Tous les articles

Tous les articles en lien avec Ecrivains-voyageurs, écrivains engagés

  • Lettres de Lémurie ou « le rêve recommencé »
    L’irruption d’une nouvelle revue littéraire sur la scène culturelle est toujours un événement – à saluer – mais c’est une véritable fête que d’ouvrir le premier numéro de Lettres de Lémurie ! Tant sont rares les initiati…
  • « Revenir, c’est revenir vers Elle »
    Double actualité pour Jean-Luc Raharimanana. Il met en scène et joue jusqu’au 30 mars au théâtre Antoine Vitez à Ivry-sur-Seine (94), sa création Parfois le vide, dont nous avons pu entendre la première version aux lectu…
  • Ils soutiennent Africultures, ils en parlent
    « Les mondes en relation », tel est l’état d’esprit qui porte le projet Africultures depuis plus de 20 ans. 20 ans de travail de documentation des cultures africaines et diasporiques. Des milliers d’articles, interviews, c…
  • Ateliers de la Pensée: un rendez-vous qui s’installe
    Après un pari lancé en 2016 par Felwine Sarr et Achille Mbembe de réunir des intellectuels pour Ecrire l’Afrique-monde, les Ateliers de la pensée s’installe à Dakar avec une deuxième édition qui s’est tenue du 1er au 4 n…
  • Présence Africaine fait son université
    Les 21 et 22 octobre derniers La Colonie, en collaboration avec la revue Afrikadaa et l’African Art Book Fair, a été le théâtre d’un événement signé Présence Africaine : Les universités de la Rentrée. Cette carte blanche…
  • Echanges indianocéans
    13 journalistes des îles du sud-ouest de l’Océan indien, venus à Antananarivo pour un atelier organisé par l’OIF[1], ont tenté de converser ensemble, et sur un même mode, autour du paysage culturel de la sous-région. Ani…
  • Un soir de Shungu à Uzerche (1)
    Vingt cinq voix pour un banquet du shungu. récit d’un soir autour de la première performance organisée à partir de ce concept en france. Vingt cinq voix faisant cercle autour de la migration depuis le Collège Gaucelm fai…
  • Shungu concept
    Un des derniers grands chantiers du Muzdalifa House a été autour du shungu, et probablement qu’il lui survivra. Il a donné naissance à un recueil collectif, rassemblant huit auteurs francophones, du Québec, de Suisse, du…
  • Uropve
    L’une des expérimentations les plus citoyennes du Muzdalifa House. En août 2015, les médias annonçaient l’arrivée d’un nouveau titre – Uropve – dans le paysage médiatique de l’archipel. L’entreprise se fondait sur un pri…
  • Fragments choisis
    Le 29 mai 2015,le Muzdalifa House accueillait Abdou Bakari Boina, leader indépendantiste, dans le cadre de ses cycles « rencontres et débats ». Pour parler de la lutte pour la souveraineté de l’archipel. Ancien professeu…
  • Autour des Lettres
    Ecrire aux Comores relève de l’urgence et de la nécessité. Face au viol de l’histoire, à la mémoire éparpillée, aux manipulations du destin commun, écrire et publier deviennent – pour beaucoup – une manière de se tenir d…
  • Les JeVien du shantiye (1)
    Récit de la soirée du 12 juin 2015. Première sortie publique des Gens du Shantiye, le groupe suivi par Fathate Karine Hassan et Soeuf Elbadawi autour de la fabrique du récit. Leurs écrits sur les frasques des jeVien aux …
  • Autour du récit
    Critique littéraire et enseignante au département « Lettres » de l’Université des Comores, Fathate Karine Hassan a œuvré au sein du Muzdalifa House depuis son retour de la Réunion, où elle a présenté une thèse en doctora…
  • Excellence
    Retour sur une expérience développée à Anjouan par le Muzdalifa House, en partenariat avec le Club Soirhani de Mirontsy, auprès du lycée d’Excellence à Mutsamudu. Un programme expérimental, étalé sur trois ans, avec le s…
  • Un dhikri au théâtre désarticulé (1)
    De mars à mai 2012, le spectacle Un dhikri pour nos morts de la compagnie O Mcezo* s’est joué au Muzdalifa House. Huit comédiens sur plateau, avec un chœur musical porté par les Nurul’ Barakaati. Soutenu en tournée par l…
  • Zawia bis
    Un des chantiers ouverts au Muzdalifa concernait le soufisme, l’un des visages les plus populaires de l’islam aux Comores. Une pratique, aujourd’hui menacée par les wahhabites et les radicaux de tous bords, que le lieu s…
  • Djando ou l’obsession du groupe
    En 2012, nous nous interrogions au Muzdalifa house sur la littérature comorienne, en tant qu’organisme vivant d’un pays. Pour l’occasion, nous invitâmes une quinzaine d’auteurs à se prononcer sur la question. Seuls sept …
  • I.
    Histoire d’une vie. Histoire d’une expérience. Sept ans de Muzdalifa House à Moroni. Une expérience partant du désir d’expérimenter culturellement et de construire une parole citoyenne, dans un paysage où le déni et …
  • Petites et grandes histoires de censure
    Un artiste noir, obligé de chanter derrière un rideau, pour ne pas se noyer dans la blancheur du public d’un soir. Les African Jazz Pionner, reproduisant dans Hosh – un morceau devenu mythique – les signaux que se font l…
  • Le temps de l’Entertainment
    La censure à l’heure du web, des intégristes et des frontières fermées ou comment retrouver le goût du subversif dans un monde miné par le divertissement. Entretien avec Daniel Brown, journaliste et vice-président de Fre…
  • Vois-tu le petit bateau sur le mur ?
    Dans le domaine des arts du spectacle, l’évaluation de la liberté détermine les conditions de production d’une œuvre, la programmation et la circulation d’un spectacle, sa « représentabilité » en somme. Les artistes du con…
  • « Un contexte de vassalisation culturelle »
    Les limites d’une scène théâtrale bouffée par les réseaux, toujours en quête de nouveaux territoires d’existence, surtout soucieuse de préserver son indépendance face à l’étroitesse du marché. Koulsy Lamko, écrivain, uni…
  • Les fêlures du silence, de l’autocensure et de la censure
    Poète et dramaturge, Raharimanana explore, depuis plus de vingt ans, l’histoire de France et de Madagascar, par rapport aux crimes de 1947. En souvenir des insurgés malgaches qui périrent sous le feu de la puissance colo…
  • Le complexe de Machin la Hernie
    Raharimanana, dramaturge et poète, interroge les rapports entre littérature africaine, censure, autocensure en tenant compte des circuits de l’édition, situés au Nord.Ceci n’est pas un article, je préviens, on m’a dema…
  • Censure, sensure, autocensure
    Il y a cette histoire que raconte Boubacar Boris Diop sur Jean Collin, homme de pouvoir, qui eut l’intelligence, au Sénégal, de ne pas interdire Le dernier de l’Empire, l’une des oeuvres les plus chargées d’Ousmane Sembè…
  • Age d’homme, appétit de Monde et supplément de vie
    Publié chez Grasset, le dernier ouvrage de Alain Mabanckou, Le monde est mon langage, est un tour du monde dans la bibliothèque de l’auteur. « – L’écrivain est quelqu’un qui se délimite un espace très étroit et qui fouil…
  • M’toro Chamou
    La sortie de Punk Islands, dernier album de M’toro Chamou, pose une interrogation sur les limites d’une schizophrénie archipélique que la musique ne parvient pas à transcender. Dix titres rappelant que la France reste un…
  • Roland Barthes, son grand-père et le rêve des autres
    Dans le cadre de sa chaire de création artistique au Collège de France, Alain Mabanckou a convié l’intelligentsia des années 2010 le temps d’un colloque historique, sobrement intitulé  » Penser et écrire l’Afrique noire « …
  • Vers une critique africaine globale
    Nous assistons à une globalisation de plus en plus affirmée de la critique africaine (1). Il existe, au sein de cette critique, plusieurs tendances qui peuvent être regroupées en deux catégories : une critique ethnocentr…
  • Alain Mabanckou, hybridité, intertextualité et esthétique transfrontalière
    Prolifique, Alain Mabanckou compte à son actif dix romans, six recueils de poésie, quatre essais et deux livres pour la jeunesse. Plébiscité par les institutions littéraires prestigieuses, il est le récipiendaire de nomb…
  • « Le Collège de la France cosmopolite »
    Pour la première fois la chaire annuelle de création artistique du Collège de France ouverte en 2005 invite un écrivain à y officier. Et cet événement est double puisque cette chaire a été confiée à Alain Mabanckou, fais…
  • Sauti Za Busara : année Zéro
    L’édition 2016 de l’un des plus grands rendez-vous musique du Continent devait se tenir en ce mois de février à Zanzibar. Faute de partenaires conséquents, le festival a été renvoyé à l’an prochain. L’occasion peut-être …
  • Valérie John : « Ce que je suis »
    Rencontre avec Valérie John, artiste plasticienne de la Martinique, dont la dernière exposition, Voyage(s) dans mes silences, accrochée dans l’une des galeries de l’Atrium Tropiques à Fort de France, vient de s’achever l…
  • Empreintes, de Jean-Luc Raharimanana
    Avec Empreintes, son dernier recueil paru aux éditions Vents d’ailleurs, Jean-Luc Raharimanana poursuit son travail de transmission des dominations passées, de la colonisation et de l’esclavage, et de la manière dont l’a…
  • Alvie Bitemo
    On l’a connu actrice. Aujourd’hui, on salue sa musique. Mini Ouenze son duo à triangulaire possible, vient de sortir son premier album, Lamuka, en autoproduction et sans le moindre filet.Mini Ouenze est ce qu’on appelle …
  • St Germain
    St Germain, un pilier dans l’histoire de la French Touch, revient en force dans les bacs. Après treize années d’absence sur une scène pourtant bien marquée par Boulevard (1995) et Tourist (2000), deux de ses précédents o…
  • Cheick Lô
    En septembre, Cheikh Lô était à Paris pour présenter Balbalou, son dernier opus, paru chez Wagram. L’occasion pour nous d’échanger quelques mots avec celui que la 21ème édition du Womex à Budapest a consacré par un award…
  • Nawal
    Nawal et les femmes de la lune, le film d’Eric Münch et François Kotlarski raconte le questionnement intime d’une artiste revenue sur sa terre d’origine.Depuis le visa Balladur, on prétend que les traversées, aux Comores…
  • « Road-trip, Shungu et teen movie »
    Après la peur, spectacle polyphonique conçu par Sarah Berthiaume (Québec), Armel Roussel (France) et Gilles Poulin-Denis (Québec), est sans doute la proposition la plus iconoclaste de l’édition 2015 du Festival des Franc…
  • Under the shade of violets
    Une voix qui vous brûle de désir. Fascinante, voire incandescente. Elle court sur la partition, un chœur d’hommes à ses côtés, dès le premier titre, Ommaty. Pleine, voluptueuse, suspendue dans les airs. D’un lyrisme dign…
  • Moroni le chant urbain
    Pendant ces mois de juillet et août, la rédaction prend le pouls des capitales africaines. Tous les 15 jours, à travers une carte postale sonore, comme un arrêt sur images, nous plongeons dans une ambiance, sur le Contin…
  • Les Transparents de Ondjaki
    Dans une langue sublime, poétique où les personnages sont plus attachants et détonnants les uns que les autres, Ondjaki nous livre un récit puissant au coeur de Luanda, en Angola. Les Transparents est un coup de coeur éc…
  • Bako Dagnon
    La musique malienne perd l’une de ses plus belles voix. D’elle, notre confrère, Gerald Arnaud, disait qu’elle était « un trésor national ».Une griotte au timbre unique, l’une des valeurs sûres de sa génération. Conteuse au…
  • « Pas de généralités dans ce métier »
    On ne la voit pas toujours, cachée qu’elle est derrière la scène. Attachée de presse depuis 30 ans, Eliane Petit est de ces petites mains qui ramènent les succès à l’affiche.Un disque, un concert, une tournée. Son travai…
  • Jasser Haj Youssef
    Une histoire passionnelle. Entre un homme et son instrument. Un compositeur et une viole d’amour. A 34 ans, Jasser Hadj Youssef, auteur d’un premier album, il y a deux ans, ne jure plus que par cet étrange instrument au …
  • Mbalimaou
    Le dernier opus de l’homme qui a chanté Mali Twist au temps de Modibo Keïta sonne juste. Un blues cristallin se jouant de la cruauté du monde avec des lancers de cauris sacrés. Mbalimaou sort chez Lusafrica pour ses 73 a…
  • Un festin de mots pour un Shungu-Monde
    Soeuf Elbadawi propose à des auteurs, rencontrés à Limoges en 2013, un projet littéraire autour du shungu, notion fondatrice de l’être comorien. SHUNGU Un festin de lettres, recueil récemment publié aux éditions Komedit,…
  • Gil Scott Heron sous la plume de Waberi
    Avec La Divine Chanson, Abdourahman Waberi, romancier, poète et essayiste, dresse le portrait d’un Gil Scott Heron retravaillé par la fiction dans la bouche d’un chat soufi. Une œuvre qui se construit sous la forme d’un …
  • Toumani & Sidiki
    Connu pour ses sessions mythiques, Toumani Diabaté, deux fois nominé aux Grammy Awards, signe un album somptueux avec son fils Sidiki. Une master class pour tous les adeptes de la harpe-luth d’Afrique de l’Ouest.Toumani …
  • Timbuktu. Au nom de la musique
    Sur sept statuettes remportées aux Césars la semaine dernière par le film de Sissako, il y eut celui de la musique. Un triomphe pour Amine Bouhafa, un jeune compositeur de Tunis. La bande originale du film, sorti chez Un…