Tous les articles

Tous les articles en lien avec « Revenir, c’est revenir vers Elle »

  • Maryse Condé se livre sans fards au club Read
    La grande dame de la littérature, Maryse Condé, a rencontré les aficionados du jeune club de lecture afro, READ, dimanche 30 septembre 2012 à Paris. Après une heure et demie d’échanges, la sage qui a vécu mille et une vi…
  • Pascal Blanchard expose l’histoire des discriminations (vidéo)
    Lors des journées européennes du patrimoine, les 15 et 16 septembre 2012, Pascal Blanchard, chercheur et codirecteur du groupe de recherche Achac, exposait quinze photographies sur le thème Discriminations, n’ayons pas p…
  • ICI, la Goutte d’Or
    Après le succès de la série d’Été d’Africultures.com sur [le quartier de Belleville], partons ensemble à la découverte d’un espace qui vit des migrations historiques, qui bouillonne de créativité et de métissages. Plon…
  • « La rénovation urbaine sans la mixité sociale, ça ne fonctionne pas »
    François Lamy, le nouveau ministre délégué en charge de la Politique de la ville, ne croit pas au Plan Marshall, pas plus que son prédécesseur Maurice Leroy… Les banlieues non plus d’ailleurs – à force de ne rien voir ve…
  • Sam.tv ou comment vulgariser le savoir grâce à webtv
    Auteur, chargé de cours, Karim Amellal multiplie les expériences pour combattre les inégalités et rendre accessible le savoir au plus grand nombre. Avec Stand Alone Media, il lance une télévision sur Internet ayant pour …
  • Un été à Belleville : un café sur le zinc
    Installée dans le quartier de Belleville à Paris, la rédaction d’Afriscope (le magazine d’Africultures) a choisi de vous faire découvrir dans cette série estivale, cet espace multiculturel. Chaque semaine, aux côtés de s…
  • « La frontière entre l’art et la politique est infime »
    Bien connu pour son rap enragé, Rost s’est révélé avec un livre en 2008 avant de participer à la campagne de François Hollande aux élections présidentielles. En tant que président de l’association Banlieues actives et me…
  • ‘Tite Chose poétique d’Edgar Sekloka
    Sous les feux de la rampe avec Milk Coffee and Sugar, Edgar Sekloka joue avec les mots en concert mais aussi dans les livres. Après deux romans, il publie un recueil de poésie ‘Tite Chose chez Carnets Livres. Rencontre a…
  • Un été à Belleville : la chorba de Mustapha
    Installée dans le quartier de Belleville à Paris, la rédaction d’Afriscope (le magazine d’Africultures) a choisi de vous faire découvrir dans cette nouvelle série estivale, cet espace multiculturel. Chaque semaine, aux c…
  • Défenseur des Droits : un an, quel bilan ?
    Il y a un an, en juin 2011, le Défenseur des Droits prenait ses fonctions. Autorité constitutionnelle indépendante, il regroupe alors les missions du Médiateur de la République, du Défenseur des enfants, de la Haute auto…
  • Afri’ Festival : Missy Ness en « Libertés »
    Pendant un mois, l’Institut des cultures d’islam interroge, à travers  [le Festival Libertés], le Printemps arabe, ses mouvements profonds, avec le prisme des artistes du pourtour méditerranéen mais aussi européen. Par …
  • Rivière Noire : rencontrer l’Afrique mère
    Africultures a rencontré trois artistes de talent, réunis sous le projet Rivière Noire. Leur album sortira à la fin de l’année. Mais de passage en France, Orlando Morais, le chanteur brésilien, le guitariste français Pas…
  • Afri’ Festival : Belleville Citoyenne
    Décollage immédiat pour un voyage entre Paris et le Burundi. Pour son 1er album solo, le rappeur franco-rwandais Gaël Faye retrace, à travers son histoire personnelle, un parcours d’exil avec la guerre civile comme toile…
  • Le rôle de l’écrivain dans nos sociétés
    Le vendredi 4 mai 2012, l’Observatoire de la Diversité Culturelle (ODC) (1) et le webzine TerangaWeb (2) « L’Afrique des Idées » organisaient une table ronde modérée par Lareus Gangoueus, avec Jean-Luc Raharimanana, Yahia …
  • Le Maloya Power arrive en France
    Les Réunionnais de Lindigo communiquent une nouvelle fois leur bonne humeur, leur sérénité et leurs rythmes énergiques avec leur 4e album : Maloya Power. Une manière de valoriser la culture ancestrale du Maloya, musique …
  • Rentrée littéraire 3 : Hemley Boum 2
    Avec Si d’aimer…, publié chez La Cheminante, la romancière Hemley Boum s’attaque à la problématique du sida au Cameroun en privilégiant la psychologie humaine face aux drames personnels. Une œuvre de l’intime, sélectionn…
  • Phil Darwin : « Tout le monde abuse du pouvoir mais en Afrique on envoie l’armée ! »
    Grand voyageur, Phil Darwin a puisé matière à rire dans les différences culturelles. Le résultat est un spectacle jubilatoire : This is Phil DarwinRebeu – Renoi – Reblanc, portrait Prénom : Phil Nom : Darwin-Nianga Âg…
  • Adjmaël Halidi : « La littérature n’est pas un jeu. Pour moi elle est vitale »
    Un quart de siècle seulement et déjà auteur multiforme. À 25 ans, le jeune comorien Adjmaël Halidi marque sa présence dans la littérature de l’Océan Indien. Alors qu’il vient de publier une édition remaniée de nouvelles …
  • Pouvoir être enterrés en France : enjeu d’intégration pour les musulmans
    « Quand la terre des morts enracine les vivants », tel est l’intitulé de la 3e édition du colloque « Décolonisons les imaginaires », qui s’est tenu à la Mairie de Paris le 3 novembre dernier. Yamina Benguigui, réalisatrice (…
  • Charles Kely décloisonne les musiques avec « l’open gasy »
    Nouvellement arrivé, en solo, sur la scène française avec son album Zoma Zoma sorti le 28 juin dernier, Charles Kely ne fait qu’affirmer une carrière musicale déjà bien remplie. Ancien musicien de Rajery, chanteur et gui…
  • Paille-en-queue et vol : un pont entre les îles de l’océan indien
    A l’heure où Mayotte devient officiellement un département français, lire Mohammed Anssoufouddine offre un éclairage sur ces îles de l’océan indien formées de l’archipel des Comores, de Madagascar et de la Réunion. Ce po…
  • Les cauchemars du gecko
    Raharimanana semble de tous les combats avec des textes dans des ouvrages collectifs contre le colonialisme, les politiques d’immigration, avec des nouvelles et des romans où la nuit et la boue sont le temps et l’espace …
  • Andrée Ethève : « Chaque tissu a sa technique, chaque tissu est création »
    Pénétrer dans l’atelier de Mahajanga d’Andrée Ethève est un voyage dans un univers à part entière, celui de l’artisanat haut de gamme travaillé par les doigts d’une artiste. Née à Madagascar, issue d’une famille réunionn…
  • Des Ruines
    Après 47 et Les Cauchemars du Gecko, Thierry Bédard met une nouvelle fois en scène les mots de Jean-Luc Raharimanana. Des Ruines explore les thèmes chers à l’auteur que sont la mémoire, l’histoire, le poids douloureux du…
  • Les Cauchemars du Gecko
    Cauchemardesque. Telle est la vision de Jean-Luc Raharimanana sur l’état du monde actuel. Il le raconte avec une poésie violente, non dénuée d’ironie, dans Les Cauchemars du Gecko, mis en scène par Thierry Bédard. Contro…
  • Afrique. Paroles d’écrivains
    Il n’est pas toujours évident de faire parler les écrivains, notamment lorsque ceux-ci sont parfois enfermés dans des carcans d’appartenances géographiques qui tendent à faire passer au second plan leur travail littérair…
  • L’écrivain africain aujourd’hui 
    En vérité la question de l’identité nationale n’est pas si hors de propos qu’il y paraisse. Elle est même au centre de la problématique des écrivains africains d’aujourd’hui. Cela fait quelques années déjà que l’on se p…
  • Le tsapiky malgache fait danser les vivants et les ancêtres
    Damily, musicien malgache, installé en France depuis 2001, emmène le public français à la découverte d’un courant musical de son pays : le tsapiky. Natif du Sud-Ouest de la Grande île, le groupe de cinq artistes qui port…
  • Avignon 2009 : Festival et histoires de lézards
    Drapé dans sa très haute opinion de lui-même, héritier de la grande histoire du théâtre occidental, fidèle à la tradition théâtrale issue de l’Europe de l’est et à ses amours antiques, le Festival d’Avignon entreprend ce…
  • « L’art ne peut pas être figé, si on le fige, l’artiste est mort »
    En Avignon, les festivaliers ont rendez-vous avec les œuvres de Jean-Luc Raharimanana. Thierry Bédard, metteur en scène français, a adapté trois œuvres de l’écrivain malgache : Za, Les cauchemars du Gecko et 47. Les deux…
  • Des airs d’opéra venus de l’Océan Indien.
    Ce n’est ni du Maloya, ni du Salegy ou du Kilalaka mais bien un opéra! D’autant seront surpris et ils auront raison de l’être. Maraina est une oeuvre envoûtante qui casse quelque peu les préjugés sur les îles lointaines …
  • À Madagascar, la crise politique réveille les « protest songs »
    Madagascar reflète dans l’opinion commune des saveurs d’exotisme. Mais ses richesses naturelles sont le décor d’une société malade de crises politiques récurrentes. L’économie, déjà fragile, ne s’en trouve qu’appauvrie e…
  • Silence sur 47.
    47 vous dit-elle quelque chose ? 29 mars 1947. Une date. Une simple date. De printemps. De massacre. L’histoire de France n’a-t-elle pas basculé ce jour-là sous les assauts de quelques indigènes armés de sagaie, de lance…
  • Za
    Le dernier roman de Raharimanana force le lecteur à abandonner ses habitudes et à écouter la voix d’un personnage hors du commun. Un livre remarquable.Il y a des silences qui en disent long. Des silences qui trahissent l…
  • « Publier peut être une provocation, mais pas écrire »
    Za, magnifique dernier roman de Raharimanana aura laissé plus d’un lecteur – public ou critique – sans voix. Parce qu’il entraîne ses lecteurs sur d’autres sentiers, Za étonne, perturbe, fascine, rebute parfois. De passa…
  • Za
    Avec Za, son dernier roman, Raharimana « plonge au plus profond des miasmes qui hantent le monde ».On prend la langue à revers, déjà dans la récitation des lettres, de la dernière à la première, et cela nous signale insens…
  • Za, de Raharimanana
    D’une poignante densité qui ne laissera sans doute pas ses lecteurs indifférents, le dernier roman de Raharimana dénonce – dans un subtil jeu de langage – la situation à Madagascar avec « une cruelle jubilation ».Za, un pè…
  • Raharimanana, quel qu’en soit le prix…
    Cher Jean-Luc, L’article de Nimrod  » Le fol amour de soi « , publié sous la rubrique  » Rebonds  » d’Africultures, a fait référence à ma contribution intitulée  » Ce soir vous lirez Quignard ou Raharimanana  » parue sur ce s…
  • Le vol de la Tempête
    Cher Alem, Ton article (L’idéal dans une bibliothèque ?, publié sur le site d’Africultures) me fait énormément de bien. Tu n’es pas sans savoir qu’en 2002, exactement le 16 juin 2002, les militaires et autres milices on…
  • Ce soir vous lirez Quignard ou Raharimanana
    Dès lors qu’une oeuvre est réputée difficile d’accès, on a vite fait de parler de la vie de l’auteur, de ce qu’il aime, de ce qu’il déteste, de ses coups de gueule, de ses coups de cœur, de ses combats etc. On lui accord…
  • Sortir des bois
    Raharimanana réagit à la « Correspondance » d’Alain Mabanckou, « L’Amérique noire à N’Djaména », parue dans le n°57 d’Africultures.Bien cher Alain, Je n’irai pas par quatre chemins – on se connaît trop pour prendre des déto…
  • « Faire le choix de l’inconscience »
     » L’engagement doit faire en sorte que l’écriture reprenne sa place capitale, sa place centrale : le plaisir des mots, des idées, de la langue « , affirme Jean-Luc Raharimanana. Pour cet auteur malgache, l’engagement s’es…
  • Paroles engagées, Paroles engageantes
    Ecrire aujourd’hui est-ce différent d’écrire hier ou d’écrire demain ? Ecrire aujourd’hui est-ce plus une passion, une nécessité ou un devoir ? Et pour qui écrire ? Et quoi écrire ? Et pourquoi écrire ? Et comment…
  • Ecrivains-voyageurs, écrivains engagés
    Après le projet  » Ecrire par devoir de mémoire  » de Fest’Africa et le nouveau Congrès des écrivains d’Afrique et de sa diaspora de N’Djamena, le thème de l’engagement, indissociable de l’histoire de la littérature africa…
  • Réponse d’Alain Mabanckou à Jean-Luc Raharimanana
    Cher Jean-Luc, C’est avec un grand intérêt que je prends connaissance de ta réaction quant à la chronique que j’ai publiée récemment dans Africultures concernant le Congrès des écrivains d’Afrique et de sa diaspora, con…
  • Jean-Luc Raharimanana
    Bien cher Alain, Je n’irai pas par quatre chemins –on se connaît trop pour prendre des détours –, pour te dire que j’ai été très surpris par ta dernière chronique à Africultures. Je n’ai pas l’intention de contester ta…
  • Le temps d’un livre
    Souvenez-vous en ! Fin des années 80. Grand discours de la Baule. L’amiral écouta religieusement, enleva costume militaire et costar cravate sera. Il se leva à la suite, reprit son pays. Grand discours également. Plus lo…
  • Paris fait les grands auteurs
    Auteur de trois ouvrages publiés aux éditions du Serpent à plumes, Jean-Luc Raharimanana est devenu  » la référence malgache  » – une fois passé le seuil de l’éditeur parisien.As-tu déjà proposé tes manuscrits à un éditeur…
  • Lettre ouverte à Marc Ravalomanana
    Le 20 juin 2002, dans le vif des opérations de pacification, l’écrivain Jean-Luc Raharimanana diffuse largement cette lettre ouverte par courrier électronique et en demande publication.Votre expression  » Le développement…
  • Des dramaturges qui se pensent au monde
    Les nouvelles écritures théâtrales quittent le terrain miné de l’africanité pour une inscription plus large dans le monde. Ce nouveau positionnement où l’appartenance à l’humanité prend le dessus sur les fixations de l’i…
1
2
3
4
5