomène vivifiant ! Est-ce par sa ruralité ? Le sérieux dans la préparation tient des valeurs paysannes : un catalogue passionnant de bout en bout, des débats souvent de haut niveau, une programmation ex…
  • Namur 2001 : festival complet
    150 films, 250 invités, 150 professionnels et 200 journalistes, le festival du film francophone de Namur reste au début octobre un rendez-vous obligé. L’Afrique s’y est taillée cette année la part du lion dans le palmarè…
  • Le Fespaco 2001 au jour le jour
    Nous avions prévu de publier la critique des films du Fespaco à plusieurs voix (africaine, africaine-américaine et européenne) mais les aléas informatiques qu’on peut imaginer en Afrique ont déséquilibré les choses et ne…
  • La femme, une figure libératrice
    L’émergence des personnages féminins dans la récente production cinématographique du Continent confirme l’inversion dans la redistribution des rôles, inaugurée au 15è Fespaco par Taafe Fanga (Le pouvoir du pagne) du ciné…
  • « L’horreur n’est pas montrable »
    Le cinéaste sénégalais Samba Félix Ndiaye a été invité par Fest’Africa à réaliser un documentaire sur l’événement Rwanda 2000. Cela ne pouvait que lui poser crûment la question de la représentation des traces du génocide…
  • Allier le futile à l’utile
    Le premier long métrage du Burkinabè Dani Kouyaté, Keïta l’héritage du griot, qui reprend la légende de Soundjata Keïta à travers l’imagination d’un enfant, a aisément conquis un jeune public. Il se défend pourtant d’avo…
1
2