Événements

Festival International du Film Francophone de Tübingen-Stuttgart 2012
29ème édition. Section Afrique : Jean-Marie Teno, modérateur.

Français

29ème Festival du Film Francophone Tübingen et Stuttgart
Du 31 octobre au 7 novembre 2012

Cette année, nous offrons de nouveau un large panorama du cinéma francophone grâce à plus de 80 films, allant de la comédie légère au thriller haletant, du documentaire inspiré au film d’auteur plus exigeant. Ces films proviennent de trois continents : non seulement la France, mais également l’ensemble du monde francophone se donne rendez-vous sur les écrans de Tübingen.

Le directeur du festival, Christopher Buchholz, nous permet de voir à Tübingen et à Stuttgart un invité spécial, le maître Volker Schlöndorff, qui vient non seulement nous parler des liens forts entre cinéma et littérature, mais également de ceux établis entre la France et l’Allemagne.
Par ailleurs, la section « Afrique » fête son 25èrme anniversaire, nous permettant une immersion cinématographique dans le continent noir. Mettons aussi l’accent sur les nombreux invités, discussions, masterclasses, soirées, ou encore l’accueil sans façons de
nos bars de prédilection, qui font du festival du film francophone de Tübingen un festival avant tout destiné au public, au sein duquel les spectateurs ne sont pas considérés comme des figurants mais comme des partenaires.

Compétition
Cette année encore, quinze films sont sélectionnés en compétition internationale. À Tübingen, un « film français » ne signifie pas forcément un film provenant de France : cinq des films présentés
sont réellement importés de France, mais les autres viennent de Belgique, de Suisse, du Canada, du Rwanda.

Volker Schlöndorff viendra à Tübingen pour répondre aux questions du public, puis à la maison des lettres de Stuttgart pour une conférence sur l’adaptation de romans.

Rétrospective et Hommage
Le 29ème Festival du film francophone est cette année infiniment féminin : les oeuvres de cinéastes telles que Claire Denis et Jacqueline Veuve ont largement contribué à la formation d’un cinéma francophone.

Claire Denis sera invitée à Tübingen. La réalisatrice, qui enseigne à Saas-Fee en Suisse et à la Fémis, tiendra deux Masterclasses, à Tübingen et à l’école de cinéma de Ludwigsburg.

La documentariste suisse Jacqueline Veuve a réalisé plus de soixante films depuis 1966, dans lesquels elle jette un regard placide mais intense sur les particularités de son pays. Elle ne pourra malheureusement pas être présente à Tübingen pour des raisons de santé,ce que nous regrettons sincèrment.

Films africains
La section « Afrique » du Festival du film francophone de Tübingen et Stuttgart fête son anniversaire ! Depuis maintenant 25 ans, nous présentons chaque année de nouveaux films provenant de l’Afrique francophone, ce qui nous a permis de suivre le développement du cinéma africain durant les deux dernières décennies. Voilà pourquoi nous nous offrons un cadeau d’anniversaire tut particulier: nous avons demandé à tous les réalisateurs que nous avons invités
ces 25 dernières années de nous proposer 25 court-métrages, qui représentent un quart de siècle de cinéma africain. Expérimentaux ou réalistes, films d’animation ou documentaires, courts drames
ou comédies succinctes. À l’arrivée sont prévues cinq soirées passionnantes, invitant le spectateur à un voyage dans le temps et à travers le continent africain. Ce programme exceptionnel est modéré par Jean-Marie Teno. Ce réalisateur camerounais tourne des documentaires depuis plus de vingt ans et fait partie des cinéastes africains les plus reconnus. Il a déjà été plusieurs fois invité
à Tübingen et nous nous réjouissons de l’accueillir de nouveau.

Comme il n’y a pas de fête d’anniversaire sans musique, un DJ africain mixera lors de la soirée traditionnelle du festival, tandis que la soirée d’ouverture sera accompagnée par un groupe
africain.

Mais nous n’allons pas seulement faire la fête : les nouveaux films africains présentés cette année viennent de pays situés autour de la Côte d’ivoire, comme le Burkina Faso, le Sénégal ou le Rwanda et analysent les situations liées aux interminables guerres civiles et leurs conséquences sur la vie des habitants. L’occasion de porter un regard sur une Afrique que l’on évince et qu’on oublie bien trop volontiers.

Films documentaires
Le fait que le festival mette à l’honneur une documentariste en lui offrant une rétrospective n’est pas tout à fait un hasard. Documentaires et docu-fictions jouissent en ce moment d’une popularité inhabituelle, dont le programme de notre 29ème édition se fait l’écho.

Cinéma et musique
Cette année encore, la SACEM soutient le prix attribué à la meilleure musique de film. Nous avons le plaisir d’accueillir au sein du jury Alexis Rault, gagnant de l’année dernière pour la musique nuancée, complexe et appropriée qu’il avait composée pour la comédie Le Fils à Jo de Philippe Guillard. Christine Ott, qui l’année dernière avait présenté la musique du film de Roland Edzard La fin du silence, reviendra elle aussi.
Deux grands ciné-concerts sont au programme : nous montrerons à Tübingen le tout premier film d’animation de l’histoire du cinéma. Les aventures du Prince Ahmed de Lotte Reiniger a été projeté pour la première fois à Berlin en 1926. La ville de Tübingen, où est décédée cette pionnière du cinéma d’animation, a hérité de l’ensemble de ses archives, dont l’exposition permanente du musée de la ville montre une petite mais magnifique partie. Ce film muet ne sera pas accompagné par un traditionnel piano, mais par deux Djs français qui mixeront une musique spécialement conçue pour le film.
Enfin, on peut attendre de la projection du Nosferatu de Friedrich Wilhelm Murnau (1922) qu’elle nous donne la chair de poule. Un groupe de rock parisien accompagnera la projection de ce classique du cinéma d’angoisse aux Wagenhallen de Stuttgart.

Les prix
Compétition internationale

Le Prix du Festival International du Film de Tübingen : 5000 €, décerné par le mécène du cinéma Volker Lamm, de Tübingen (Vereinigte Lichspiele).
Le Prix du Public de Tübingen : 2500 €, également décerné par Volker Lamm
Le Prix du Public de Stuttgart : 2500 €, décerné par TV5Monde et la ville de Stuttgart.
Le prix de la SACEM pour la meilleure musique de film original : 1500 €. Décerné par la Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de musique (SACEM)

Compétition française
Prix d’aide à la diffusion : 20 000 €, décerné par Unifrance et la Société Film et Médias du Bade-Wurtemberg. L’argent est reversé au distributeur allemand qui souhaite faire diffuser le film qui a gagné le Prix du Public de Tübingen dans les cinémas allemands.
Compétition courts métrages : 1000 €, décerné par Carsten Schuffert (Bewegte Bilder Event GmbH Tübingen). Le jury international prime le court métrage le plus innovant.
Prix Cinéslam de la Kreissparkasse : 500 €, décerné par la caisse d’épargne de Tübingen
Le prix de la jury junior – Tübingen : 1000 €, décerné par Volker Lamm.
Le prix du jury junior – Stuttgart : 1000 €, décerné par la ville de Stuttgart.
Des élèves intéressés par le cinéma recommandent le meilleur film pour des jeunes spectateurs parmi cinq films à partir de l’ensemble du programme le programme.

Festival-TV
En coopération avec la section médias de l’Université de Tübingen et avec le SWR, le Festival du Festival du Film Francophone propose une formation pratique aux étudiants des diverses branches médiatiques. En produisant des émissions de télévision autour du festival les participants apprennent tout ce qui rend une couverture télévisée réussie : la rédaction, la direction, le montage, la présentation d’une émission en direct etc.

Partenaires et sponsors du 28ème Festival du Film Francophone
Le 29ème Festival du Film Francophone est soutenu par le Ministère de la Science, de la Recherche et de l’Art, par les villes de Tübingen et de Stuttgart, par la LFK Stuttgart, le BKM à Bonn, la Société Film et Médias du Bade-Wurttemberg, l’OFAJ, le service de développement
protestant, l’Ambassade Française, SODEC et le Consulat Suisse. Les partenaires du Festival du Film Francophone sont l’institut Français de Stuttgart et l’Institut Culturel Franco-Allemand de Tübingen.

Nos supports médiatiques sont TV5Monde, Arte, Schwäbisches Tagblatt, SWR4 Radio Tübingen et la radio libre Wüste Welle.