Tous les articles

Tous les articles en lien avec Le rôle de l’écrivain dans nos sociétés

  • [2/2] « Réhabilitons les puissances du rêve et de la poésie »
      Nous sommes arrivés à ce moment crucial où nous devons apprendre à tout réinventer : les concepts, les approches, les habitudes, les méthodes, les outils, les nations, les espaces… tout au jour d’aujourd’hui es…
  • Lettres de Lémurie ou « le rêve recommencé »
    L’irruption d’une nouvelle revue littéraire sur la scène culturelle est toujours un événement – à saluer – mais c’est une véritable fête que d’ouvrir le premier numéro de Lettres de Lémurie ! Tant sont rares les initiati…
  • La francophonie du livre est-elle soluble dans les idées ?
    Le festival international de littérature et de cinéma Étonnants voyageurs, qui se déroule chaque année en France, à Saint-Malo, vient de fermer ses portes. S’y sont tenues les « Assises du livre en français ». Raphaël Th…
  • « Revenir, c’est revenir vers Elle »
    Double actualité pour Jean-Luc Raharimanana. Il met en scène et joue jusqu’au 30 mars au théâtre Antoine Vitez à Ivry-sur-Seine (94), sa création Parfois le vide, dont nous avons pu entendre la première version aux lectu…
  • Ils soutiennent Africultures, ils en parlent
    « Les mondes en relation », tel est l’état d’esprit qui porte le projet Africultures depuis plus de 20 ans. 20 ans de travail de documentation des cultures africaines et diasporiques. Des milliers d’articles, interviews, c…
  • Vois-tu le petit bateau sur le mur ?
    Dans le domaine des arts du spectacle, l’évaluation de la liberté détermine les conditions de production d’une œuvre, la programmation et la circulation d’un spectacle, sa « représentabilité » en somme. Les artistes du con…
  • Les fêlures du silence, de l’autocensure et de la censure
    Poète et dramaturge, Raharimanana explore, depuis plus de vingt ans, l’histoire de France et de Madagascar, par rapport aux crimes de 1947. En souvenir des insurgés malgaches qui périrent sous le feu de la puissance colo…
  • Le complexe de Machin la Hernie
    Raharimanana, dramaturge et poète, interroge les rapports entre littérature africaine, censure, autocensure en tenant compte des circuits de l’édition, situés au Nord.Ceci n’est pas un article, je préviens, on m’a dema…
  • « Chaque année, le Nord passe à côté de dizaines de milliers d’ouvrages publiés en Afrique »
    Avec Le marché du livre africain et ses dynamiques littéraires. Le cas du Cameroun (Presses universitaires de Bordeaux), Raphaël Thierry documente méthodiquement les enjeux de la visibilité de l’édition africaine contemp…
  • Empreintes, de Jean-Luc Raharimanana
    Avec Empreintes, son dernier recueil paru aux éditions Vents d’ailleurs, Jean-Luc Raharimanana poursuit son travail de transmission des dominations passées, de la colonisation et de l’esclavage, et de la manière dont l’a…
  • Un festin de mots pour un Shungu-Monde
    Soeuf Elbadawi propose à des auteurs, rencontrés à Limoges en 2013, un projet littéraire autour du shungu, notion fondatrice de l’être comorien. SHUNGU Un festin de lettres, recueil récemment publié aux éditions Komedit,…
  • Voix d’insurgés, Rano, Rano
    Raharimanana monte sur scène avec le musicien Tao Ravao pour faire entendre les voix des insurgés malgaches de 1947. En toile de fond : les photos de Pierrot Men. L’œuvre est présentée au festival les Francophonies du Li…
  • « Plus qu’une pièce de théâtre, il fallait investir la question de la transmission « 
    À l’occasion des représentations de la pièce Rano, Rano actuellement en tournée, Raharimanana revient sur la genèse de cette œuvre et la nécessaire transmission de la mémoire de la répression de 1947 à Madagascar. Une oc…
  • Vers une normalisation de l’accueil fait aux littératures africaines
    À l’occasion d’une nouvelle traduction de Tout s’effondre chez Actes Sud, Boniface Mongo-Mboussa s’est entretenu avec Bernard Magnier, critique littéraire et directeur de la Collection « Afriques » aux éditions Actes SudBo…
  • « Quelles créations littéraires issues des mondes arabe et africain ? »
    Le festival Paroles indigo, organisé par L’Oiseau Indigo, qui se tient à Arles du 1er au 3 novembre 2013 permet de revenir sur les problématiques de l’édition au Sud, de ses dynamiques et enjeux trop souvent minorés. Ent…
  • Rentrée littéraire 1 : Rendre visible l’invisible (1)
    C’est la rentrée littéraire ! En France, on recense la sortie de 555 romans dont 1/3 d’étrangers pour 2/3 de l’hexagone. Tous les médias en parlent, font leur sélection, leurs paris sur les prétendants aux prix littérair…
  • La Côte d’Ivoire au 33e Salon du Livre de Paris (deuxième partie) :
    Comme nous avons déjà pu le souligner (1), l’édition 2013 du Salon du livre de Paris a été riche d’enseignements concernant les mutations actuelles des économies africaines du livre. Si les productions nationales sont en…
  • La Côte d’Ivoire au 33e Salon du Livre de Paris (première partie) : une histoire de continuité(s)
    L’édition annuelle du Salon du Livre de Paris constitue un moment particulier pour l’édition africaine. À l’instar d’autres « îlots africains » (1), la Côte d’Ivoire présentait cette année encore (et pour la deuxième repri…
  • Livres et Auteurs du Bassin du Congo : vers la fixation d’une « présence africaine » au Salon du livre de Paris
    Au lendemain du 33e Salon du livre de Paris, j’ai sollicité une entrevue auprès des organisateurs de l’espace « Livres et Auteurs du Bassin du Congo » ; un espace qui en était cette année à sa quatrième édition. Aminata Di…
  • 33e Salon du livre de Paris (deuxième partie) : l’Oiseau Indigo prend son envol
    Le Salon du livre de Paris, longtemps considéré comme l’immense vitrine commerciale de l’édition française, offre désormais aux éditeurs africains une opportunité de rencontrer de nouveaux espaces de diffusion. C’est aus…
  • 33e Salon du livre de Paris : l’édition africaine du centre vers les « marges » (Première partie)
    L’an passé, nous constations que le Salon du livre de Paris ne constituait pas encore un réel « tremplin pour l’édition africaine » (1). Si des livres africains étaient présents sur les stands du Maghreb, de la Côte d’Ivoi…
  • « Donner n’est pas recevoir » (petite réflexion à propos du don de livre en Afrique)
    Chaque année et ceci depuis des décennies, l’Afrique reçoit des millions d’ouvrages gratuits en provenance du nord. Charitables intentions de particuliers ou d’associations, programmes d’appui structurel, volets culturel…
  • Transhumances littéraires africaines :
    Les Étonnants Voyageurs viennent d’achever leur 24e édition à Brazzaville. Une édition qui a fait grand bruit. Les questions du « retour » et de « l’hybridation » ont été sur toutes les lèvres, en attestent les nombreux arti…
  • Carnet de bord Étonnants Voyageurs 3
    Implanter durant quelques jours un festival de littérature à Brazzaville invite à se poser la question du paysage littéraire congolais, en termes de production mais aussi de distribution et d’édition. Petit tour d’horizo…
  • Les Étonnants Voyageurs à Brazzaville : quelles économies du livre en jeu ?
    La 24e édition du festival des Étonnants Voyageurs commence le 13 février 2013 à Brazzaville. Le programme est alléchant : 90 invités venus de 23 pays sont annoncés à travers 120 rencontres, débats et lectures répartis d…
  • Enlacement(s)
    L’exigence de l’écriture n’est peut-être que celle que s’est fixée l’écrivain quand il devient le réceptacle de toutes les défaillances et de toutes les violences liées à l’Histoire qui n’est la sienne que dans la déposs…
  • L’Essor du Congo, pionnier de l’édition africaine (1928-1960)
    Dans ma critique du (Néo)colonialisme littéraire de Vivan Steemers, j’évoque quelques pistes associées à l’édition en Afrique. Je souligne aussi le problème posé par le schéma ternaire colonial/postcolonial/néocolonial. …
  • Le (néo)colonialisme littéraire de Vivan Steemers
    Dans Le (néo)colonialisme littéraire, Vivan Steemers étudie les trajectoires remarquables de quatre romans à travers leur édition et leur réception : L’Enfant noir du Guinéen Camara Laye (Plon, 1953), Le Pauvre Christ de…
  • À la découverte des littératures francophones d’Afrique
    Directeur de la collection Lettres africaines aux éditions Actes Sud, Bernard Magnier est aussi conseiller littéraire pour le Théâtre du Tarmac à Paris et depuis peu, auteur du Panorama des littératures francophones d’Af…
  • Aujourd’hui, je suis mort
    Stéphanie Dongmo, compte ces dernières années parmi la jeune et bouillonnante génération des critiques culturels camerounais. Le 12 décembre 2012, j’ai eu le plaisir d’un échange avec elle dans le quartier de Belleville,…
  • « Les fantasmes meurtriers de l’ethnologie coloniale »
    À l’heure où nous écrivons ces quelques lignes, Scholastique Mukasonga est lauréate du Prix Renaudot 2012 depuis un peu plus d’une journée pour son quatrième ouvrage Notre-Dame du Nil, publié aux éditions Gallimard. Aprè…
  • Une histoire de rencontre(s)
    Mardi 23 octobre 2012, j’ai eu le plaisir de m’entretenir avec Muriel Diallo, écrivaine ivoirienne, en présence de son éditeur Dramane Boaré, ivoirien lui aussi.Muriel Diallo n’est presque plus à présenter : depuis près …
  • L’Afrique mutilée : Maaya la conscience des femmes
    Alors que, sur l’exigence des autorités maliennes, la Communauté des États d’Afrique de l’Ouest vient seulement d’accepter, le dimanche 23 septembre 2012, le refus du déploiement de troupes combattantes étrangères à Bama…
  • Yahia Belaskri entre Espagne et Algérie sur les traces d’une histoire mêlée
    L’exode des Républicains espagnols vers l’Algérie à l’issue d’une guerre civile sanguinaire : voici le point de départ d’une tranche d’histoire peu connue partagée par l’Espagne et l’Algérie. L’écrivain Yahia Belaskri – …
  • Une longue nuit d’absence
    L’exode des Républicains espagnols vers l’Algérie à l’issue d’une guerre civile sanguinaire : voici le point de départ d’une tranche d’histoire peu connue partagée par l’Espagne et l’Algérie. L’écrivain Yahia Belaskri – …
  • Une rage envers les monuments
    La destruction volontaire des monuments est un acte aussi ancien que le temps où l’homme a été en mesure de bâtir des monuments. Les quinze dernières années constituent en cela une incroyable escalade dans la désacralisa…
  • Walaande, l’art de partager un mari
    Durant le 32e Salon du livre de Paris (16 au 19 mars 2012), nous avons eu le privilège de nous entretenir avec Djaïli Amadou Amal. Djaïli est camerounaise, peule de l’Extrême-Nord Cameroun (Maroua). Elle était invitée au…
  • Le rôle de l’écrivain dans nos sociétés
    Le vendredi 4 mai 2012, l’Observatoire de la Diversité Culturelle (ODC) (1) et le webzine TerangaWeb (2) « L’Afrique des Idées » organisaient une table ronde modérée par Lareus Gangoueus, avec Jean-Luc Raharimanana, Yahia …
  • « Être forts sur le continent »
    En déplacement au 32e Salon du livre de Paris avec une délégation camerounaise, Marcelin Vounda Etoa, directeur des éditions CLE (Yaoundé), une des toutes premières maisons d’édition en Afrique, nous a accordé un entreti…
  • Tombouctou : un patrimoine de l’humanité menacé
    Le 1er avril 2012, Tombouctou et sa région, à l’instar des autres grandes cités du Nord Mali (région de Kidal et région de Gao), tombait aux mains du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA). Une ville « a…
  • L’édition africaine au 32e Salon du livre de Paris
    La nouvelle formule du salon du livre de Paris aura décidément fait couler beaucoup d’encre. Avec un format plus court (1), le SDL ne met plus un seul pays à l’honneur, mais se fait désormais le chantre d’un thème (les l…
  • Phil Darwin : « Tout le monde abuse du pouvoir mais en Afrique on envoie l’armée ! »
    Grand voyageur, Phil Darwin a puisé matière à rire dans les différences culturelles. Le résultat est un spectacle jubilatoire : This is Phil DarwinRebeu – Renoi – Reblanc, portrait Prénom : Phil Nom : Darwin-Nianga Âg…
  • Adjmaël Halidi : « La littérature n’est pas un jeu. Pour moi elle est vitale »
    Un quart de siècle seulement et déjà auteur multiforme. À 25 ans, le jeune comorien Adjmaël Halidi marque sa présence dans la littérature de l’Océan Indien. Alors qu’il vient de publier une édition remaniée de nouvelles …
  • Les cauchemars du gecko
    Raharimanana semble de tous les combats avec des textes dans des ouvrages collectifs contre le colonialisme, les politiques d’immigration, avec des nouvelles et des romans où la nuit et la boue sont le temps et l’espace …
  • Si tu cherches la pluie, elle vient d’en haut
    Voici enfin de quoi nourrir les admirateurs de la prose ciselée de Yahia Belaskri, auteur en 2008 du mémorable Bus dans la ville. Ce deuxième titre bénéficie de la nouvelle maquette de l’éditeur qui, avec une page de gar…
  • Des Ruines
    Après 47 et Les Cauchemars du Gecko, Thierry Bédard met une nouvelle fois en scène les mots de Jean-Luc Raharimanana. Des Ruines explore les thèmes chers à l’auteur que sont la mémoire, l’histoire, le poids douloureux du…
  • Les Cauchemars du Gecko
    Cauchemardesque. Telle est la vision de Jean-Luc Raharimanana sur l’état du monde actuel. Il le raconte avec une poésie violente, non dénuée d’ironie, dans Les Cauchemars du Gecko, mis en scène par Thierry Bédard. Contro…
  • Afrique. Paroles d’écrivains
    Il n’est pas toujours évident de faire parler les écrivains, notamment lorsque ceux-ci sont parfois enfermés dans des carcans d’appartenances géographiques qui tendent à faire passer au second plan leur travail littérair…
  • L’écrivain africain aujourd’hui 
    En vérité la question de l’identité nationale n’est pas si hors de propos qu’il y paraisse. Elle est même au centre de la problématique des écrivains africains d’aujourd’hui. Cela fait quelques années déjà que l’on se p…
  • Avignon 2009 : Festival et histoires de lézards
    Drapé dans sa très haute opinion de lui-même, héritier de la grande histoire du théâtre occidental, fidèle à la tradition théâtrale issue de l’Europe de l’est et à ses amours antiques, le Festival d’Avignon entreprend ce…
1
2